c'est pas moi je l'jure!

parle-moi des jolies choses

Ce matin je suis retournée voir ma psy que je n’avais pas vue depuis un mois. Je l’aime bien, ça fait au moins trois ans qu’on se voit je pense, et elle m’a beaucoup aidée lors de moments difficiles et stressants, surtout au printemps dernier, quand ma vie s’est effondrée.

Mais je pense qu’on est arrivées au bout de ce qu’on peut tirer de notre “relation.” Depuis quelques temps, j’ai l’impression qu’elle ne me pousse plus vraiment à réfléchir, qu’elle tombe trop souvent dans les clichés, et qu’on ne va plus assez au fond des problèmes. J’ai besoin de quelqu’un qui me donne des vrais défis, qui me pose des questions difficiles, qui me force à voir ce que je n’arrive pas à voir toute seule.

En même temps, j’ai la flemme d’aller voir quelqu’un de nouveau et de devoir recommencer au début. Je n’ai pas envie de devoir tout re-raconter et rentendre des platitudes entendues déjà plusieurs fois au début de thérapies, quand on ne se connaît pas encore beaucoup, du genre “you are an overachiever” ou “maybe you should stop thinking about the difficult things in your life and look at the happy stuff.” Dude, si tu savais ce qui m’est arrivé hier pendant que je faisais les courses, tu n’oserais jamais me dire un truc pareil!

Bon, en attendant, ma psy m’a quand même dit un truc sympa ce matin. Je lui ai raconté le coup de ma nouvelle Mercedes et les excellents arguments de ma masseuse, et elle m’a dit que c’était aussi pour moi une preuve de plus de ma réussite. Avoir acheté un appartment à Toronto, avoir un bon boulot, avoir reçu la tenure, avoir de chers amis, et maintenant avoir une jolie voiture de luxe, c’est autant de preuves que je me suis bien battue contre toutes les emmerdes que la vie m’a envoyée (et continue à m’envoyer) à la figure et ai réussi à me créer une excellente vie. J’avais envie de lui dire qu’il me manquait encore le mari et le chien et les trois gosses, mais il ne faut pas pinailler… et puis en réalité, je me décevrais vraiment si je pensais réellement qu’avoir un mari et un chien et trois gosses était une preuve de réussite (pour moi) dans la vie!

Pour les noms, je pense que ça pourrait être Marlène si elle est blanche et Scarlett si elle est rouge, sauf si bien sûr vous me proposez quelque chose d’encore mieux. Je préfèrerais des noms à trois syllabes mais je n’ai pas de meilleures idées pour l’instant, à part Lucifer si elle est rouge, mais ça manque un peu de féminitude…

10 comments

  1. avoir trois gosses et un mari, c’est un cliché qui date de mon époque, pas de la tienne..enfin, c’est mon opinion..
    et je ne devrais certainement pas écrire cela, tu le sais bien
    en attendant, je te propose en plus de Marlène, Jutta, ou encore Yvonne ! Angelica?
    bon samedi!
    bises ensoleillées

    Liked by 1 person

    • 🙂 Au Canada (et peut-être ailleurs aussi), les voitures de couleurs sont en général achetées par des femmes, parce que les hommes préfèrent les voitures blanches, noires, ou grises. Et donc comme il y a moins de voitures de couleurs et moins d’acheteurs de voitures de couleurs, elles sont aussi plus difficiles à revendre!

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: