c'est pas moi je l'jure!

les p’tits délices du dimanche soir

302

– Lundi, j’ai enseigné mon dernier cours du semestre. C’était triste et en même temps, je suis fière de pouvoir dire qu’à part trois étudiants qui vont échouer (c’est-à-dire recevoir un F), le reste de mes étudiants a fait un très bon boulot et je vais les engager pour travailler dans mon centre le semestre prochain!

dimanche2

– J’ai survécu à mardi! Je suis partie de chez moi à 8 heures pour mon premier massage de l’année (scolaire) qui a été divin! Ensuite, je suis allée dans un café sympa boire un chai latte et manger un croissant au fromage et jambon en corrigeant huitante-trois mille copies. A 13 heures, je suis allée au boulot interviewer trois étudiants et résoudre septente-cinq problèmes. A 16:30, je suis allée dîner chez ma copine Su et c’était très sympa sauf que j’ai mangé un truc qui a mal passé et j’ai commencé à avoir mal au bide! A 18:30, j’étais dans une église pour une répétition de concerts et toutes les dix minutes, je courrais au petit coin (deux étages plus bas), c’était pas super pratique. La répétition s’est malgré tout bien passée et s’est terminée à 22:45. Bien sûr, ma voiture était couverte de neige, quand je suis sortie de l’église, mais c’était de la poudreuse et donc facile à enlever de la voiture. Mortecouille!

dimanche1

– J’ai survécu à mercredi! Je suis partie de chez moi à 8 heures avec le mal de bide de mardi soir, (heureusement Noemi m’a offert un thé à la menthe qui a un peu aidé), pour parler avec Viggo de cette emmerdeuse de Pétula qui colporte des mensonges à mon propos. Ensuite, lors d’une longue réunion, j’ai revu un collègue avec qui on a fait plein de projets sympas pour les mois à venir! Après ça, j’ai interviewé une dizaine d’étudiants pour ma recherche tout en essayant d’écrire à un prof complètement débile à propos de ses étudiants et à une cliente qui avait écrit un email d’insulte contre deux de mes employés dont une qui s’est mise à pleurer tellement la fille avait été pénible. En même temps, j’essayais de me faire rembourser des frais pour ma recherche et j’ai complètement merdé dans les papiers et en plus j’ai reçu un email m’annonçant que John vient de publier un article dans lequel il explique que les étudiants qui utilisent mon centre d’aide ou celui de mon copain Tom reçoivent des plus mauvaises notes que les étudiants qui ne les utilisent pas! A 16 heures, je suis allée faire quelques courses avec Noemi pour le potluck de fin d’année avec mes employés et mes étudiants. Ensuite on a potlucké jusqu’à 20:00 et c’était très sympa! Mortecouille!

dimanche4

– Jeudi soir, je suis allée chanter avec ma chorale à la Legislature (le Capitol canadien) et j’ai rencontré la première ministre albertaine, Alison Redford, qui passait justement par là. Tout le monde a applaudit son petit discours (en français très approximatif) sauf moi: elle a beaucoup contribué à la démolition notre système éducatif. (Enfin, le jour-même elle avait viré notre abominable ministre de l’éducation, mais je ne le savais pas encore!) Heureusement, je n’ai pas fini à Guantanamo et notre premier concert s’est bien passé 😉

dimanche3

– Vendredi matin, alors que j’allais au boulot par -30ºC (-40º avec le facteur vent), j’ai vu un sublime sundog (malheureusement la photo prise avec mon iPhone ne donne pas grand chose, sorry)!

dimanche5

– Vendredi soir, j’ai travaillé pour Santa’s Anonymous (par -30ºC, donc) dans un vieux hangard où je me suis abominablement pelé les miches (et le reste aussi) pendant trois heures (pourtant couverte comme sur la photo!), mais j’aime malgré tout beaucoup ce “job.”

dimanche6

– Samedi, en allant au café-croissant, j’ai perdu le contrôle de ma voiture sur la glace mais heureusement la voiture d’à côté a pu s’écarter pour me laisser zigzaguer en paix! Le soir, après un sympatique dîner avec Doréus, je suis allée écouter le Messie de Handel chanté par mon ex-chorale. Je crois que les seule traditions de Noël que j’aime sont 1) passer quelques jours en Arizona, 2) travailler à Santa’s Anonymous, et 3) écouter (ou chanter) le Messie! Je me rappelle encore de toute la musique et j’ai chanté en même temps que mon ex-chorale pendant tout le concert (j’espère que mon voisin ne m’a pas trop haïe)!

dimanche8

– Dimanche, j’étais garée sur une place handicapée limitée à… 15 minutes… pendant presque cinq heures de répétition et de concert! Et je n’ai pas eu de PV! Miracle de Noël!

dimanche7

23 comments

  1. Félicitations pour ton excellent travail! Car si tes étudiants font du bon boulot, c’est sans doute qu’ils y mettent du leur, mais aussi qu’ils sont bien coachés. Un 100% de réussite serait vite suspect, non?
    Quel froid de canard chez toi…
    Bonne semaine, j’espère sans la pollution des interrogations désagréables et incompréhensions de la semaine dernière!

