c'est pas moi je l'jure!

ah, ce que t’es bête!

Rarement dans ma vie me suis-je sentie aussi humiliée qu’hier!

L’histoire commence en mars 2006, quand j’ai reçu mon premier contrat de travail. Avant de le signer, j’ai étudié la moyenne des salaires offerts dans des boîtes similaires au Canada; j’ai étudié les directives de mon futur syndicat; et j’ai demandé à ma directice de thèse de me guider. Finalement, comme tout me paraissait honnête et que ma directrice me disait qu’on ne discute jamais de salaire quand on sort tout juste de l’université, j’ai accepté l’offre (disons $40,000).

A mon arrivée ici, j’ai été choquée par le coût de la vie, et petit à petit, en parlant avec mes collègues et des amis engagés dans d’autres boîtes similaires en ville, je me suis rendue compte que mon salaire était finalement assez bas. Malheureusement, je n’ai pas osé en parler avec Ze Boss parce que j’étais nouvelle et je ne voulais pas faire mauvaise impression.

Et puis en septembre de cette année, j’ai appris le montant du salaire offert à un collègue (masculin) de mon département, engagé en même temps que moi, lui aussi tout frais sorti de l’université: $49,000! C’est à ce moment-là aussi que j’ai appris que je pouvais me plaindre de mon salaire à mon syndicat, sans passer par Ze Boss… ce que j’ai immédiatement fait!

Hier, on a eu une réunion de syndicat. Le mec a montré plein de graphes sur les salaires… et a dit: “ce qui me fait le plus de soucis, à part l’inégalité entre le salaire des hommes et celui des femmes, c’est la disparité entre les salaires offerts aux employés engagés en 2006. Regardez ce graphe, on voit que ça varie entre QUARANTE MILLE DOLLARS et soixante mille! Oui, vous avez bien entendu, quelqu’un s’est vu offrir le salaire incroyablement ridicule de $40,000!”

Ah ben ouais, c’était moi! La honte totale! La haine contre Ze Boss et sa boss à elle. La haine contre ma directrice de thèse parce qu’on demande TOUJOURS un salaire plus élevé, ça ne coûte rien d’essayer! La haine contre moi-même de n’avoir pas osé râler plus tôt, et de m’être permis pendant plus de deux ans de penser que je valais si peu.

Il semble donc que je serai bientôt augmentée, mais avec la situation économique actuelle et le gèle de tous les budgets de la boîte depuis le 1er décembre, je ne sais pas combien de cacahuètes je vais pouvoir m’offrir avec cette augmentation… Une bouteille de vin, au moins, j’espère, pour noyer ma honte…

brussels sprouts à la Martha Stewart

brussels sprouts à la Martha Stewart

Je n’ai jamais beaucoup aimé les choux de Bruxelles. Je les mange, mais je ne les aime pas. Mais quand j’ai vu une recette de choux grillés au four dans le Barefoot Contessa offert par ma frangine, je me suis dit “mmmm….. c’est peut-être pas mauvais…” et je l’ai fait et j’ai absolument adoré! Même que c’est carrément addictif! Recette la semaine prochaine🙂 Ensuite, j’ai vu cette recette de Martha Stewart, et j’ai aussi essayé, et j’ai adoré! Vraiment!

1. Pour 2-3 personnes, couper une vingtaine de choux de Bruxelles en deux ou quatre. Les faire revenir pendant environ 4-5 minutes dans une poêle avec un peu d’huile très chaude pour les faire griller un peu en les mélangeant pour qu’ils soient bien dorés.

2. Rajouter un peu de sel et de poivre puis 2 échalottes épluchées et coupées en fines rondelles. Cuire encore 1 minute, puis rajouter 1/2 verre d’eau ou de bouillon. Couvrir.

3. Laisser cuire couvert à feu moyen 4-5 minutes jusqu’à ce que l’eau soit pratiquement évaporée. Rajouter le jus d’1/2 citron (et un peu de zeste du citron, si on veut, comme décoration), puis un peu d’huile d’olive. Ne pas cuire plus longtemps!

4. Servir immédiatement soit comme salade tiède, soit comme accompagnement d’une bonne purée, d’un steak, d’autres légumes grillés, d’oeufs au plat…

Réussite: 10/10! Les choux sont encore un peu croquants, un peu caramélisés, et avec le jus de citron, ça change vraiment du goût typique des choux de Bruxelles cuits à l’eau de mon enfance!

PS. Parfois, quand pour une fois je n’ai pas envie de dépenser de l’argent, je vais être obligée de faire des dépenses ridicules… Je viens de tuer mon appareil photo😦

41 comments

  1. musarde

    Nos syndicats pourraient aussi être un peu plus proactifs. S’il existe autant de différences, ce n’est pas 2 à 3 ans plus tard qu’il faut réagir. Pfff… mangons du choux de Bruxelles pour noyer notre chagrin :o)))

    Like

  2. Ah, ça serait tellement plus simple pour tout le monde si on pouvait parler de ça librement sans se prendre la tête… après tout, ce n’est pas sale😉

    (Oui enfin, le problème justement c’est peut-être que ça n’arrangerait pas vraiment TOUT le monde… mais bon…)

    Like

  3. Pascale

    En 1999 mon mari a ete embauche comme post doc a Johns Hopkins university avec un salaire de 38000 dollars. Son collegue embauche en meme temps touchait exactement le meme salaire. Chaque annee ils etaient augmentes de 2000 $. Son collegue est americain et lui francais mais il n’y avait aucune discrimination.
    Ce salaire etait tres confortable a l’epoque.

    Like

  4. E.

    Pour le salaire c’est vraiment moche😦
    J’espere que l’augmentation te permettra quand meme de te racheter un bel apn.

    Sinon moi j’adore les choux de bruxelles mais je n’en mange jamais: il n’y en a pas ici…

    J’en ai mange chez mon frere a NY au mois de mai dernier (c’etaient les premiers depuis 2000 au moins!) au four et avec des lardons je crois, super bons.

    Like

  5. musarde, c’est exactement ce que je me suis dit: pourquoi est-ce que notre syndicat ne vérifie pas les salaires offerts AVANT qu’ils soient offerts? C’est sympa de nous laisser râler puis de nous offrir 2 cacahuettes pour nous consoler (ce qui ne sera jamais la même chose que si on avait eu un salaire décent depuis le début), mais quand on est timide ou nul comme moi et qu’on ne connait rien à rien et qu’on n’ose pas râler, ça ne va pas beaucoup nous aider!

    mirza😆 oui, les patrons ne seraient peut-être pas très contents! Mais quand je pense qu’il m’a fallu deux ans pour réussir à savoir combien UN de mes collègues se fait payer… c’est ridicule! A Purdue, l’université où j’ai fait mon PhD, tous les salaires étaient publiques, c’était super intéressant!

    Pascale, bienvenue par ici🙂 Ne t’inquiètes pas, je ne gagne pas $40,000, c’est juste un chiffre que j’ai pris comme exemple. Mais ton mari a eu de la chance! Peut-être que je devrais aller bosser à Johns Hopkins!

    E. toutes mes condoléances! Pas de choux de bruxelles au Mexique? Et moi qui pensais pouvoir aller y vivre un jour😉 Pour l’apn, ça m’étonnerait, vu que je dois aussi m’acheter d’urgence des pneus neige… (Rahh, je viens de me rendre compte que pas d’apn = pas de photos de bouffe, donc je ne peux plus rien essayer comme nouvelle recette… demoños!)

    Like

  6. catherine

    ” bienvenue ” dans le monde complètement inégalitaire du travail!
    les salaires des hommes sont la plupart du temps supérieurs à ceux des femmes, à travail équivalent!!
    c’est intolérable! et en France il existe une loi pour l’égalité salariale! c’est honteux!
    et je vois bien que dans ton pays aussi…
    mon jeune collègue gagne plus que moi, alors qu’il a été embauché des années après moi! mais il a bien négocié son salaire à son arrivée… tant mieux pour lui et tant pis pour moi! et mes ” soeurs de travail “..
    tu vois, tu n’es pas seule à subir cette différence!
    bon dimanche…

    Like

  7. Emilie

    Il faut toujours negocier son salaire a l’embauche parce que c’est le moment ou tu as le plus de pouvoir pour negocier. Les recruteurs ont toujours plus que ce qu’ils t’offrent au la premiere fois (pas necessairement au niveau salaire, mais aussi au niveau budget du labo, vacances et autres extras). Apres, le seul moyen d’avoir une augmentation importante est d’avoir une offre ailleurs (et etre prete a y aller), et de leur dire: l’universite X m’offre plus, etes-vous pret a m’offrir au moins la meme chose sinon je me casse. Il y a pas mal de blogs de femmes dans le monde academique qui parle de ces questions et d’autres qui pourraient t’interesser. Par exemple:

    http://science-professor.blogspot.com/
    en particulier
    http://science-professor.blogspot.com/2008/08/minding-extraordinary-gap.html

    http://amiawomanscientist.blogspot.com
    en particulier
    http://amiawomanscientist.blogspot.com/2008/05/haggle.html

    Pour avoir le courage de demander et d’en faire une habitude: http://thedailyasker.blogspot.com/

    N’hesite pas a en parler directement avec ZeBoss.

    De la part de quelqu’un qui n’a pas negocie son salaire d’embauche, mais le fera la prochaine fois.

    Like

  8. Tout ça est bien hypocrite de la part de tes employeurs, au départ.

    Mais bon, si tu peut arriver à te rattrapper-à grande vitesse-; c’est toujours ça de pris!

    PS: c’est bien joli cette petite neige😉

    Like

  9. ha non t’es pas bête, c’est le monde autour qu’est pas cool!

    Par contre flinguer son appareil photo ça c’est con (en même temps je crois bien que tu ne l’as pas fait exprès!)😛

    Bravo pour tes choux, à part les -fleurs, je les aime sous toute leur forme les choux! Et les tiens me semblent très Miam !!!!… oh mais j’aime surtout les petits gonflés dorés avec pleins de crème dedans, ou de la glace tiens (!), et du chocolat fondant dessus!

    Like

  10. allons, tu vas dire que je me répète mais ce que tu fais ( et très bien en plus) est très en demande au Canada. Et toutes les villes canadiennes sont moins chères que la tienne.

    Les USA ont du t’apprendre cela, si tu veux “monter” change de boulot. Et puis quand tu iras dire, à ton patron je change de boite parce que vous me payez un salaire de merde, possible qu’on pense à te donner une grosse grosse augmentation.

    Like

  11. Gros bisous ! Il m’est arrivé un truc similaire il y a quelques années, j’ai pris un nouveau poste avec beaucoup plus de responsabilités et une augmentation de misère. J’étais beaucoup moins bien payée que mes subordonnés (plus anciens). Et j’ai eu la chance de changer de boss, et le nouveau a été scandalisé par les différences de salaires, et il m’a donné une grosse augmentation, sans même que je demande ! (contre les syndicats, qui voulaient que tout le monde ait la même augmentation). Je te souhaite la même chose, même si je sais que j’ai eu une chance incroyable.
    Sinon, comme dit Moukmouk, change. Ça marche bien aussi😉

    Like

  12. P’tain j’ai eu peur en lisant le post… heureusement que tu precises dans les commentaires que 40000 C’est un chiffre pris en exemple…
    Mais t’es pas la seule, va… j’ai appris le mois dernier par un collegue que j’ai ete le seul de ma division a avoir negocier son salaire a l’embauche. J’ai pas gagne grand chose au niveau salaire mais j’ai eu un signing bonus de 4000$, soit 5% de mon salaire annuel. C’est le minimum a demander parrait-il. Et c’est aussi ce qu’on te refusera jamais, toujours parait-il.
    Mon Ancien Boss a Berkeley negociait son salaire tout les ans. Une bonne habitude a prendre?

    Like

  13. catherine, c’est “normal” que les nouveaux reçoivent plus que les anciens, avec l’augmentation du coût de la vie, la façon dont les gens se “vendent” de plus en plus… Mais là je parle de gens engagés en même temps que moi et avec les même qualifications! Là c’est pas normal!

    !Béo! hélas, avec la situation économique actuelle, c’est pas à grande vitesse que je vais ratrapper qui que ce soit… Enfin, c’est sûr que c’est mieux que rien.

    Babeth59, ce processus ne passe pas par Ze Boss. En fait, c’est l’université qui donne une certaine somme au syndicat pour redresser les situations les pires… mais la somme donnée au départ est déjà très mince et le nombre de gens qui râlent était 108 cette année… mais peut-être aurai-je assez pour un petite apn🙂

    Valérie😆 j’espère qu’il les a aimés au moins!

    Candy, tiens, ça me fait penser que j’ai jamais essayé les choux à la crême dans une poêle avec du bouillon et des échalottes…. mmmm… tu me donnes des idées…😉

    Michèle, comme dit catherine, c’est hélas un problème récurrent…

    Moukmouk, je sais je sais et j’écoute tes conseils… mais j’ai eu tellement de problèmes la dernière fois que j’ai parlé de recherche de boulot (sur mon ancien blog) que cette fois ça sera motus jusqu’au déménagement😉 Et ne t’inquiètes pas, cette fois je saurai me battre!!

    Lune, c’est écoeurant ces histoires! Heureusement que tu as travaillé avec quelqu’un d’honnête, finalement! J’espère qu’un jour ça m’arrivera🙂

    La Piou, mais avec coût actuel du dollar américain, c’est pas loin des $40,000 américains que j’ai reçus, finalement! Ouaip, la morale de l’histoire c’est qu’il faut avoir un sacré égo et savoir se battre tout le temps, c’est sûr. C’est pas exactement une attitude française, mais l’américain moyen n’a jamais eu de problème à prouver à qui le voudra qu’il est le meilleur. Une bonne habitude à prendre pour survivre dans la jungle nord-américaine, for sure…

    Like

  14. Lullaby

    Oh non ma pauvre!!! J’aime les boîtes qui ont des barèmes liés aux fonctions et où tous les gens qui font le même job gagnent la même chose, au moins c’est clair – mais c’est rare. Si ça peut te réconforter tu n’es pas seule, j’ai reçu récemment d’un bureau de recrutement un graphe des salaires offerts dans ma fonction, et je suis au bas du bas de l’échelle! J’ai bien râlé aussi, heureusement ma CEO a trouvé elle-même que je méritais plus et a fait un bel effort, ça me fait un beau cadeau de Noël.

    Like

  15. dieudeschats

    Je n’ai pas négocié mon salaire non plus, quand j’ai été embauchée et je suis toujours dans la même boîte. Il y en a qui gagnent plus mais du moment que je peux vivre relativement confortablement avec ce qu’ils me donnent… ce manque de reconnaissance ne me pourrit pas spécialement la vie. Evidemment ils ne doivent pas s’attendre à me voir faire des heures supp’ !
    Note que si on me proposait une augmentation de 20% avec des responsabilités en plus, je crois que je dirais non😆

    Like

  16. ah mais on t’avait dit pourtant que l’APN mis à bouillir dans les choux de bruxelles, ça donne du goût mais ça le flingue😆

    sinon je ne pense pas que tu sois bête, tu es raisonnable et tu fais confiance. hélas, ceux qui ont les plus gros salaires ont au contraire les dents qui rayent le parquet en permanence, donc ils négocient et grattent tout ce qu’ils peuvent, tout le temps.

    C’est vrai que du coup tu gagnes moins mais on te préfère comme tu es !😀

    Like

  17. Mahie, viens chez moi ce soir, je t’en fais😀 (maintenant, je suis obligée de faire des vieilles recettes et je peux plus rien faire de nouveau, comme je peux plus rien photographier…)

    Lullaby, sympa🙂 Ouf, vous me rassurez, tout le monde. On dirait qu’il y a quelques personnes honnêtes dans ce monde de fous…

    dieudeschats, ah mais attention, je veux l’augmentation mais pas plus de boulot, hein😉

    krysalia, tu veux dire que si je gagnais plein de sous, tu ne m’aimerais plus? Bon, alors je ne préviendrai pas quand je deviens millionnaire😛

    Like

  18. pff là par exemple, tu es nouille hein😀
    je veux dire exactement que j’ai toute confiance dans ta capacité à gagner plein de sous sans utiliser une attitude et des methodes de requin, même si c’est un peu plus long qu’avec une dentition acérée😉

    Like

  19. Les salaires, sujets tabous s’il en est, preuve que nul n’est égal niveau rémunération. Perso, je préfère pas savoir non plus combien les collègues sont payés. J’aurais peur de m’être fait eu aussi :p.

    Like

  20. Les choux de Bruxelles je peux plus depuis qu’a l’age de 8 ans j’ai passe une soirée entière, 3 heures, devant mon assiette de chou de Bruxelles et qu’en désespoir de cause j’ai du les avaler tout froid. Pourtant a l’époque je mangeais TOUS les légumes… Un coup de calgon de la part de mes parents qui quand je leur en reparle ne comprennent vraiment pas pourquoi ils ont fait ca. Mais depuis je peux plus… P’etre que je devrais re-essayer mais le plus dur sera de passer outre la barrière psychologique… Quand au salaire y a vraiment pas de quoi avoir honte et être humiliée… Moi même je n’aurais jamais été capable de négocier un salaire… Je suis incapable de marchander quoique se soit… Cependant ce ne devrait pas être un handicap. Le système nord américain est vraiment mal fait. Il devrait être impossible de négocier son salaire. A qualifications égales salaires égaux. POINT. C’est du n’importe quoi. Ça veut dire quoi que les grandes gueules arriveront toujours a avoir des privilèges…

    Like

  21. A qualification égale salaire égal ?? Non je ne suis pas d’accord. On peut avoir les mêmes qualifications et faire des boulots très différents.
    A boulot égal salaire égal ?? Non je ne suis pas d’accord. Certains seront prêts à s’investir d’avantage (par exemple faire des heures supp’) et d’autres moins.
    A temps de travail égal salaire égal ?? Ah ben non parce que dans le même temps, l’un peut faire 3 tonnes de boulot et un autre 3 grammes.

    Ce n’est pas si simple… je trouve normal de donner un salaire qui reflète au mieux chacun, ce qui est difficile c’est de rendre cela le plus équitable et objectif possible… par exemple par le biais d’une procédure d’évaluation annuelle où chaque mot (qualité, compétence, etc.) est défini dans un lexique pour laisser le moins de place possible à la subjectivité. Ca devient tout de suite une procédure lourde, et de ce fait souvent mal utilisée car les managers n’ont pas envie d’entrer dans un système si “administratif”…

    Like

  22. Tiens a propos de salaire… Dans mon avant dernier poste j’étais “sous-traité” à une grosse boite, comme chef d’équipe. J’étais “vendue” au client beaucoup plus cher que les membres de mon équipe (J’avais démarré au même poste qu’eux auparavant). Par contre j’étais payé pareil : “Tu comprends, cette année, c’est difficile… Blabla”.
    Un autre job avant : j’apprends qu’un collègue ayant commencé en même temps que moi à un salaire nettement plus élevé : Je demande un entretien à ma patronne “Tu comprends, il est marié, avec un petit bébé, un emprunt à rembourser, c’est un chef de famille…
    – Mais on le même âge, les même qualifications, on fait exactement le même job…
    – Oui mais toi tu n’as pas une famille à charge…”
    Je précise que (encore en prestation) nous étions “vendus” le même prix au client… Snif. Mieux vaut être “Un homme chef de famille” pour avoir un meilleur salaire qu’une fille célibataire😦
    Depuis j’ai tendance à demander un salaire plus élevé que ce qu’on me propose, souvent ça marche (un compromis entre les deux). Enfin, en ce moment je ne bosses pas. Mais j’applique la technique pour d’autres trucs.

    Like

  23. krysalia, t’inquiètes pas, je sais, je plaisante🙂

    elPadawan, ouais mais moi j’ai un PhD et pas toi et toi tu gagnes 2 fois plus que moi😛

    bergère, le truc, c’est que le système américain APPREND aux enfants, aux gens, à avoir une grande gueule, mais quand des français débarquent… c’est marrant, pourtant les français sont connus pour avoir une grande gueule… mais pas pour se battre sur ce plan-là, j’imagine… J’ai écrit tout un papier, quand j’étais à l’université, comme quoi le célèbre “rêve américain” c’était justement cette facilité qu’ils ont a penser qu’ils sont les meilleurs et que tout leur est dû et à le demander et à l’obtenir.

    dieudeschats, ouh là, cette discussion devient vraiment passionnante🙂 Je suis d’accord avec toi que c’est très difficile de comparer deux personnes. Mais est-ce qu’il y a plus d’inégalités quand on essaye d’être “juste” ou quand on donne la même chose à tout le monde sur une base quelconque (qualifications, experience, etc.)? Tu vois, je me dis par exemple que si on commence à évaluer chaque personne individiduellement, on risque de tomber dans des trucs du genre “oui mais son diplôme vient d’une meilleure université” ou “lui il a deux enfants et lui seulement un…” Dans un monde parfait, on serait tous payés suivant ce qu’on FAIT et non pas ce qu’on EST, mais je vais te raconter cette histoire: dans ma boîte, la personne la plus “productive” peut recevoir un bonus. Chaque année, plein de monde essaye d’avoir ce bonus en présentant un dossier. L’année dernière, je faisais partie du comité qui déterminait QUI allait avoir ce bonus, et j’ai haïs ça! Comment je peux dire qu’un mec qui publie 3 articles en chimie “vaut plus” qu’un mec qui publie 3 articles en histoires? Et comment je compare les 2 personnes qui ont publié 3 articles en chimie? Par la longueur des articles? L’importance des journaux où ont été publiés ces articles? L’importance des sujets traités dans ces articles? En science, on travaille rarement tout seul, alors comment je sais si untel n’a pas été aidé par ses assistants qui lui ont aussi écrit la moitié de son article et bidule a fait sa recherche tout seul et écrit son truc tout seul?? Et peut-être que bidule a plus de difficultés à écrire des articles (en anglais) parce qu’il est chinois, donc est-ce qu’il “gagne” parce qu’il a fourni un plus gros effort?? C’était un boulot attroce et que je ne souhaite à personne. Evaluer les gens et leur travail est vraiment très difficile et souvent injuste!

    Mahie, ton histoire est horrible! Malheureusement, ici, on a le même problème. Pour réussir à avoir sa “tenure” (contrat permanent), il faut bosser à mort pendant les 5-6 premières années dans une boîte comme la mienne. Or, les femmes en général ont beaucoup de mal à obtenir la tenure, et celles qui ont des enfants ont en général encore beaucoup moins de chance d’arriver à l’obtenir, alors qu’un mec qui a des enfants a QUATRE FOIS PLUS DE CHANCE de l’obtenir qu’un mec qui n’a pas d’enfant! Ca a été étudié scientifiquement! Et après on me demande pourquoi je veux pas me marier et avoir des enfants…

    Like

  24. des fois, on se demande si ça vaut le coup de faire des études….
    Sinon, il faut oser, oser, oser! Si je n’avais rien dit, je n’aurais eu que 6% d’augmentation cette année. Avec de la tchache, je m’en suis tiré avec le double!
    Moi j’adore les choux de Bruxelles après les avoir détesté durant mon enfance. Avec quelques petits lardons, c’est extra.

    Like

  25. dieudeschats, je suis pas du tout d’accord avec toi… Lorsqu’une compagnie embauche c’est pour faire un travail spécifique. Il est évalué que durant un certain temps l’employé dois accomplir une tache donnée. Que tu accomplisses cette tache en 1 mois ou 1 semaine on s’en fou. L’objectif étant que le travail ait été bien fait. Tu veux faire des heures sup Soit. A partir du moment où tu as un excédent de travail qui ne rentre pas en compte dans la tache à accomplir mensuellement. Pourquoi disqualifier quelqu’un qui va fournir le boulot qui lui ait demande s’il le fait en plus de temps que X ou Y, mais quand même dans les temps. Une personne handicapée physique ou moteur, sera généralement plus lente pour accomplir certaines taches. Devrait elle être moins payée moins qu’une personne rapide et ce même si elle a atteint les objectifs qui lui avait été fixés ?
    Tu as une famille à nourrir, les aides sociales sont (ou du moins devrait être) la pour palier a un salaire insuffisant. Mais là encore pourquoi un père ou une mère de famille devrait gagner plus à travail égal (ca c’est pour Mahie).
    Le système que tu proposes ne peut pas marcher. Comme le dit si bien Dr Cas comment juges-tu le travail fourni, les qualifications. Comment objectivement peux tu juger X et Y a moins d’être invisible et de les regarder travailler durant 1 semaine minimum.
    «je trouve normal de donner un salaire qui reflète au mieux chacun» ce qui signifie que les grandes gueules (qui ne sont pas pour autant les plus travailleurs et les plus efficaces) auront toujours un plus gros salaire. A la rigueur je suis pour des primes (par ex deux employés dans une agence d’assurance, a salaire égal, tous contrats supplémentaires est prime) On a qu’a faire la même chose pour les chercheurs. Un papier en plus 1er auteur une prime. Mieux tu te fais ton propre salaire comme aux US, avec les Grants que tu vas décrocher. Mais sinon à travail égal, qualifications égales (cela va de paire) salaire égal. C’est le seul système selon moi qui est équitable. Apres l’évolution personnelle au sein de la boite c’est une tout autre histoire et c’est ce que tu sembles décrire dans ton dernier paragraphe. « d’une procédure d’évaluation annuelle où chaque mot (qualité, compétence, etc.) est défini dans un lexique pour laisser le moins de place possible à la subjectivité. ». Parce que si j’ai bien compris le problème est la négociation de ton salaire avant même d’avoir commence un job…

    Like

  26. Oh j’avais bien été dégouté, oui, de gagner moins qu’un homme père de famille alors que nous ramenions à notre boite exactement la même somme à la fin du mois😦
    Avant de commencer à bosser je croyais à l’égalité entre les hommes et les femmes dans le travail… C’était il y a presque 20 ans et je sais que ça n’a pas changé. Certaines mentalités ne bougent pas😦

    Like

  27. Mahie: je suis pas du tout d’accord avec ton argumentation. Pass’que tout depand de comment ce pere de famille defendait son bifteck.
    “Mieux vaut être “Un homme chef de famille” pour avoir un meilleur salaire qu’une fille célibataire”.
    Ca serait pas plutot:
    “mieux vaut etre quelqu’un qui negocie ses augmentations que quelqu’un qui ne demande rien”.

    Si tu acceptes ce qu’on te donne, ne te plains pas de ne pas recevoir plus…

    Bergere: ne confond pas negociation a l’embauche et negociation a l’augmentation. Negociation a l’embauche: ton patron veut t’embaucher au plus bas possible et toi tu veux etre embauche au plus haut possible (enfin normalement) C’est le principe de l’offre et de la demande. Ca me parait normal, moi… Apres c’est sur que certain savent mieux “se vendre” que d’autre mais on peut pas leur reprocher ca, quand meme…

    Like

  28. Chouette, chouette, une dispute😀 Je ne suis pas d’accord avec toi, Le Piou! A boulot égal et qualifications égale, il est injuste que ce père de famille puisse “défendre sont bifteck” et que Mahie n’ait pas de bifteck qu’elle puisse défendre. Est-ce que ça serait juste si tout le monde pouvait argumenter comme ça… moi j’habite plus loin donc je paye plus en essence… moi j’ai un gros chien donc j’ai besoin d’un jardin et donc ma maison me coûte plus cher… moi je suis mariée et mon mari n’a pas de job… moi je suis handicapée donc ma voiture spécialement aménagée me coûte plus cher qu’une voiture normale… ça va pas, non?? Je ne dis pas qu’il ne faut pas savoir se vendre, ça c’est un fait établi– et encore, certains arguments ne sont-ils pas plus injustement vendables que d’autres (e.g. enfants, etc.)? Mais à la base, les circonstances personnelles ne devraient avoir AUCUNE influence sur le salaire! Qualifications et boulot accompli, oui, et c’est tout!

    bergère, je ne pense pas que tous les jobs aient la même optique de “l’employé dois accomplir une tache donnée.” Si t’es prof universitaire, par exemple, t’as pas de tâches spécifique à accomplir dans un temps donné, tu dois juste faire le maximum possible tout le temps. Et je ne suis pas non plus d’accord que le temps accordé ne compte pas. Si t’es médecin et que tu prends 10 heures pour faire une appendéctomie, je ne pense pas que ça soit acceptable.

    Bref, le communisme c’est pas génial mais le capitalisme non plus…

    Like

  29. Bah en même temps c’était ma première embauche à 23 ans. Maintenant ça va, je négocie beaucoup mieux😉
    C’était l’argumentation de ma bosse qui m’avait surprise. Elle m’aurait dit “Désolée Bob à mieux négocié que toi!” Pourquoi pas… J’en aurais pris de la graine. Mais “bébé”, “chef de famille” “emprunt”… De plus à l’époque je savais même pas qu’on pouvait négocier un salaire :-)!!!
    Ce qui était vexant pour moi c’est que nous étions facturés pareil au client et que donc elle se faisait beaucoup plus de marge sur moi. Pour la fin de l’histoire : j’ai démissionné et bossé en free-lance et j’ai plus ou moins doublé mes revenus.

    Like

  30. Rho… une super dispute alors!! Deja t’evites de me rajouter des fautes, en general je suis assez grand pour en mettre plein tout seul!😉

    Je ne crois pas UNE seconde que le mec ait argumenter comme ca: ca passe pas se genre d’arguments. Maintenant que la boss de Mehie l’ait jsutifie de cette facon c’est pas impossible.
    Je suis d’accord sur ce que tu dis: les raiosn personnelles n’ont rien a voir dans une discussion salariale, amis qu’on ne tire pas a boulet rouge sur ceux qui quand ils recoivent 5% d’augmentation en demande 8 car ils trouvent que 5, c’est pas assez. Je vois pas ou est le mal. Ca serait comme raler sur un mec qui a paye sa voiture moins cher que toi, pass’que lui a marchander.
    On a rien sans rien.

    Like

  31. @ Le Piou :Quelle conversation endiablée🙂
    Mais ne le crois pas, car je n’ai pas dis UNE seconde qu’il avait argumenter comme ça, j’ai dit seulement qu’ELLE l’avait justifié ainsi 😉 Je n’ai jamais su si il avait bataillé pour être mieux payé ou si j’avais été moins bien payé juste parce qu’elle m’avait offert moins et c’est tout😉

    Like

  32. Le piou je confond pas justement, c’est pas moi c’était dieu des chats… Et puis toi c’est clair que tu sais négocier avec ta grande gueule😉

    Sinon Dr Caso, et ben je suis d’accord que dans le domaine universitaire tu dois toujours faire le max, mais bon tout le monde sait que faire de la recherche / de l’enseignement universitaire revient a faire du bénévolat😉 ça se saurait si on finissait a la fac pour faire du flouse. Sinon pour les médecins se serait plutôt le contraire il aurait plutôt tendance a faire beaucoup de clients en peu de temps🙂

    Like

  33. Quand même, les enfants, je sais qu’on est sur mon blog et que la grammaire ne vole pas haut en temps normal, mais vous pourriez faire un petit effort avec vos participes passés! “Qu’il a/ait/avait argumenté,” pas argumenteR!

    Que celle qui n’a jamais pêchE jette la première pierre, oui je sais, je vais me coucheR…
    😛

    Like

  34. dieudeschats

    Bergere> Non, je ne parlais pas de la négociation du salaire à l’embauche.

    “Que tu accomplisses cette tache en 1 mois ou 1 semaine on s’en fou. L’objectif étant que le travail ait été bien fait”

    Je crois qu’on vit dans deux mondes très différents au niveau boulot !!😯 Si je prenais une semaine pour faire ce que d’autres font en 2h, ce ne serait pas normal que je sois payée la même chose. Enfin de toute façon, je serais tout simplement mise à la porte, même si mon travail était parfait alors que celui qui l’a fait en 2h était moins bon😉 (Et peu importe que ce soit parce que j’ai des problèmes physiques ou psychologiques ou autres. La société s’en fout de ça.)
    Il n’est pas rare que l’objectif prioritaire c’est que le travail ait été fait, même s’il est approximatif et pas du tout parfait, mais le plus rapidement possible… les dead lines sont parfois plus importantes que la qualité du travail, si si.

    “«je trouve normal de donner un salaire qui reflète au mieux chacun» ce qui signifie que les grandes gueules (qui ne sont pas pour autant les plus travailleurs et les plus efficaces) auront toujours un plus gros salaire.”

    Ah non pas du tout. Ma phrase était bien sûr dans le sens “refléter (le travail de) chacun” !! Mais bon, on est d’accord que c’est utopiste et que les beaux parleurs obtiennent souvent plus même sans travailler plus ou mieux😦

    “Mais sinon à travail égal, qualifications égales (cela va de paire) salaire égal.”

    Cela ne va pas du tout de pair !! On a tous des qualifications différentes. Et même si tu utilises “qualifications” dans le sens de “diplômes”, ce n’est pas toujours le cas.

    “C’est le seul système selon moi qui est équitable.”

    Eh bien je ne trouve pas. Les administrations ici fonctionnent comme cela et tu te retrouves avec 9 personnes qui n’en foutent pas une et 1 personne qui bosse pour 10 (et en plus les 9 autres lui en veulent d’être productif). Et tout le monde est payé pareil. C’est loin de ma définition de l’équité !

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s