c'est pas moi je l'jure!

les p’tits souvenirs du dimanche soir

Comme chaque semaine, voilà les questions du dimanche soir. Je serai très heureuse de lire vos réponses dans les commentaires ou sur vos blogs (donnez-moi le lien vers vos blogs dans mes commentaires pour que d’autres lectrices/lecteurs puissent aller lire vos réponses)!

  • Faites-vous parfois (par obligation ou par plaisir) semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas réellement?

Je dois très souvent faire semblant de savoir ce que je raconte, d’aimer être entourée de plein de monde, d’aller très bien, et d’être une fille super sympa. En réalité, je ne suis pas sympa du tout et j’ai pratiquement tout le temps mal partout, mais je fais très bien semblant que tout va bien et que je suis sympa et que j’aime tout le monde.

  • Quelle est la dernière fête (grande ou petite) ou le dernier événement que vous avez organisé?

Fin décembre 2019, j’ai organisé ma dernière soirée sympa avec plein de chouettes copines et la fondue-la-plus-chère-au-monde. Deux jours plus tôt, je m’étais cassé la cheville, donc la soirée a été douloureuse et épuisante (voir “faire semblant” ci-dessus), mais malgré tout un grand succès d’amies, de rigolades et de bonne bouffe!

  • Vos parents ont-ils aimé/apprécié/approuvé vos premières conquêtes (amoureux, copines, etc.)?

Je n’avais pas de copain dans mes jeunes années. Mais quand mon premier copain, qui habitait à Montréal, est venu me rendre visite en Suisse, alors que j’avais 18 ou 19 ans et que j’habitais seule dans un petit studio, mes parents ont fait une sacrée crise parce qu’ils ne voulaient pas que le copain dorme dans mon studio, seul avec moi! Après moultes crises de larmes et engueulades et menaces pendant des semaines, j’ai fini par gagner, mais j’en voudrai à mes parents pour toujours sur ce coup-là!

  • Qui était votre meilleur.e patron/superviseur/chef/supérieur, et pourquoi était-il/elle le ou la meilleur.e?

Ma copine Justine était une cheffe géniale, que j’ai adorée, mais elle pouvait parfois avoir trop d’attentes, alors je me sentais un peu nulle. Je crois qu’Albert est le premier boss avec lequel j’ai vraiment du plaisir à travailler, parce qu’il a toujours une réponse à toutes mes questions, il est efficace, il ne s’énerve jamais, il est marrant, il m’écoute et me respecte, et il me fait entièrement confiance. Auparavant, j’ai eu des superviseurs parfois sympas, mais pas efficace, ou bien qui m’ignoraient, ou bien qui ne comprenaient rien à mon travail et me demandaient de faire des choses stupides. Mon dernier doyen en Alberta, G., était chouette. Il m’écoutait et me faisait confiance, mais il me faisait tellement confiance que finalement il ne s’occupait plus du tout de mon centre et moi. Lors de notre dernière discussion, il m’a dit qu’il m’avait apprécié parce que, contrairement au reste du monde, je n’avais jamais été “a thorn in his side,” une épine dans son pied. Ca m’a fait bien plaisir mais j’aurais aussi aimé que quelqu’un, de temps en temps, vérifie qu’on était encore tous toujours vivants.

  • Qu’aimez-vous et n’aimez-vous pas dans votre visage?

J’aime mes yeux mes cheveux et ma bouche. Je déteste mes bajoues, mon gros nez bossu, et mon triple menton.

28 comments

  1. Jenny

    Faites-vous parfois (par obligation ou par plaisir) semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas réellement?
    Très très rarement. Je n’aime pas faire sembant, sauf pour jouer.

    Quelle est la dernière fête (grande ou petite) ou le dernier événement que vous avez organisé?
    Les 35 ans de mariage de mes parents, en 2003 ?

    Vos parents ont-ils aimé/apprécié/approuvé vos premières conquêtes (amoureux, copines, etc.)?
    Pas trop. Quand j’avais 20 ans, que je n’habitais plus chez mes parents mais dans un appartement qui leur appartenait, ma mère a débarqué sans prévenir pour voir avec qui j’étais. Résultat : le garçon avec qui je n’avais pas envisagé une relation “sérieuse” s’est trouvé “officialisé” malgré moi…
    Mes parents ont toujours apprécié mes amis et moins ceux de ma soeur.

    Qui était votre meilleur.e patron/superviseur/chef/supérieur, et pourquoi était-il/elle le ou la meilleur.e?
    Je honnis l’idée même de “supérieur” “chef”..Je hais la hiérarchie. Ce qui ne m’empêche pas de reconnaître la supériorité de certains dans certains domaines. Mais le “chef” n’est pas le meilleur mais souvent le plus prrêt à vendre son âme pour une promotion.

    Qu’aimez-vous et n’aimez-vous pas dans votre visage?
    Dans l’ensemble, mon visage me va. J’aimerais bien ne pas avoir les paupières qui tombent avec l’âge et avoir des sourcils et des cils plus visibles.

    Like

  2. catandfivecats

    tu vas vraiment au bout des choses, tu ne lâches jamais rien, même sur un puzzle, bravo!! et tu as une supportrice de choix, elle en va pas se promener sur ton puzzle?

    Faites-vous parfois (par obligation ou par plaisir) semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas réellement?
    oui, toujours 😁
    Quelle est la dernière fête (grande ou petite) ou le dernier événement que vous avez organisé?
    j’avais organisé un diner il y a 10 jours qui est tombé à l’eau, car j’étais cas contact +++ , ce qui est vraiment idiot, car je fais hyper attention (tiens, comme ta tata🙄)
    Vos parents ont-ils aimé/apprécié/approuvé vos premières conquêtes (amoureux, copines, etc.)?
    me rappelle plus😏
    Qui était votre meilleur.e patron/superviseur/chef/supérieur, et pourquoi était-il/elle le ou la meilleur.e?
    je n’en ai pas eu beaucoup, mais aucun n’était assez sympa pour que je m’en souvienne aujourd’hui! être son propre patron, c’est parfois aussi un peu compliqué!
    Qu’aimez-vous et n’aimez-vous pas dans votre visage?
    Je n’aime rien😬sauf mes taches de rousseur😉
    bon début de semaine, bises

    Like

  3. Bibigeneve

    Pas facile, ton questionnaire de cette semaine… Je le ferais presque à la Bleck 😉
    1) Non, je ne fais pas semblant.
    2) Nos 10 ans de mariage en 2019. Pour remercier la quarantaine d’amis qui avaient organisé notre mariage alors que nous étions complètement fauchés.
    3) Mes premiers flirts étaient cachés. Et quand j’ai envisagé des relations sérieuses avec mon premier mari, mon père l’a convoqué à la maison pour essayer de le dissuader en me cassant du sucre sur le dos. Il a fait pareil de mon côté. En fait, vu le résultat final, il avait raison !!!
    4) Je n’ai que des souvenirs de patrons pénibles.
    5) J’aime la couleur de mes yeux, j’aimais ma bouche avant qu’elle vieillisse, et je déteste les poils qui poussent.

    Like

  4. Narayan

    Faites-vous parfois (…): systématiquement quand ma belle-fille est là. Je fais semblant de ne pas être affectée par son comportement désagréable à mon égard. C’est souvent raté, mais ce sont des moments où je me force à contrôler mes propos, mes émotions tout en sachant que c’est peine perdue.

    La dernière fête que j’ai organisé c’était les 20 ans de mon fils, en plein confinement. On a fait un apéro Zoom familial, ce n’était pas du tout ce qui était prévu à l’origine, mais finalement c’était un bon moment.

    Ah mes parents et mes copains ! L’horreur (disons entre 16 et 22 ans). J’avais finalement pris le parti de ne pas leur en parler, ni de présenter les pauvres copains ! Après, mes deux histoires “sérieuses” (avec vie commune) ont finalement été bien accueillies, sauf que ma mère me mettait une pression d’enfer sur le fait d’avoir un enfant …

    Qui était votre meilleur patron … : Mon patron de post-doc qui était super valorisant et stimulant, et chez qui j’aurais mieux fait de rester encore quelques années plutôt que rentrer en France. Et mon dernier “vrai” patron en France, emporté brutalement par un cancer du Pancréas. Les deux avaient le même comportement: me pousser à donner le meilleur, mais d’une manière qu’on qualifierait maintenant de “bienveillante”.

    Mon visage : alors là c’est facile, rien ne me plait ! Mes dents en vrac, mon nez tordu et mes oreilles décollées, la couperose, un vrai bingo !!! Seule consolation, j’ai hérité de ma mère la qualité de peau (pas de rides, sauf deux ou trois d’expression), pas de cheveux blanc (sauf ceux que je me rajoute !) ce qui fait qu’on me pense plus jeune que je ne suis !

    Like

  5. Bleck

    – Oui bien évidemment je joue (parfois) a être quelqu’un d’autre, et pas que sur les blogs, il est assez jouissif de posséder quelques personnages, de cultiver l’ambiguïté…

    – Nous ne sommes pas “fête organisée” nous avons de la difficulté à prévoir une invitation pour dans deux semaines alors c’est du genre “qu’est-ce que vous faites ce soir… demain alors ? Ok, disons à partir de 19 heures à la maison”

    – Mes parents ont connu deux filles dont la femme que j’aime, elles ont été accueillies mieux que correctement. Avec mes parents j’ai toujours eu un avis positif sur tout ce que j’ai fait, entrepris sauf (évidemment) ma relation au travail.

    – Philippe a été et de loin mon meilleur responsable commercial, il faut dire que j’ai été cash, que je ne lui ai pas laissé le choix, c’était mes cinq dernières années dans la boite je savais que j’étais invirable alors j’en ai profité un maximum, je crois savoir qu’il n’a pas eu à se plaindre de mon attitude envers lui et en tournée tous les deux nous avons vécu quelques moment mémorables…

    – “Quoi, mon visage, qu’est-ce qu’il a mon visage, il ne te reviens, attention moi je rends la monnaie, mon visage et moi on était d’sortie, on voulait simplement rencontrer des amis… quoi, mon visage”

    Bleck

    Like

  6. CINABRE

    Caméléon. L’art consiste à être des personnes et non des personnages.
    Noël 2014 ….
    Oui car peu d’ami(e)s
    Le chef a toujours raison même s’il a tort ! Donc retour à la 1ere question pour faire ce qu’on veut , l’air de rien 😋😋

    Like

  7. wam

    * Faites-vous parfois (par obligation ou par plaisir) semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas réellement?
    Je fais semblant que je ne suis pas affectée par certaines attitudes ou propos et que tout-va-bien-je-vais-bien. Je ne sais pas trop si c’est sain, parce que le but est en effet que je ne sois pas affectée par ces attitudes / propos, ou si c’est malsain, parce que quand ca ne va pas, il faut le dire…

    * Quelle est la dernière fête (grande ou petite) ou le dernier événement que vous avez organisé?
    Pour les fêtes, je ne me souviens plus. Je ne suis pas fêtarde, de toute façon, et j’organise assez le quotidien de la maison comme ca, je ne vais pas me cogner une fête en plus. Non-mého !
    Le dernier “évènement” que j’ai organisé, si on peut ranger ça dans la catégorie évènements [mais ca rentre dans la catégorie ‘domestique’, en tout cas], ca doit être les dernières vacances familiales à l’étranger : juillet 2019 en Pologne. Ou un WE de juin 2020 en famille en Normandie…

    * Vos parents ont-ils aimé/apprécié/approuvé vos premières conquêtes (amoureux, copines, etc.)?
    Non. toujours à critiquer et me dissuader. Souvent à raison, je dois dire avec le recul 😀

    * Qui était votre meilleur.e patron/superviseur/chef/supérieur, et pourquoi était-il/elle le ou la meilleur.e?
    Mr W. il y a déjà pas mal de temps. Parce que quand il a pris ses fonctions, il a commencé par passer du temps avec chacun d’entre nous pour comprendre ce qu’on faisait, comment on le faisait et quelles étaient nos forces, nos difficultés. Parce qu’il était travailleur, compétent, attentif à nous, son équipe. Parce qu’il était juste. Parce qu’il était exigeant, mais juste et qu’il prenait le temps de nous aider quand on bloquait.

    * Qu’aimez-vous et n’aimez-vous pas dans votre visage?
    J’aime mes yeux verts avec des paillettes dedans et la longueur de mes cils. j’aime mon regard doux et profond (il parait). J’aime ma bouche bien formée. J’aime mes taches de rousseur.
    je n’aime pas des masses mes sourcils. Pour ne citer que ça.

    Like

  8. Badiane

    Faites-vous parfois (par obligation ou par plaisir) semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas réellement?
    Je joue très souvent à faire semblant d’être quelqu’un d’autre. Souvent consciemment (ça m’amuse), parfois malgré moi, je crois que les gens attendent une attitude alors j’essaie de la leur donner.

    Quelle est la dernière fête (grande ou petite) ou le dernier événement que vous avez organisé?
    Outch ! j’aime po organiser des événements…ça me stresse.
    Ou alors si on peut classer la dernière invit à faire une petite balade en forêt à une copine, ben c’était déjà en décembre 2021, avec cette con…ie de virus !

    Vos parents ont-ils aimé/apprécié/approuvé vos premières conquêtes (amoureux, copines, etc.)?
    Pas eu trop de problème de ce côté–là. Ils étaient sympas avec mes connaissances, amitié ou amour ; bon parfois j’avais le droit à des remarques post visites mais rien de méchant dans mes souvenirs.

    Qui était votre meilleur.e patron/superviseur/chef/supérieur, et pourquoi était-il/elle le ou la meilleur.e?
    Je hais les « chef-chef » ! J’en ai croisé 2 corrects. C’est déjà pas mal. L’un était aussi chef d’orchestre dans sa vie privée et ça se ressentait dans son management. Et l’autre était hyper cool, sympa, blagueur, ce qui était chouette pour l’équipe mais qui lui a valu de ne pas rester longtemps dans son poste malheureusement….

    Qu’aimez-vous et n’aimez-vous pas dans votre visage?
    Mon visage ne me déplait pas dans l’ensemble. J’aime bien mes yeux et mon nez s’il faut choisir.
    Et sinon, mon menton que je trouve boaf. Et puis comme Bibigeneve les poils qui poussent, pffffff.

    Like

  9. Magali

    Les os ont résisté, cela fait des siècles que les plantes portent un nom latin 😉
    Pourquoi dis-tu toujours que tu n’es pas sympa du tout ? S’agit-il d’une remarque constante qui t’était faite lorsque tu étais ado ou est-ce l’image que tu as d’une personne sympa ?
    Les personnes que tu côtoies avec plaisir doivent te trouver sympa ; par contre est-on obligé d’être sympa vis à vis de tout le monde ? Il me semble que le respect et la politesse sont la base des relations sans que l’on ait d’autres obligations.
    Miss Penny donne l’impression d’avoir adopté et son lit et sa position à côté du puzzle (plus difficile que je ne le pensais).

    Place à ton questionnaire, plus difficile qu’à l’ordinaire.

    1) toujours laisser croire que l’on est en forme, joyeux et sans maladie est-ce faire semblant ? Si oui, je fais toujours semblant, tout simplement parce que les autres n’en ont rien à faire et que parler du négatif aggrave la réalité.

    2) je n’aime pas les fêtes et ma paresse trouve que c’est une qualité.

    3) j’étais secrète et mes parents trop stricts.

    4) je n’ai connu qu’un chef qui me fasse confiance et me laisse travailler sans chercher à plaire à tout prix. J’ai toujours préféré ma liberté d’expression à l’obsession de la promotion, ce qui n’a jamais plu à mes chefs.

    5) je trouvais mes pommettes trop fortes, mon nez et mon menton trop petits. Avec l’âge ce sont des avantages, il n’y a que mes paupières qui tombent.

    Like

    • Je ne suis pas sympa dans le sens que très souvent, j’ai envie d’envoyer tout le monde voir ailleurs si j’y suis (pour être polie): mes collègues, mes étudiants, tous les gens à qui je dois dire oui oui et sourire alors que soit ils me font chier, soit je m’en fiche vraiment d’eux. Je ne parle pas de mes ami.e.s, bien sûr 🙂

      Like

      • Magali

        Ok, mais je ne qualifierai pas ta position de «pas sympa ».
        Les idiots méritent souvent d’être remis à leur place. J’ai eu plusieurs chefs qui me demandaient toujours de les corriger ou de leur donner des consignes juridiques. S’ils faisaient de grosses bêtises en ne les suivant pas, je piquais de grosses colères … ce qui ne les empêchais pas de revenir demander mon aide. Je trouve que c’était moi qui était sympa de continuer à répondre 🤣

        Like

  10. Isabelle

    1- Je ne saurais pas faire semblant, c’est un art. Je m’empêtrerais sûrement, mais je n’en ai pas besoin, ni dans ma vie ni dans mon travail.
    2- Une grande cousinade il y a dix ans. Mais celui qui arrive me tient plus à coeur, car il réunira famille mais aussi amis. C’est un séjour sur 5 jours que j’ai organisé pour un FrenchMan Triathlon au mois de mai : j’ai hâte.
    3- Mes parents n’ont jamais connu quiconque de mes relations.
    4- Au début des années 80, j’ai fait un stage en RDA et mon chef qui avait fait la guerre en France était ravi de rencontrer une française avec qui évoquer ses souvenirs de Paris. Que de bons souvenirs apparemment : Moulin Rouge, jolies filles…
    5- Ma peau blanche qui vieillit bien.

    Like

    • Tu as de la chance de ne pas devoir faire semblant pour le travail. Moi c’est tous les jours, sourire, sourire, oui oui, bien sûr, sourire… C’est encore pire à mon nouveau travail puisque j’ai décidé d’essayer de ne pas me faire d’ennemis pendant ma première année ici. Enfin, visiblement ça n’a pas marché, j’ai une folle-dingue sur le dos, pour qui je dois faire des milliers de courbettes dans tous les sens…

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: