c'est pas moi je l'jure!

shut up and dance

En général j’aime penser que je suis prête à tout, mais sur ce coup-là, on peut dire que l’Alberta a encore réussi à me surprendre big time, comme on dit ici!

Comme je vous l’expliquais récemment, en tant que présidente d’une  association professionnelle, je dois organiser notre conférence annuelle, qui aura lieu en mai prochain à Calgary. Je m’en suis occupée tout l’été–et j’ai adoré ça! Je suis allée trois fois à Calgary (à exactement 300 kilomètres au sud d’ATPN) pour y rencontrer des gens super sympas et y visiter des endroits (venues, en anglais) où on pourrait avoir notre conférence: l’Université de la Montagne (UM), l’Université Polytechnique (UP), le Centre de Conférences (CC), et l’Université de la Ville (UV).

L’UM était mon premier choix, avec leur superbe conservatoire de musique et mes nouvelles copines géniales là-bas, mais j’aurais dû payer $1800 de “location” (pour une journée de 8h à 17h), ce qui était beaucoup, surtout qu’on finit normalement notre conférence à 21h (avec une réception). En plus, l’UM était peu facile d’accès et leur traiteur très cher. Ensuite, mon nouveau copain à l’UV était super enthousiaste mais finalement ça n’a pas pu marcher parce qu’il y avait une autre conférence au même moment. Le CC était au centre ville, assez grand pour 100 personnes, et ils proposaient des traiteurs géniaux, mais c’était au minimum $2000 (de 8h à 20h) et ils me faisaient payer pour plein de petits trucs en plus (comme les projecteurs, à $30 chacun). Et finalement l’UP était un chouïa excentré mais sur la ligne du métro, avec un traiteur archi nul mais sur un campus magnifique, et demandait $2000 pour plein d’espace de 7h à 21h.

J’ai longuement hésité entre le CC et l’UP. Entre temps, j’ai eu la chance incroyable d’arriver à nous dégoter un conférencier d’honneur (le keynote speaker) absolument génial, une star parmi les plus grandes stars de notre profession. Au départ, je pensais avoir entre 60 et 80 personnes à ma conférence, mais avec tous les nouveaux copains que je me suis fait j’ai vite vu qu’on aurait plutôt entre 80 et 100 personnes… et puis avec ma nouvelle star, j’ai dû me rendre à l’évidence qu’on aurait plutôt entre 100 et 130 personnes. Donc j’ai choisi l’UP.

Et puis début août, je me suis souvenue que je connaissais le nom de quelqu’un qui connaissait quelqu’un à l’UP, et que si cette personne co-organisait la conférence avec moi, le coût du schmilblik pourrait peut-être diminuer un peu, parce que la conférence devenait “interne.” J’ai donc écrit à cette personne (dont je connaissais le nom mais qui elle ne me connaissait ni d’Eve ni d’Adam), pour lui demander si elle serait d’accord de me mettre en contact avec cette autre personne (dont je ne connaissais même pas le nom), et elle a dit oui. Quelques jours plus tard, l’autre personne, Angela, m’a écrit un gentil email, et j’ai décidé d’aller lui rendre visite pour voir ce qu’il était possible de magouiller.

Vendredi, donc, je suis retournée à Calgary. A Calgary, il pleuvait des trombes, et comme j’étais en t-shirt, j’ai passé la journée trempée et frigorifiée, une horreur! J’ai d’abord rencontré le traiteur de l’UP, qui m’a fait goûter à plein de choses pas géniale mais je serai obligée de les embaucher, puis j’ai rencontré mon contact pour la location de l’espace, un fille très chouette, et lui ai expliqué qu’on allait avoir besoin de plus d’espace (pour $1000 de plus, of course), et puis j’ai rencontré Angela, qui m’a dit qu’elle était absolument ravie de co-organiser la conférence (si je faisais 99% du travail), et que grâce à ça, l’espace était gratuit! En 10 minutes, comme ça, paf, mes frais de venue sont passés de $3000 à $0! Hah!

Et finalement, j’ai revu mes nouveaux copains de l’UM et l’UV qui veulent toujours m’aider à organiser cette conférence. On était en train de papoter joyeusement quand soudain quelqu’un a dit “oh, il neige!” et effectivement, le 21 août 2015, vers 17h, à Calgary, il neigeait! Bien sûr, dans Calgary, ça n’a pas tenu, mais tout l’ouest de l’Alberta s’est vite retrouvé blanchi comme les sous de Berlusconi. Et moi, aux anges après une journée fructueuse et couronnée de succès mais congelée jusqu’à l’os et dégoûtée par ce pays de fous, j’ai vite quitté Calgary avant d’y rester coincée par un blizzard, et trois heures plus tard, j’ai retrouvé avec ravissement d’honnêtes températures estivales (14ºC) et un magnifique coucher de soleil à ATPN!

snow

23 comments

    • Tu me dis quand tu veux que j’organize ton mariage😉 (je plaisante, je ferais jamais de mariage, la seule chose que je pourrais faire c’est les conférences et événements insolites comme ma longue nuit.)

      Like

  1. De la nnnnnnneige? Déjà? En août????? Merde! Bien contente d’être sur mon île avec les courants d’eaux chaudes tout autour… aaaaaahhhhhhhh comme j’aurais été découragée!

    Super contente que tout aille plus que super bien pour les préparatifs de la conférence…🙂

    Like

    • Oui mais Calgary est un peu spécial, pas mal pire qu’ATPN en ce qui concerne la météo je crois. Ici, le plus tôt que j’aie vu de la neige c’était début septembre, l’année dernière… *soupir*…

      Like

    • Quand même, mes profs sont des professionels depuis des années donc ils en sauront toujours plus que moi, heureusement🙂 Ce certificat que je viens de terminer était une introduction à tout ce que je pourrais encore étudier pour vraiment être une professionelle dans ce domaine.

      Like

  2. Ah, mais Berlusconi, il fait comme toi, il se “débrouille” pour économiser plein de sous… Je crois bien que je serais incapable d’organiser un truc comme ça (je parle d’un truc légal; la mafia, c’est hors de question).
    La neige, nous n’en avons même pas vu au bord de la Baltique. Ils sont fous, ces Albertains!

    Like

  3. Eh bien! J’allais te suggérer que je connais bien le nouveau Grand Pingouin de l’UP (car il travaillait chez nous auparavant), mais je vois que tu t’est déjà débrouillée!
    Et bonne chance pour la conférence. En mai, il pourrait effectivement y avoir de la neige aussi.

    Like

    • Je dois dire que sur ce coup-là, je m’admire d’avoir pensé à cette personne et osé lui écrire, et puis franchement, le reste a été un coup de chance incroyable!🙂 Mais si tu veux dire un mot sur la conférence au nouveau Grand Pingouin de l’UP, n’hésite pas, peut-être qu’il pourrait nous offrir le déjeuner ou le dîner😉

      Like

  4. Moi qui trouve toujours que l’été est trop court, je serais bien malheureuse dans ce coin du monde!….
    Bravo pour la négociation!…avec un peu de chance et de bonnes personnes à persuader, tu vas peut être même pouvoir convaincre d’ici là le traiteur à concocter des trucs plus sympas….

    Like

  5. N

    Oh là là je t’assure que c’est jours-ci j’échangerai bien un petit peu de notre excés de chaleur contre un p’tit peu de ta neige (même si déjà fondue! hihihi). Ici on sature!!!

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s