c'est pas moi je l'jure!

du passé au futur

Il est maintenant évident à septante-trois pourcent que je vais accepter ce nouveau boulot, mais je n’arrive pas à me convaincre moi-même. Pour l’instant, les seuls points positifs que j’arrive à assimiler c’est que je serai plus proche de “la civilisation” et qu’il fera moins froid. Je sais qu’il y a d’autres trucs positifs, sinon je n’en serais pas au point où j’en suis, mais mon cerveau est incapable de les retrouver et de les approuver. Tout ce que j’arrive à voir pour l’instant c’est ce que je vais perdre: mon boulot que j’adore, mes amis géniaux, mon superbe appartement, mes étudiants et mes employés bien-aimés, ma gentille vétérinaire, ma chouette psy, ma docteure que j’apprécie tant, mon resto préféré (où je suis retournée juste avant qu’il ne ferme), mon fromager adoré… (J’en serais presque à me dire que les corrections de millions de copies vont aussi me manquer terriblement, mais ne poussons quand même pas mémé dans les orties!)

Alors comme d’habitude quand je suis submergée par les émotions, je vais noyer mon chagrin dans… un peu de fromage! Voilà un petit extrait de mes achats–j’en ai eu pour plus de $100 (environ 65€)! Self-cadeau de Noël un peu en avance 😁

En fait, mon vrai cadeau de Noël que je me suis offert était un four à raclette! L’année dernière, j’avais organisé une soirée fondue avec de chouettes copines, mais je me suis dit que la fondue n’était pas très covid-friendly comme on dit, et qu’une raclette avec des petits plats individuels serait plus covid-appropriate. Hélas, mon achat était un peu prématuré comme maintenant je ne peux plus inviter qui que ce soit chez moi jusqu’à la mi-janvier! Mortecouille, heureusement que je peux encore manger du fromage, même seule!

30 comments

  1. Coucou
    C’est la raison pur laquelle je ne pourrais pas vivre au Canada. Dans mon frigo, il y a minimum 4 fromages de chèvre, des petits chèvre, un camenber, du saint morait, des ficelos, du saint agure, du fromage rapé et du parmesan. 🤣

    Like

  2. ça coute un bras tes fromages, je me dis à chaque fois que tu as un sacré caractère pour supporter et le climat et les fromages hors de prix et le foutoir ambiant!
    et à K., tu ne seras en effet pas très loin de tout, et tu retrouveras certainement d’autres amis géniaux, un appartement qui te plaise, un autre médecin formidable, un psy génial, un resto préféré, etc..et quand tu déménageras, la Covid sera partie (gardons espoir) et tu pourras explorer ta nouvelle ville avec plaisir! encore une fois, je me mêle de ce qui ne me regarde pas..😏
    j’adore la raclette, mais elle ne m’aime pas, du moins pas mes belles formes!
    bon mardi et courage à tes neurones😉

    Like

  3. La zia

    T’as pas étudié le processus de changement ? Où tout ce qu’on quitte devient ce qu’il y avait de mieux ? Ça devrait se contrebalancer avec l’attrait du nouveau. En tout cas faut t’assurer de retrouver un chouette appartement où on puisse venir te rendre visite !

    Like

  4. J’ai lu qu’on ne risquait rien de plus en mangeant une fondue entre amis qu’en ayant chacun sa pizza.
    Que vas-tu gagner en changeant de région ? Tellement de belles choses. Quoi ? Ben, je me réjouis que tu nous les cites…
    Comment ça ma réponse est nulle ???? Alors tu peux te focaliser sur ce que tu perds et ton moral va plonger, où tu modifies tes pensées…attends, je vais relire mon document… Alors voici l’exemple donné : “Le fait de maintenir son attention sur la détérioration de sa vie après une baisse de revenu empêchera l’individu de devenir insensible aux événements négatifs qui suivent ce changement”. Ne me remercie pas 😀

    Like

      • C’est tôt, il m’a fallu un moment de réflexion. Si tu te focalises sur les détériorations de ta qualité de vie tu vas être à la recherche de tous ce qui est négatif pour confirmer cette impression de vie merdique. Tu seras hyper sensible au négatif et myope pour le positif. Bon, je retournerai bien me coucher mais c’est l’heure…

        Like

  5. Matoo

    J’espère qu’à ce prix là, ils sont bien faits et très très bons !!! Mais je te comprends, j’ai quitté la France une seule fois pour plus d’un an, et je faisais des rêves de “baguette fromage” !! 😀

    Like

  6. Pingback: uno a te, uno a me | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: