c'est pas moi je l'jure!

concerto sans frontière

Dimanche, le Kingston Symphonie Orchestra a donné son premier concert en personne depuis novembre dernier, au Isabel Bader Centre, qui appartient à l’Université de Queens.

  • Smyth (1858-1944): Overture to the Boatswain’s Mate
  • Saint-Saëns (1835-1921): Cello Concerto No. 2 in D minor, Op. 119
  • Bizet (1838-1875): Symphony No. 1 in C Major

Je n’étais encore jamais allée à un concert à Kingston, donc je me suis dit que c’était l’occasion rêvée, d’autant plus que c’est bon contre la déprime et les journées semaines passées au lit en pyjama. Mais je dois avouer que vendredi et samedi, et même dimanche matin, j’ai pensé de très nombreuses fois que je n’allais pas avoir le courage de m’habiller, de sortir de chez moi, de trouver où était cette salle de concert, et d’aller passer deux heures avec un masque pour un programme qui ne me disait pas grand chose!

Le Roy Thompson Hall, à Toronto, peut accueillir 2630 personnes. Le Winspear Centre, à ATPN, peut accueuillir 1716 personnes. Et le Isabel Bader Centre, à Kingston, peut accueuillir… 567 personnes! Il est vraiment tout petit, avec seulement un étage de balcon, mais j’aime beaucoup les couleurs du bois. Et plusieurs sièges étaient “interdits,” donc la salle était remplie seulement au tier je dirais (et, comme ailleurs, surtout de personnes âgées).

Moi, comme toujours, j’avais réservé une place juste au-dessus de l’orchestre, sur le côté. J’adore pouvoir observer les musiciens comme ça. Par contre, ils avaient mis des films de plastique devant tous les vents, donc on les voyait mal, et j’ai trouvé ça très dommage (même si je comprends bien pourquoi ils le font).

L’orchestre était aussi tout petit! Environ 30 personnes. Mais soit ils étaient doués, soit l’acoustique de la salle était excellente, mais en tous les cas ils n’étaient pas mal du tout, finalement. Et au début du concert, ils ont joué l’hymne national ukrainien, c’était très émouvant.

Je ne connaissais pas du tout le premier morceau, qui était sympa. Je ne connaissais pas du tout non plus le deuxième morceau, le Saint-Saëns, et je me suis rendue compte que c’était la première fois que j’entendais un concerto pour violoncelle à un concert. Le truc particulièrement sympa, là, c’est que le violoncelle sur lequel le soloïste jouais était LE violoncelle (le Bonjour Stradivarius) utilisé par Joseph Hollman (à qui Saint-Saëns avait dédié ce second concerto) lorsque ce morceau a été joué pour la toute première fois en concert à Paris en 1905!

Je ne suis pas une fan de Bizet, mais sa 1ère symphonie était agréable à écouter, ni trop simpliste ni trop grandiloquente. Bref, finalement j’étais bien contente d’avoir fait l’effort de sortir de mon lit, et je retournerai écouter le KSO s’ils proposent des concerts sympas.

Ah, et la clarinetiste principale m’a semblée sympa, alors j’ai essayé de la contacter pour lui demander si elle n’offrait pas des cours de clarinette par hasard. On verra!

21 comments

  1. Isabelle

    Ca valait la peine de se lever ! Je vous aurais volontiers accompagnée. Rien que pour LE violoncelle.
    J’ai dans le théâtre de ma ville, ma place stratégique attitrée, au deuxième balcon, un peu sur le côté également. Dans mon abonnement, je suis “obligée ” de prendre des spectacles “découverte”, donc quelquefois je suis ravie de ne pas être passée à côté quelques pépites.

    Like

  2. catandfivecats

    il faut toujours aller au bout de ses idées, c’est bon pour le moral!!
    je suis contente pour toi que tu aies retrouvé les concerts en vrai😊
    bises bon mercredi

    Like

    • J’espère qu’ils feront des concerts sympas, parce que je suis en train de remarquer que Toronto fait hélas pas mal de concerts pourris alors qu’ils étaient si géniaux il y a 15 ans!!! ATPN fait des concerts ultra pourris, mais je ne pensais pas que le problème avait atteint Toronto. On verra pour Kingston 🙂

      Like

  3. la zia

    bravo, ça fait du bien de sortir de chez soi.. ! et tu vas certainement finir par rencontrer des personnes intéressées par la musique qui vont t’accompagner… demande au boulot.. y’en a qui n’attendent que cela si ça se trouve.

    Like

  4. Magali

    Quitter le pyjama était courageux, recommencer sera plus facile.
    Après ce beau retour au concert, à quand le retour à la Rolls des clarinettes (qui doit dépérir dans son étui plein de bouchons en liège) ??
    Je ne connais pas Smith, mais le reste du programme m’aurait plu.

    Like

  5. Pingback: comme frère et soeur | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: