c'est pas moi je l'jure!

masquerade

Je dois avouer que je rigole un peu de ma naïveté et mon innocence de l’époque, quand je relis ce post écrit le 5 mars dernier à propos de ce putain de virus. Quelques quatre mois plus tard, le monde a bien changé, et on peut dire que je suis absolument et parfaitement nulle en prophéties!

Je pensais que DIX MILLE cas de covid-19, au Canada, serait impossible à atteindre, une probabilité rocambolesque!

Aujourd’hui, au Canada, on en est là:

Un CHOUÏA plus que mes super prédictions!!

Hahahaha!

Mais le truc qui m’énerve, en fait, c’est que pendant ces derniers mois pandémoniaques, c’est le Québec et l’Ontario qui ont fait monter ces chiffres en flèche, pendant que le reste du Canada se tournait les pouces en pestant contre ces deux provinces (et le reste du monde aussi). Mais en ce moment, après quatre mois très calmes, et alors que le Québec et l’Ontario semblent ENFIN avoir décidé de nous foutre la paix, c’est au tour de l’ALBERTA de faire chier le monde et faire remonter les statistiques!!! En à peine dix jours, on a plus que doublé notre nombre de cas et de morts! Pratiquement toutes les provinces “remontent,” mais l’Alberta est la plus rapide, comme on peut le remarquer ci-dessous! FONT CHIER ces Albertains!!!! RESTEZ CHEZ VOUS BORDEL!!!

La province a décidé il y a deux semaines de ne pas forcer les gens à porter des masques en public et dans les transports. Ce jour-là, j’ai su qu’on était foutus.

Notre université, qui dieu sait prend normalement des décisions de merde en ce qui concerne TOUT, a non seulement décidé d’offrir tous ses cours en ligne cet automne (à part pour 300 cours en genre science, arts plastiques, et médecine) mais a aussi décidé de forcer les rares personnes sur le campus à porter des masques partout! Mortecouille, ça fait du bien de ne pas être entourée que de cons!

Mais notre province continue de permettre à de plus en plus de monde de faire de plus en plus n’importe quoi. En ce moment-même, la moitié des albertains sont en vacances (principalement en Colombie Britannique, ce qui doit bien faire chier les Colombiens Britanniquais, dont les chiffres sont restés très bas après une minuscule peur au départ). Il n’y a plus que les vieux qui font attention, qui portent des masques, et qui restent chez eux. On se moque des Etats Unis (après tout, ils le méritent bien!) mais on est en train de faire la même chose en Alberta! Ce n’est pas pour rien que j’ai dit, dès le départ, que l’Alberta est le Texas canadien! Et que notre crétin de premier ministre est le clone du crétin orange qui sévit au sud de la frontière! Comme par hasard, c’est maintenant les états républicains et la province la plus conservatrice qui sont en train de créer un deuxième pic de cas et de morts!

Mortecouille, pourquoi, mais pourquoi y’a-t-il tant d’imbéciles et de connards sans cerveau sur cette pauvre planète!?

24 comments

  1. En Suisse nous sommes aux environs de 100 cas par jour,plus qu’il y a un mois et probablement moins qu’une fois les vacances terminées. Pour l’instant, on peut rester dehors mais qu’en sera-t-il lorsque les températures seront trop fraîches ? L’avenir n’est pas rose…

    Liked by 1 person

  2. Encore un problème de nuance, non pas dans les mots mais les expressions virales et les slogans. Les gens crient par dessus les toits “restez chez vous” alors qu’en fait c’est plus restrictif que nécessaire. Un meilleur slogan serait “distanciez vous”. On peut très bien par exemple se promener en pleine nature, se rencontrer dans un parc en gardant bien ses distances, sans faire remonter la courbe.

    Liked by 1 person

    • Mon “restez chez vous” veut plutôt dire “arrêtez d’aller en vacances et dans les bars faire la fête avec les copains,” parce ça n’aide pas! Je suis entièrement d’accord que sortir de chez soi pour ne pas complètement perdre la tête, surtout si on est entouré de nature, c’est très important 🙂

      Liked by 1 person

  3. Bleck

    4/

    Billet sérieux limite anxiogène mais sérieux et circonstancié avec chiffres et courbes de circonstances. Je lui promets de beaux et nombreux commentaires tout aussi sérieux.

    Bleck

    Like

  4. j’ai vu hier un reportage aux infos où un jeune disait qu’il ne portait jamais de masques et s’en foutait royalement d’attraper la Covid-19, mais connard, on s’en fout de toi, tu vas transmettre le virus à tes parents, tes grands parents, puis eux aux voisins, aux amis, etc.. et il y aura à nouveau une pandémie, et idiot, ça sera de ta faute si les gens sont à nouveau confinés en septembre, et que l’économie s’effondre, et qu’il y aura encore plus de chômeurs, espèce d’écervelé!!😢
    je suis fâchée, pardon, je m’égare..
    bonne semaine, Dr, des bises d’excuses pour avoir écrit tout ça!

    Like

    • Pas besoin d’excuses, mon blog est fait pour ça 🙂 Quand je gueule, mes lectrices ont aussi le droit de gueuler! Ce que tu racontes est terrible, mais j’ai aussi lu quelque part que beaucoup de jeunes sont plus propices à la déprime et au suicide que nous les vieux, et que souvent, leur choix est soit de prendre le risque d’attraper le virus, soit de devenir fou de solitude et même parfois de se suicider. Les jeunes n’ont pas notre experience de vie pour penser à long terme et se raisonner, comme nous pouvons le faire.

      Like

  5. Geneviève

    Perso je pense que ce n’est pas la deuxième, mais la première vague qui arrive chez vous et au Texas… Après tout, le virus s’est déplacé d’est en ouest depuis le début, et mis à part NYC et la côte est, il n’y avait pas vraiment de problème aux US (toutes proportions gardées quoi).
    Cela dit, j’abonde et m’accorde à ta question finale. On est vraiment mal barrés… 😢
    (PS Britanno-colombiens ! ☺️ )

    Liked by 1 person

    • J’ai bien dit “pic” et non pas vague 🙂 On a bien eu notre premier pic en avril, même s’il est vrai qu’il était bien peu important par rapport à ce que vous avez eu au Québec. Et BC (comme l’état de Washington aux US) s’est fait une petite peur au départ, aussi, mais ils ont commencé à “contenir” l’affaire beaucoup plus rapidement que les autres provinces.

      Like

  6. Nina

    Aux inconscients,je suis tentée de leur dire: continuez et ce sera la mort pour les uns et la soupe populaire pour les autres ( à cause du marasme économique) et vous êtes trop jeunes. D’autres ont donné leurs vies pour défendre la Liberté. Porter un masque est peu de chose.

    Like

  7. Je suis très d’accord avec Catherine, à propos de ces jeunes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Quant à la courbe qui a monté d’abord au Québec et en Ontario, je m’interrogerais certes sur le transfert est-ouest, mais aussi tout simplement sur les densités de population. Montréal est quand même une bien plus grosse ville qu’ ATPN, donc forcément plus favorable à la diffusion d’un virus. Chez nous aussi, le nombre de cas monte en flèche, mais il paraît que ce n’est pas forcément la faute des touristes…

    Like

    • Ah mais c’est sûr que la densité de population a fortement influencé la situation, mais pas complètement. Par exemple Calgary est la troisième plus grande ville canadienne, et même s’ils ont eu (et ont toujours) beaucoup plus de cas qu’ailleurs en Alberta, ça n’était rien comparé à Toronto et Montréal.

      Like

  8. La zia

    Et chez nous maintenant c’est la Bretagne qui est classée en rouge !!! De toutes façons, on reste entre nous, avec plein de nouveaux petits-enfants nouveaux chaque semaine. Je fais les courses masquée, je respecte la distance avec tous les gens que je croise, et on fait le restau à la maison, même la crêperie, at home !! Sur la plage, on est à plus de 4 mètres des gens tellement les plages sont grandes.
    Quant aux jeunes, ils savent que même s’ils l’attrapent ils ne sont pas à risque. Et ils en ont marre du discours “faites gaffe”… c’est comme le Sida, ça a pris combien de temps pour se protéger, et encore, même ça ce n’est pas acquis ; la prise de risque doit être dans les hormones de la jeunesse…. On se prépare des moments où ceux qui sont à risque vont vivre seuls, planqués, s’ils veulent rester en vie, mais quelle vie ?

    Like

  9. Valérie de haute Savoie

    Je crois que j’ai tellement flippé au début de la pandémie, que maintenant je suis assez tranquille. Je fais très attention, toujours un masque au bureau, je ne rentre dans aucun endroit fermé sans masque, je respecte la distanciation règlementaire et même un peu plus, parce qu’un mètre n’est pas suffisant, je n’embrasse plus, je ne sers plus les mains, bref je fais gaffe, mais je ne suis pour ainsi dire plus inquiète étonnamment 🙂
    Il faut dire qu’en France cela a été le délire au niveau média, on n’avait aucune autre information que ce qui avait trait à ce foutu virus, SA-TU-RÉE, alors maintenant, pour moi, il est là, il faut faire avec, et essayer de passer entre les gouttes. Je suis intraitable avec mes locataires si nous devons nous rencontrer, et je reconnais qu’ils sont quasiment tous respectueux des consignes 😉

    Like

    • C’est bien que tu fasses si attention, et heureusement que tes locataires sont respectueux pour la plupart, c’est déjà un point positif. Ici, c’est impossible de demander au gens de suivre des directives, ils veulent trop “leur liberté!”

      Like

  10. Pingback: masquerade — c’est pas moi je l’jure! | Mon site officiel / My official website

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: