c'est pas moi je l'jure!

où sont les femmes?

Parfois je fais des trucs sans vraiment savoir pourquoi je les fais. Juste parce que. Pour voir. Comme par exemple d’être allée vivre en Alberta…

Il y a deux jours, j’ai reçu un email parmi les dizaines d’emails que je reçois tous les jours, le genre que j’efface immédiatement sans même les lire. Le sujet disait “Faculty Women’s Club Annual Wine & Cheese.” C’est peut-être le cheese qui m’a interpelé… parce que je n’ai même pas lu l’email, je ne suis pas allée visiter leur page internet, je ne me suis pas renseignée sur ce qu’était ce club, et j’ai juste noté la date et l’heure de l’événement.

Et je me suis pointée à l’heure dîte et au bon endroit, cet après-midi, alors que normalement, quand je décide de sortir enfin de mon trou, comme ça, je finis toujours par annuler à la dernière minute!

Quand je suis arrivée, il y avait déjà une bonne cinquantaines de femmes. Des vieilles femmes, surtout, blanches et visiblement riches. Toutes veuves de médecins ou d’ingénieurs ou d’avocats, j’aurais dit si j’avais été mauvaise langue😉 Il y avait aussi quelques jeunes, heureusement. Tout le monde avait l’air sympa donc je suis entrée courageusement…

Il fallait visiblement s’être inscrit et je ne l’avais pas fait, et il fallait payer $25 pour s’inscrire et je n’avais pas un sou sur moi! J’ai malgré tout pu avoir un name tag accroché autour de mon cou avec une petite étoile dorée pour indiquer que j’étais nouvelle, et la trésorière m’a filé son adresse pour que je lui envoie un chèque.

Ensuite, je me suis baladée pour visiter les nombreuses petites tables où se trouvaient des informations à propos des interest sections. Par exemple il y avait la section des golfeuses, des visiteuses de musées, des femmes qui aiment bruncher ensemble le dimanche, de celles qui se se retrouvent pour se balader ensemble avec leurs chiens tous les jeudis matins, des causeuses en espagnol, des jardineuses, des voyageuses, et puis des quilteuses et des tricoteuses, bien sûr. Bref, il y en a pour tout le monde. Et il y avait même une section de “jeunes membres.” J’ai demandé jusqu’à quel âge on était “jeune,” mais comme j’aurai toujours l’air d’être la plus jeune, même quand j’aurai 180 ans, je pense que je n’aurai jamais de difficulté à rester dans ce groupe!

Donc je me suis inscrite chez les jeunes, chez celles qui aiment faire la cuisine et inviter les autres à manger chez elles, chez les bruncheuses, chez les regardeuses de films internationaux, et je ne me rappelle plus quoi d’autre. On verra bien ce que ça donnera!

Et puis j’ai rencontré une ancienne copine de chorale, une collègue de mon département, et une fille qui m’a dit “Dr. CaSo?? T’étais pas prof à Toronto???” et qui était effectivement ma collègue là-bas* et vient de se faire embaucher dans mon département ici!

Et puis j’ai mangé du cheese, bien sûr!

C’est bien ce que je craignais: les p’tits canards ne doivent pas être bien alignés, là-haut…

Ces petits cakes étaient tout simplement divins! J’ai trouvé la recette là-bas et je vous la copie en anglais parce que j’ai mal au crâne ce soir et en plus, il y a une vidéo et tout est déjà en conversions métriques alors c’est fastoche!

Ingredients:

1 1/2 cups (195 grams) all-purpose flour

1 teaspoon baking powder

1/4 teaspoon salt

1 tablespoon grated lemon zest (outer yellow skin of the lemon)

1 cup (240 ml) fresh blueberries

1/2 cup (113 grams) unsalted butter, room temperature

3/4 cup (150 grams) granulated white sugar

2 large eggs

1 teaspoon pure vanilla extract

1/2 cup (120 ml) milk

Lemon Glaze:

2 tablespoons (25 grams) granulated white sugar

1 tablespoon fresh lemon juice

Directions:

Preheat oven to 350 degrees F (180 degrees C) and place the oven rack in the center of the oven. Butter (or spray with a non stick vegetable spray) the bottom and sides of a loaf pan (9 x 5 x 3 inch) (23 x 13 x 8 cm). In a separate bowl, whisk together the flour, baking powder, salt, and lemon zest. Remove 1 tablespoon of the flour mixture. Place the blueberries in a separate bowl and toss the berries with the 1 tablespoon flour (this will help prevent the blueberries from sinking to the bottom of the pan during baking.)

In the bowl of your electric mixer, or with a hand mixer, beat the butter until softened (about 1 minute). Add the sugar and continue to beat until light and fluffy (2-3 minutes). Add the eggs, one at a time, beating well after each addition. Scrape down the sides of the bowl as needed. Beat in the vanilla extract. With the mixer on low, add the flour mixture (in three additions) and milk (in two additions) alternately, starting and ending with the flour. Mix only until combined. Gently fold in the blueberries.

Scrape the batter into the prepared pan and bake for about 55 to 65 minutes, or until the bread is golden brown and a toothpick inserted in the center comes out clean.

Lemon Glaze: In a small microwaveable bowl, stir the sugar with the lemon juice. Place in the microwave for about 20 seconds or just until sugar has dissolved.

When the bread is done, remove from oven and place on a wire rack. Pierce the top of the hot loaf with a wooden skewer or toothpick and then brush with the hot lemon glaze. Cool the loaf in the pan for about 30 minutes then remove from pan and let cool completely on a wire rack. This bread is best served on the day it is made, but it can be stored several days or frozen.

Réussite: 15/10!!!!! J’ai utilisé 4 petits moules à cake au lieu d’un grand et mes petits cakes n’ont pas super levé, mais ils étaient malgré tout incroyablement délicieux. J’ai aussi utilisé du sucre glace au lieu du sucre en poudre pour le glaçage (donc pas besoin de le passer au micro-onde), et des myrtilles surgelées au lieu de fraîches, et j’ai tout fait à la main, sans batteur. C’était long mais pas très difficile à faire. Ma voisine est tombée de bonheur quand je lui ai apporté un de ces petits cakes!

* Mais en fait je ne la connaissais pas parce que je suis une full-time snob et que je ne m’accointe pas les sessionals.

21 comments

  1. Axelle, ben, comme pour tout club, c’est de se retrouver avec des gens qui aiment faire les mêmes choses pour passer des bons moments ensemble et ne pas rester tout seul devant sa télé, non?🙂

    elPadawan, y’avait pas cette option parce que la mer est un peu loin d’ici, je crois😉 Par contre j’ai cherché le club des “chercheuses de puits de petrole” et j’ai pas trouvé. Probablement parce qu’elles l’ont déjà trouvé, leur puit, hélas…

    Mahie, traduit en espagnol et cherche sur google😉

    Like

  2. J’ai une amie qui va dans ce genre de truc et y est très à l’aise…..je n’ai jamais testé….peur de ne pas trop savoir quoi leur dire….ceci dit, la bouche pleine de fromage, on n’est peut être pas obligée de parler…
    Pour le cake, il va falloir que je fasse un effort de traduction….ils ont l’air trop bons!…

    Like

  3. Chercheuses de puits de pétrole ou chercheuses d’hommes rendus riches parce qu’ils passent leur temps autour d’un puits de pétrole? De toutes façons, je ne recommande la fréquentation ni de l’un ni de l’autre.

    Quant au snobisme, tu t’es bien acoquinée avec un lowly «Instructor in History dans un collège communautaire de troisième zone… Bon, faut dire qu’il y avait du fromage dans l’équation.

    Like

  4. Je vois très bien de quoi tu parles, j’ai fait pareil le jour où je me suis dit tiens, si j’allais à SPM. Par contre, c’est le “wine” qui m’aurait interpellée, ceci dit accolé au “cheese”, ça lui donne un côté irrésistible, tout comme la recette de cake.

    Like

  5. catherine

    ah oui ici aussi, il y a le forum des associations, début septembre, où toutes les assos de la commune se présentent et attendent les inscriptions (enfants et adultes, il y en a un paquet!!) ( j’ai pris labo photo..)
    mais évidemment, ce n’est pas aussi glamour que les tiennes…haha!
    et tes petits cakes..ils me font un clin d’oeil!!
    bonne journée

    Like

  6. Axelle, petits canards, comme en français, peut se dire autrement, il me semble🙂

    Fabulous Fabs, c’est marrant comme tout le monde fait une fixation sur cette phrase alors que le reste du texte me semble parfaitement compréhensible😉 Ca me surprend tellement, même, que je ne dirai rien, hehe…

    Babeth, mais si tu es avec des gens avec qui tu partages des intérêts, tu as des choses en commun et donc plein de choses à dire, non? Par exemple un club de cuisine ne devrait pas te faire peur🙂

    Olivier, sûrement, mais je ne reçois pas leurs emails donc je ne peux pas te dire😉

    Doréus, oh c’est vrai dis-donc😉 On dirait bien que le fromage rend tout possible, haha!

    boljo, en général, j’essaye d’éviter le wine parce que je suis vite pompette et je dois ensuite conduire🙂

    Patquebec, pourquoi?🙂

    catherine, oui, je dois avouer que j’ai été un peu déçue par le côté glamour de la chose… mais finalement il y avait de tout, et je pense que si je trouve le bon club, je me sentirai à l’aise🙂

    Tili, “possibilité un peu folle” me semble très approprié s’il y a le mot “Alberta” dans la même phrase😆 Mon adresse email est dans la colone de droite, il faut juste enlever les [ ] et les espaces.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s