c'est pas moi je l'jure!

les p’tits souvenirs du dimanche soir

Comme chaque semaine, voilà les questions du dimanche soir. Je serai très heureuse de lire vos réponses dans les commentaires ou sur vos blogs (donnez-moi le lien vers vos blogs dans mes commentaires pour que d’autres lectrices/lecteurs puissent aller lire vos réponses)!

  • Qu’est-ce qui vous a fait bien plaisir cette semaine?

J’ai été invitée à une “chorale” très spéciale, qui est en réalité un groupe de collègues qui se retrouvent une fois par semaine dans un pub en ville pour parler de tout et de rien mais surtout de choses dont on n’ose pas trop parler à la FAK. J’y ai rencontré deux personnes que je connaissais déjà bien mais seulement virtuellement, un type qui a une réputation d’emmerdeur à la FAK mais qui est hyper marrant “dans la vraie vie,” un monsieur qui devait déjà être prof quand la FAK a été créée et qui connait tout et tout le monde, etc. C’était très sympa et j’ai appris BEAUCOUP de choses et j’y retournerai!

  • Est-ce que vous avez une famille plutôt nombreuse (plein de siblings, de cousins, de tantes et d’oncles, etc.) ou bien plutôt pas nombreuse?

Ma grand-mère maternelle ayant été l’aînée de quatre filles, on aurait pu croire que ça allait créer plein de tantes et oncles et cousins et cousines dans tous les sens, mais en fait non. Déjà, une ou deux personne de chaque génération n’a pas eu d’enfants, et le frère et la soeur de mon père n’ont pas eu d’enfants, donc je n’ai des cousins germains que du côté de ma mère. Enfin, au moins de ce côté-là je connais mes grand-oncles, grand-tantes, petit-neveux, petite-nièces, et cousins-cousines issus de germain, même s’il y en a/avait peu. Du côté de ma mère, je ne connais que quelques uns des enfants et petits enfants du frère et de la soeur de ma mère, et personne du 5ème degré.

  • Comment est-ce que votre première ou dernière histoire d’amour a commencé?

Le jeune homme était dans ma classe et toutes les filles étaient amoureuses de lui et je crois qu’il n’a jamais remarqué que j’existais. Ce fut une histoire d’amour à l’unilateral et fort plate!

  • Qu’est-ce que Covid vous a permis de faire que vous n’auriez pas pu faire ou jamais imaginé pouvoir faire si la vie avait continué comme avant?

Je ne crois pas que j’aurais quitté mon job en Alberta si Covid n’avait pas frappé. J’envoyais des candidatures un peu partout depuis des années (j’avais envoyé ma candidature à la FAK en novembre 2019), mais je ne pensais pas trouver un jour un boulot équivalent à celui que j’avais, surtout au Canada! J’ai surtout accepté le job à la FAK parce que je m’emmerdais à mon boulot à cause de Covid et j’avais besoin d’un nouveau défi ET le job semblait intéressant, même si pas vraiment équivalent en prestige et en salaire.

  • Quand vous faites vos courses, aimez-vous flâner et acheter ce est “en action” ou bien ce qui vous tente sur le moment, ou bien suivez-vous une liste bien précise et allez-vous droit au but?

Avant, quand j’allais au Italian Centre par exemple, j’achetais ce qui me tentais sur le moment et mes trucs favoris (figues fraîches, pâtes, saucisses italiennes, prosciutto, etc.). Maintenant que je fais 99% de mes courses en ligne, j’achète pratiquement toujours la même chose et c’est nul!

39 comments

  1. mmechapeau

    Bonne soirée avec Charlotte.
    Si vous achetez vos tulipes en ligne, comment en choisissez-vous la couleur?
    Je veux dire suivez-vous une liste bien précise du style après des jaunes, des blanches puis des roses puis des … ou pouvez-vous les choisir virtuellement?
    🌷🌷🌷

    Like

    • Ben… virtuellement, c’est tout de même vachement mieux !
      (je suis même convaincu qu’il doit sur les meilleurs sites une case à cocher du style “je me fous de la couleur de la dimension du prix de la fraîcheur du pays d’origine du délai démerdes-toi, je veux des tulipes”)

      Bleck

      Like

    • Je dis juste “tulipes” et hop, j’ai la surprise de la couleur 🙂 Hier j’ai même cliqué sur “fleurs/bulbes en pot” et j’espérais des jonquilles ou des tulipes rouges ou roses ou jaunes ou orange, mais j’ai reçu des tulipes blanches, ce qui n’est pas moche mais un peu tristounet. J’aurais pu noter “tout sauf blanc!” mais je n’y ai pas pensé.

      Like

  2. Nous pouvons remarquer à quel point tu t’intégres (rapidement) et dans toutes les strates de ta nouvelle vie (néo-universito/militaire) c’est remarquable, bravo.
    Ce n’est pas la première fois que je lis ici “saucisses Italiennes” que préfères-tu dans ces saucisses, quelle est la particularité des saucisses Italiennes par rapport à des saucisses de porc “françaises” (même s’il existe 17 variétés de saucisses de porc dites “françaises)

    Bleck

    Like

  3. catandfivecats

    Qu’est-ce qui vous a fait bien plaisir cette semaine?
    Rien, au contraire😢
    Est-ce que vous avez une famille plutôt nombreuse (plein de siblings, de cousins, de tantes et d’oncles, etc.) ou bien plutôt pas nombreuse?
    Je ne suis pas famille du tout.
    Comment est-ce que votre première ou dernière histoire d’amour a commencé?
    J’avais 14 ans, c’était excitant, mais j’ai appris récemment qu’il est mort il y a déjà longtemps😕
    Qu’est-ce que Covid vous a permis de faire que vous n’auriez pas pu faire ou jamais imaginé pouvoir faire si la vie avait continué comme avant?
    Rien, au contraire, il a bloqué nombre de mes projets😢
    Quand vous faites vos courses, aimez-vous flâner et acheter ce est “en action” ou bien ce qui vous tente sur le moment, ou bien suivez-vous une liste bien précise et allez-vous droit au but?
    Je fais mes courses par internet, je déteste les faire “en vrai”, après les avoir fait tellement d’années🙄
    Tu ne dis plus rien de Miss Penny, elle va bien?
    bises bon dimanche de Pâques.

    Like

  4. ainhoa

    1 : le plaisir de mon fils : aprés deux ans confiné, il découvre les sorties avec les copains, les voyages scolaires, les concerts..
    2 : famille éloignée et peu nombreuse, je regrette la distance.Beaucoup de plaisir à partager les rares moments où on se réunit mais j’ai du mal à en etre l’instigatrice.
    3 : à 11 ans, au club hippique : il portait ma selle.Il est décédé après une brillante carrière.
    4 : faire le potager et l’entretenir depuis deux ans avec acharnement. Je vais peut etre relâcher la pression cette année
    5: je n’ai jamais fait les courses par internet : j’adore flâner dans les allées du marché local, le dimanche, même si je n’achète pas tout ce qui me ferait envie , c’est une sortie plaisir. Pour les courses usuelles c’est plutôt une corvée dont je me débarrasse au plus vite en achetant toujours la même chose (lait, pâtes, ..)

    Like

  5. Je voulais répondre à ton questionnaire puis j’ai réalisé l’étendue du vide dans ma vie. Comme je n’ai pas particulièrement envie de déprimer je vais m’arrêter là. Je vais aller chercher des oeufs pour me préparer une tarte au fromage pour midi avec une bonne salade. La bise est en train de tomber, la balade avec le chien sera plus sympa.

    Like

    • Tu fais des tas de trucs chouettes et tu viens de commencer un nouveau job passionnant et tu parles de “vide dans ta vie”?? Tu me fais beaucoup de soucis, je n’aurais jamais imaginé que tu pourrais dire ça! Tout va bien? Un petit coup de déprime?

      Like

  6. Bibigeneve

    – Pas de plaisir cette semaine, les amis vus il y a 10 jours nous ont laissé leurs virus, on tousse, on crache on mouche et on peut pas dormir…
    – Depuis plusieurs générations les Suisses ne font plus tant d’enfants, en tout cas chez nous. Ma grand mère paternelle a eu 2 fils, ma grand mère maternelle, 1 fille. Du coup côté de mon père : 2 enfants moi, puis avec ma belle-mère qui était aussi fille unique, ma sœur, décédée sans enfants. Son frère, qui a eu 2 garçons; le premier a eu 2 enfants aussi, et mon autre cousin célibataire sans enfants. Du côté de ma mère : m’a eu moi, puis 3 garçons avec son second mari au Liban, guère de contact. J’ai eu 2 enfants, mais avec la distance, les petits cousins ne se connaissent même pas.Et ça continue, ma fille a 2 enfants et mon fils aucun.
    – Mon premier amour s’appelait René, nous étions en maternelle, et l’année d’après j’ai changé d’école.
    – Covid RAS
    – Pour les courses, ben ça dépend. Le mercredi matin, ce sont les officielles avec mon mari et la liste. On peut se laisser tenter par un article hors liste. Et puis une fois de temps en temps je vais seule à Cora; liste basique de ce que je ne trouve pas chez nous, et vagabondage dans les rayons, en particulier les livres, et là, c’est suivant ce que je découvre !

    Like

    • Ah zut pour le virus, j’espère que vous allez vite aller mieux 🙂 C’est sûr que les Suisses ne font pas beaucoup d’enfants, déjà du temps de ma jeunesse (dans les années huitante-nonante), tout le monde regardait mes parents avec des gros yeux quand ils disaient qu’ils avaient QUATRE enfants!!!

      Like

  7. Dom

    – Cette semaine, plaisir du temps presqu’estival qui m’a permis d’emmener mes petits-enfants pique-niquer en haut du Salève (coucou Valvita !) et crapahuter sur un immense arbre couché à terre, et de passer du temps avec les animaux de la ferme : c’est mon élément.
    – J’ai toujours rêvé de grandes réunions de famille ; quand j’étais enfant, Noël et Pâques rassemblaient ma famille soit paternelle soit maternelle et j’adorais. Je n’ai maintenant plus de famille ascendante, mon frère et ma soeur n’ont jamais donné suite à mes propositions de fêtes de famille : c’est un de mes grands regrets.
    – Première ou dernière histoire d’amour : joker !
    – Le Covid m’a confinée à la campagne où j’ai vu le printemps s’installer et rayonner et m’a permis de découvrir que je n’avais aucun besoin de consommer – à part pour l’alimentation, l’hygiène etc.
    – Je déteste faire les courses dans les grandes surfaces : je prends rapidement ce que je suis venue chercher e je me dépêche de partir. En revanche j’aime les marchés, je peux y aller même si je n’ai besoin de rien, et j’aime bien aussi flâner dans les rues et regarder les vitrines.
    C’est bien aussi, les petits souvenirs du samedi soir !

    Like

  8. Ah, je me disais aussi que je n’avais pas l’habitude de lire ce questionnaire le dimanche soir (à cause du décalage horaire). J’ai vu le même genre de faute que sur ta photo sur l’écran d’un automate de parking en France; j’ai oublié l’expression exacte, mais c’était du genre “maintenant, vous pouvez allez…” (Et j’ai toute la nuit pour réfléchir aux questions, il y en a une ou deux qui me tentent bien.)

    Like

  9. Magali

    Les choses s’arrangent autour de toi, c’est bien. Tes tulipes ont un beau rose.

    – J’ai profité du soleil dans mon jardin durant 3 belles journées. Un livre, mon chat siamois dans les bras, mes trois scottish à mes pieds. Une huppe et un coucou chantaient. Les premières hirondelles sont arrivées.
    – Ma famille ? Vraiment trop dysfonctionnelle pour la fréquenter ; heureusement elle est réduite, mes trois oncles se sont suicidés.
    – J’ai connu une grande passion lorsque j’avais 18 ans. Ce fut une année intense jusqu’à ce que des milliers de km nous séparent.
    – L’absence de contacts pendant la pandémie m’a enlevé toute énergie. Je constate maintenant que mon jardin est envahi de ronces, 1/3 de la surface n’est plus accessible. Je mesure mes deux années d’inertie.
    – Je déteste les supermarchés où l’on doit faire des km entre le pain et le lait.
    Je fais mes courses dans une surface toute petite ; en un minimum de temps, j’achète selon ma liste et je joue la curieuse dans un ou deux rayons. Je connais le personnel qui y travaille, j’aime bien y papoter, comme au marché de producteurs hebdomadaire que je fréquente.

    Like

    • 😳😳😳 Mais… heu… qu’est-ce qui se passe? Je pensais que ma première question allait donner un ton jovial pour ces questions, et pratiquement tout le monde parle de déprime et de mort…

      Like

  10. CINABRE

    Tant qu’il y a des saucisses !! Bleck en a trouvé 17 françaises 😋😋 plus les italiennes , allemandes , espagnoles ……vite , vite une orgie! Avec la Belgique , y aura des frites des frites des frites et de la bonne bière : la vie quoi !

    Like

    • 17 est un de mes tout premiers chiffres préférés. Quand pour moi il y a beaucoup, j’avance le chiffre dix sept, pas une douzaine, 17 ça a de le gueule.
      (maintenant, je pense qu’il y à plus de 17 sortes de saucisses proposées à la vente en France, dont 4 ou 5 délicieuses)

      Bleck

      Like

        • @ Wam vois-tu c’est tout à fait vrai j’utilise beaucoup le dix sept la sonorité, l’esthétique du 7 m’intéresse toutefois sept c’est trop court je lui ai donc ajouté dix, dix sept me semble équilibré tout comme j’aime certains mots pour le plaisir de les entendre de les écrire et vois-tu, je n’avais pas percuté sur le numéro de police secours. Le chiffre 13 a de l’allure beaucoup plus d’allure qu’un neuf ou un onze…
          Quant à mon image, je crois qu’il faut également ce méfier et pas que pour la mienne…

          Bleck

          Like

          • wam

            Bien entendu ! “l’image que j’ai de toi” n’est que… une image. De plus, c’est moi qui ai cette image. Je ne prétends pas du tout que cela corresponde à la réalité 🙂

            Like

  11. Permets-moi de ne répondre qu’à une question ici cette semaine :

    – Véronique était debout sur l’estrade de la classe, adorable dans une petite jupe en velours frappé marron, nous ne sommes que deux dans cette classe de sixième (que je redouble déjà) depuis le fond de cette classe je ne vois que Véronique face à moi elle est jolie comme un coeur je marche dans sa direction nous sommes les yeux dans les yeux, maintenant je ne suis plus qu’à quelques centimètres de Véronique, pas un mot n’a été échangé, je m’approche encore quand soudain je dévie brutalement vers la sortie de cette saloperie de classe.
    Terrorisé, je venais de perdre toute chance de conquérir Véronique…

    Bleck

    Like

  12. Isabelle

    – Revoir une nièce dont c’était l’anniversaire, partie à 650 km de chez moi et pas vue depuis 2 ans.
    – Ma famille est peu nombreuse, mais ma belle-mère ( mère de mon mari ) a eu 13 frères et soeurs et mon beau-père 8.
    – En CP j’ai vécu une belle amourette avec Cyrille, jusqu’au jour où on a célébré le mariage à la récré, conclu par un bisou sur la bouche. On s’est fait gronder alors on a divorcé.
    – Rien, mais une formation reportée.
    – C’est mon mari qui se charge des courses pendant la semaine et moi je vais quelquefois flâner le samedi aux Halles qui accueillent un marché avec des commerçants et des producteurs locaux.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: