c'est pas moi je l'jure!

la seule question

L’autre jour, je suis tombée sur une question qui m’a fait réfléchir un moment:

“Si pendant toute une journée (7 heures du matin à 10 heures du soir) vous ne pouviez absolument pas rester chez vous, que feriez-vous?” Il vous est interdit d’aller dans un café pour bouquiner toute la journée, et vous ne pouvez pas aller bosser non plus. Vous avez l’argent dont vous avez besoin pour faire ce que vous voulez de ces quinze heures.

C’est une question un peu embêtante, parce que j’aime rester chez moi en pyjama, à bouquiner, regarder des séries débiles, répondre à 150 emails, bosser trois-quatre heures, me cuisiner un petit truc sympa, jouer avec Calinette, marcher 45 minutes dehors ou dans le couloir en écoutant un podcast intéressant, aller dîner avec des copines… C’est ma journée idéale.

Bon, visiter l’Australie c’est un peu difficile en 15 heures. Je pourrais aller passer la journée à Jasper, un des endroits que je préfère au monde, mais ça fait quand même six heures de voiture donc bof.

Je pense que je chercherais un truc que je n’ai jamais fait à ATPN, comme par exemple aller au Royal Alberta Museum, ou visiter le park national Elk Island. Bien sûr, je prendrais le High Level Streetcar, parce que j’adore ces petits trolleys qui traversent la rivière si haut perchés, et si je pouvais tout organiser à l’avance, je louerais un de ces trolleys pour y faire la fête avec des amis, un peu de musique, plein de bonnes choses à manger…

J’essayerais aussi d’apprendre quelque chose de nouveau, pendant quelques heures, comme par exemple d’aller suivre un cours de poterie, ou de peinture sur soie, ou de marqueterie, ou de mécanique, ou de menuiserie. Peut-être que j’irais passer quelques heures dans un chenil pour jouer avec les chats qui s’y ennuient.

Et bien sûr, j’essayerais un nouveau restaurant, le soir, avec des copines, et puis on irait au théâtre ou au concert ou peut-être même à l’opéra si on en a le courage. J’aimerais bien aller à un de ces concerts dans un parc, sous les étoiles, ou si un match de hockey entre deux équipes intéressantes a lieu, y assister, parce que je ne suis jamais allée à un match de hockey!

Evidemment, mon choix d’activités serait grandement dicté par la saison et la météo de la journée, parce qu’un concert sous les étoiles par -35ºC, c’est moyen! Sauf s’il y a des aurores boréales bien sûr!

Le but du jeu est de se poser la question suivante: pourquoi est-ce que je ne fais pas tout ça quand j’en ai la possibilité, au lieu de restée à glandouiller chez moi?! Ca serait bien meilleur pour ma santé mentale et physique, ça me permettrait de rencontrer des gens intéressants, de visiter des endroits inconnus, d’apprendre des trucs fascinants… Et à part pour le coût, rarement prohibitif, de toutes ces activités, il n’y aurait aucun inconvénient à faire au moins un truc chaque weekend, par exemple!

Et vous, que feriez-vous avec ces 15 heures?

24 comments

  1. Ta question est vraiment intéressante et incite à sortir de sa zone de confort. Je te répondrais, comme j’ai un projet en voyage solo, de me commander un billet d’avion. Destination Sienne, pour sa couleur utilisée, comme celle Roussillon en France. Je sais que depuis l’aéroport je devrais prendre un moyen de transport et rejoindre un endroit dans la vielle ville de Sienne en RB&B. Et à partir de là débuter la visite en se rendant au syndicat d’initiative. Je parle pas Italien et espère qu’avec le Français ou l’Anglais cela pourrait se faire… 😊

    Liked by 1 person

  2. Anne

    Je louerai une chambre d’hôtel très confortable, très douillette
    Je couperai mon téléphone et JE DORMIRAI
    Je sais, je suis hors contexte mais c’est actuellement la seule chose qui me ferai du bien
    OK je sors 😉

    Liked by 1 person

  3. GENEVIEVE

    Ohlala, elle est vache cette question 🙂
    Perso j’irais au musée le matin, au spa l’après-midi (sieste ! 🙂 ), avec bon resto au milieu. Le soir, au théâtre. Un autre resto avant ou après… Dans l’idéal je ne le ferais pas seule, mais bon, c’est pas dit que les gens que j’aimerais avoir avec moi apprécient ce genre de divertissements…
    Mais c’est bien ça mon problème : rien de tout ça n’est donné. Ces temps-ci j’essaie régulièrement de réserver des places au théâtre ou au concert, mais osti !! c’est tellement cher ! Pour 2, chacune de ces soirées monte facilement à 200$ si tu comptes le prix des billets et celui du resto. C’est juste débile. (comprenons-nous bien, je ne suis pas de ceux qui pensent que l’art et la culture devraient être gratuits, il y a du travail derrière tout ça, et tout travail doit être rétribué, mais ouch… ça fait mal quand même… surtout en plein début d’année, quand tu dois *aussi* inscrire tes enfants dans des camps de jour divers et variés pour l’été, et qui, eux aussi, coûtent une blinde !)

    Like

    • Je suis d’accord avec toi, tout est hors de prix ici, l’opéra, le théâtre, les concerts… C’est très dommage! Et après ils râlent parce que peu de gens y vont. … (moi j’ai pas les camps des enfants mais les médicaments du chat c’est aussi pas mal, comme coût!)

      Like

  4. Severine

    Je me suis retrouvee dans la situation il y a des annees de cela. Et j’ai choisi de visiter ma ville. C’etait top. Decouvrir des endroits que je ne connaissais pas/peu, Je referais pareil aujourd’hui. S’il fait pas tres beau preference pour un musee car j’y vais peu. S’il fait beau, profiter pour decouvrir a pied un quartier ou une ile que je ne connais pas encore, aller faire du ski ou un truc du genre.

    Like

    • Chouette, oui, c’est comme moi, en profiter pour voir des trucs qui sont à dix minutes de chez moi et que je n’ai jamais pris le temps d’aller voir 🙂 (Heureusement que j’ai eu quelques visiteurs qui m’ont forcés à faire du tourisme dans ma propre ville!)

      Like

  5. Je pense que j’irais visiter une ville que je ne connais pas encore, j’irais au musée, au resto, pourquoi pas me faire faire un massage. Et le soir, j’irais boire un verre avec une amie, tout simplement. Mais dans la vraie vie, le week-end, j’ai mes gosses et pas d’argent pour faire tout ça, alors… on va faire des balades en forêt ou au bord du lac, puis on rentre lire (pour moi) et jouer à la console (les gamins), et ce n’est pas trop mal non plus.

    Liked by 1 person

  6. Marcher, prendre l’air, et pique-niquer s’il fait beau. Pourquoi pas quelques heures à lézarder sur la plage, aussi. Mais jusqu’à dix heures du soir, ça fait tard. Il faudrait pouvoir arriver dans une ville qui offre un spa (après une douche et avant un bon massage) et où il y ait un bon cinéma.

    Like

  7. Bonne question… s’il fait beau, je visiterais l’endroit où je me trouve, avec restaurant le midi et le soir, s’il y a un musée intéressant à visiter, un cinéma qui passe un bon film, ce serait mieux.
    Nous nous sommes trouvés un jour dans cette situation : chambre d’hôtes où nous étions vraiment chez la propriétaire, à devoir traverser son salon pour rentrer, il pleuvait et il faisait froid, nous avons visité l’abbaye du coin, puis le petit musée à côté, mangé dans une sympathique auberge près de la cheminée pour nous réchauffer, puis visité le château pas loin, et il était 16 heures… les grottes (autre visite possible) étaient inondées, dans la petite ville, il n’y avait rien de rien, le cinéma était fermé, une horreur ! Nous avons fini dans la cafétéria de l’hypermarché, à boire des chocolats chauds, devant une télévision qui passait un programme de télé-réalité sordide, en attendant l’heure du dîner, avant de rentrer nous coucher. J’ai donc décidé que désormais, ce serait hôtel ou location d’appartement !

    Like

  8. A partir de 7h je serais aux puces (brocante), je peux y rester des heures. Jusqu’à midi c’est pas un problème 😉 Après un restau. Ensuite (je suppose que la bibliothèque est interdite? Parce que je peux passer des heures!) j’irai au cinéma d’art et essais de ma ville et j’enquillerais les films 🙂 Je pourrais aussi assister à une conférence sur la littérature jeunesse…
    bisous!

    Like

  9. Pingback: Je m’envole | Valvita

  10. N

    Dans mon cas je fais déjà toutes les activités gratuites (ou pas chères) autour de moi…Ce qui me freine c’est vraiment mon portefeuille (et les enfants), mais si mon mari est à la maison et que j’ai besoin d’un break, et si j’avais du fric qui me brûle les mains, j’irais très probablement voir un opéra (de l’autre côté du pont, y’en a des fois). Ça fait des années que j’en ai pas vu! Ou alors je prendrais l’avion le matin pour passer la journée à Toronto et reviendrais le soir-même! Probablement épuisée avec un mal de tête de la mort, mais heureuse et électrifiée! 😀

    Like

Leave a Reply to Kae Browneyes Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: