c'est pas moi je l'jure!

fais-moi une place

Vendredi:

Prendre un petit déjeuner avec Steven c’est comme prendre un petit déjeuner avec trois enfants de 5 ans! Au bout de trois minutes, l’appartement entier est recouvert de peanut butter et de jaunes d’oeufs et de miettes de pain et de lait renversé et il a utilisé tous mes verres et mes couteaux et mes fourchettes et j’en ai pour deux heures à tout nettoyer. Je crois que de ma vie je n’ai jamais fait autant de vaisselles en si peu de temps!

Mais j’ai découvert le moyen de lui faire faire ce que je veux qu’il fasse: je le menace de ne plus lui faire son petit déjeuner préféré! Après une nuit où j’ai dû dormir 3 heures maximum, je lui ai expliqué que j’allais lui préparer son petit déjeuner pendant qu’il prenait sa douche, mais il m’a répondu qu’il ne prenait de douche qu’une fois par semaine. Je lui ai alors expliqué le principe de réciprocité: je fais quelque chose pour toi, tu fais quelque chose pour moi! Je te prépare un délicieux petit déjeuner, tu prends une douche. Tu ne dis plus de gros mots et tu es très poli, je t’emmène avec moi au travail et je te donne un bureau rien que pour toi et tu peux y jouer à tous les jeux vidéos que tu veux comme ça tu n’as pas besoin d’aller passer la journée tout seul à la bibliothèque. Tu veux qu’on aille essayer les food trucks demain soir, je veux que tu me laisses laver tes chaussettes. Il a l’air de comprendre le principe.

Alors on est allés au travail ce matin pendant trois heures (et je dois avouer que c’était bien la première fois qu’être au travail semblait être aussi agréable qu’être en vacances, c’était tellement calme!!). Il a été très poli avec mes employés et n’a dérangé personne, alors je l’ai ensuite conduit à un fastfood pour lequel il avait un coupon qu’il voulait absolument dépenser et puis on est passé chez lui parce qu’il avait besoin d’un truc pour son ordinateur. Sa “famille” lui (nous) avait dit qu’ils seraient à Calgary toute la fin de semaine mais ils étaient visiblement rentrés (ou jamais partis?). Steven a juste pris ses affaires et est parti sans rien leur dire. Dans la voiture (où je l’attendais), il m’a dit “Je croyais qu’ils étaient partis en vacances mais visiblement ils avaient juste besoin de vacances de moi. Bon, je comprends qu’on ait besoin de vacances de moi de temps en temps!” Ca m’a brisé le coeur.

Le soir, Kana est venu dîner avec nous. C’était la panique parce que j’avais promis des meatball and spaghetti mais visiblement, je ne suis plus très douée pour faire la cuisine. Steven m’a aidé à déchiqueter la mie de pain puis à couper l’ail et l’oignon (il a pris trois plombes parce qu’il ne savait visiblement pas utiliser un petit couteau en tenant le bout d’oignon avec l’autre main). Il avait peur parce que ses morceaux n’étaient pas tous de la même taille alors je l’ai rassuré en lui expliquant qu’une fois dans notre estomac, tout aurait la même taille! Il a adoré l’explication! Mes meatballs étaient finalement râtés (elles ne tenaient pas ensemble et elles ont fini en croquettes mal foutues) mais pas trop mauvaises, les spaghetti étaient froides, la sauce tomate en pot (du Superstore) archi nulle, mais la salade que Kana avait apportée était délicieuse, et finalement tout le monde a eu l’air de se régaler. Kana et Steven ont même eu l’air de bien s’entendre et il lui a dit “I’m really sorry” après avoir roté bruyament alors qu’il ne m’avais jamais dit ça à moi (et à force de litres de coca par jour, je peux vous dire que ça rote ferme par ici!).

Il était au lit à dix heures, Dieu merci! Et moi aussi! J’enferme maintenant Calinette dans ma chambre, la nuit, avec une litière dans ma salle de bain. Elle n’aime pas trop ça mais semble s’habituer à l’idée, heureusement, même si ce n’est pas encore facile le matin, quand elle veut aller dans la cuisine pour manger. Mais ça permet à Steven de dormir un peu plus.

Il a pris une douche, a été patient et poli à mon travail et avec Kana, m’a aidé à faire la cuisine… on arrivera peut-être à en faire quelque chose de ce petiot!

spaghetti and meatballs

19 comments

  1. Seer

    Positif, donc, dans l’ensemble ? Great.🙂
    En tout cas ça a l’air bon (J’ai pas réussi à faire tenir une farce à courgettes non plus hier midi, tiens… mais elle était super bonne ^^)
    (J’aurais bien aimé élaborer mais là il est six heures du matin, I pulled an all-nighter et ça serait pas mal que je dorme un chouia. Sorry.)

    Like

  2. je suis toujours très admirative. Je trouve assez excellent tes négociations… principe simple de réciprocité. J’ai l’impression que vous êtes en train de construire qqch, et ça fait chaud au coeur. Bonne continuation!

    Like

  3. émouvant, quand il se rend compte qu’il n’est peut être pas le bienvenu dans sa famille..il est certainement plus intelligent qu’il ne le laisse paraitre..
    je t’admire beaucoup, tu prends vraiment à coeur cette expérience..tu as plus de patience et de jugeotte que je n’en aurais!
    bon dimanche et surtout cool!
    bises de Bretagne

    Like

  4. Je poursuis donc la découverte de votre aventure à tous les deux (trois si on compte Câlinette). Tu le fais même cuisiner ! Avoir quelqu’un qui s’occupe de lui,qui le cadre, le “drive”, lui parle comme à un autre adulte, cela doit être incroyablement nouveau. Au final, tu le traites (presque) d’égal à égal. C’est la plus grande marque de respect que tu puisses donner à une personne mise en marge de la société.

    Je serais très curieux de savoir comment lui à son tour il décrirait vos situations de vie et comment il vit tout cela…

    Like

  5. Peut-être essayer de “normaliser” le fait que les gens ont tous besoin de prendre des vacances pour se retrouver, retrouver leur énergie, que ce n’est pas propre à lui, ni contre lui, bref qu’il ne doit se sentir ni coupable ni victime ?
    Les parents que je connais expriment (et réalisent) les mêmes besoins et confient la marmaille aux grands-parents ou autres pour pouvoir se retrouver quelques jours à deux, qu’ils restent chez eux ou en profitent pour aller ailleurs. C’est nécessaire et ça fait du bien. Je trouve dommage que les “parents” de Steven ne lui expliquent pas cela plutôt que de (visiblement) mentir, après on s’étonne qu’il ait des tendances parano…
    Et puis l’air de rien ça lui fait des vacances à lui aussi, et j’ai l’impression qu’il est en train de changer d’avis sur le fait qu’il n’aime pas ces moments où il est accueilli ailleurs😉

    Like

    • Je suis maman d’une petite fille de 4 ans et je peux témoigner que passer ne serait-ce qu’une nuit sans ses enfants (en les confiant aux grand-parents, par exemple) fait un bien fou aux parents.
      Donc je comprends tout à fait le besoin des ces gens, mais, comme Dieudeschats, je n’approuve pas le mensonge. Tous comme les adultes, les enfants n’aiment pas qu’on leur mente, car bien souvent ils ne comprennent pas l’utilité du mensonge. En se plaçant de l’autre côté de la barrière, on peut se demander ce que ce mensonge reflète de l’état d’esprit des « parents » : sans doute qu’ils culpabilisent, alors qu’ils ne devraient pas…
      Bref, essayer d’expliquer ce besoin naturel à Steven me semble une bonne idée🙂
      En tout cas, comme tout le monde ici, je salue votre initiative et votre ambition généreuse ! J’attends avec impatience la suite de l’histoire😉

      Like

  6. nathalie

    Belle intelligence de coeur et d’esprit de part et d’autre ! Emouvant et ça remet à leur place tous les minuscules soucis de nous autres “gens normaux” (sans problème majeur je préfère) ! Principe éducatif simple : l’échange.
    Bravo !

    Like

  7. Mido

    les précédents commentaires m’ont enlevé les mots de la bouche (ou du clavier !)
    Une fois de plus la preuve est faite que l’intelligence du coeur et le respect mutuel font des miracles.
    Bravo Doc, je pense que tu as trouvé la petite faille pour te faufiler et établir un contact avec lui, c’est peut-être la première fois de sa vie (d’après ce qu’il dit), et c’est très émouvant.
    Mais c’est pas gagné non plus hein, alors courage, tu va être crevée au bout de ces quelques jours, mais tu auras chaud dans ton petit coeur…😉

    Like

  8. Comme tous ici, la partie où il est rentré chez lui et à trouvé sa famille m’a fait vraiment mal au coeur pour lui. Mais après avoir lu le commentaire de Dieu des Chats, ça peut effectivement, lui être expliqué sous cet angle.
    En tous cas, c’est vraiment, VRAIMENT beau cet échange. Je lui souhaite d’apprendre bcp de toi. Qui sait … peut-tre que, lorsque tu vas te retrouver seule, il va te manquer !!😀

    Like

  9. Vu d’ici, ce gosse me fait penser à un petit arbuste qu’on a laisser pousser tout seul au milieu de la broussaille, un peu tordu, et qui se démerde comme il peut pour avoir sa part de lumière. Et toi en jardinière du dimanche, venue débroussailler un peu pour lui redonner un peu d’air. Ma foi, si tu repasses régulièrement dans ce coin de jardin, des chances que ça finisse en arbre, et ptet même que ça donne des fruits😉

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s