    Like

      • tu connais l’histoire du lac qui était là-bas, en Alabama?
        “Uh, one time… there was this lake… And it was right outside of town. We used to go fishing and swimming and canoein’ in it. And, uh, see, one November, this big flock of ducks came in.. and landed on that lake. And then the temperature dropped so fast that the lake just froze right there. And they… er… the ducks… they… flew off, you see, and they took that lake right with them. Now they say that lake is somewhere over in Georgia. Can you imagine that?”
        Un des tout beaux dialogues dans “fried green tomatoes”, un de mes films préférés

        Like

  2. Dépaysement total à la lecture de tes billets, que ce soit dans la cuisine, à ton travail ou sur les lieux où tu te rends…je voyage à chaque fois… Je viendrai bientôt m’exposer aux froids extrêmes qui sévissent sous tes latitudes, je dois vivre cette ambiance qui résonne d’une manière si réaliste sous ta plume. Merci pour tous ces voyages !

    Like

  3. 15 minutes de stationnement pour une place handicapée, c’est presque mesquin! Je comprends pourquoi il y a des limitations de stationnement en général mais elles ne devraient tellement pas s’appliquer aux handicapés! Je ne sais pas si à Montréal ou à Paris il y a les mêmes lois à ce sujet.

    Like

  4. Je ne crois pas avoir vu de place limitée en durée pour les handicapés. Quand on pense que certains ont besoin de plusieurs minutes pour sortir de leur voiture et s’y réinstaller…
    Le bénévolat, c’est bien. Quand mes enfants seront plus grands, j’y penserai plus sérieusement.

    Like

    • Ce genre de bénévolat est parfait parce que tu peux aussi le faire avec tes enfants: trier les dons (jouets), choisir les jouets à donner pour les enfants, les emballer, etc. Il y a beaucoup de jeunes qui aident, c’est très chouettes 🙂

      Like

  5. linlin

    Avec ces températures polaires , il me semble que le soir j’aurai du mal à aller sortir quelque part !! Si je comprends bien, il faut dégivrer le pare brise à chaque fois que tu t’arretes quelque part ! Aujourd’hui, chez moi ( 0 degré le matin et 12 degres en journée) avec le soleil en plus !

    Like

  6. Ça me fait toujours plaisir de me retrouver sur la liste… et j’aurais dû me renseigner et aller au concert! Aussi, tu n’exagérais pas lorsque tu me disais que tu étais directement en-dessous des — comment dire? — de la première ministre provinciale lors de son bref passage pour visiter la chorale. Reste encore à savoir si le nouveau ministre responsable du secteur qui nous concerne réparera un peu des pots cassés…

    Like

  7. encore une semaine d’ “enfer” (si l’on peut écrire ça concernant les températures de chez toi!!)
    le bénévolat, c’est bien, j’ai beaucoup donné dans ma vie de maman..(toutes les assoc sportives ou culturelles où j’ai été trésorière, secrétaire ou autre!! )..là je me repose..j’ai honte parfois..
    passe une bonne semaine, je pense bien à toi en voyant toutes les couleurs de mon jardin!
    bises bretonnes

    Like

  8. dieudeschats

    Je ne sais pas si l’article de John est du même acabit, bien sûr, mais je peux aussi publier un article disant que les élèves fréquentant les centres de rattrapage scolaire obtiennent de moins bonnes notes que ceux qui n’y vont pas… il me semble que la raison en est évidente et ce n’est pas le centre qui doit se remettre en question mais plutôt l’auteur de ce lien logique foireux !

    Like

    • Ce commentaire est particulièrement intéressant parce qu’il démontre l’attitude typique qu’ont les gens (profs, étudiants, etc.) vis-à-vis de mon centre (que ce n’est QUE pour les étudiants en difficulté, ce qui n’est absolument pas le cas) et en même temps il me donne un excellent argument pour envoyer John faire caca ailleurs… 😉 Merci 🙂

      Like

  9. Patton

    Et si John était ….un Con , ? Donc même chez les Universitaires , la Loi des 80/20 s’applique . 80% de crétins …
    Chez nous , au gouvernement gaulois , ça dépasse même ce score . Résignons nous …..

    Like

  10. Pingback: 500 connards sur la ligne de départ | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: