c'est pas moi je l'jure!

le monde change de peau

Je ne sais pas si c’est la crise de la quarantaine qui fait son effet depuis quelques mois déjà ou bien tout simplement que je vieillis ou que je m’assâgis ou que je décrépis… Mais en tous les cas, plusieurs choses ont commencé à changer le printemps dernier, les unes après les autres:

– J’ai commencé à cirer/faire briller mes chaussures tous les jours…

– j’ai commencé à faire mon lit tous les matins…

– j’ai commencé à me mettre du vernis à ongles de couleur (je mettais que du vernis transparent et rarement du vernis de couleur, quoi qu’il faut que j’avoue avoir eu des faux ongles French manicured pendant deux ans, il y a 10 ans)…

– j’ai commencé à repasser mes chemises, puis mes pantalons, puis mes pulls (à quand les chaussettes?)…

– j’ai commencé à balayer la cuisine tous les soirs…

– j’ai commencé à mettre plus de bijoux et à les enlever le soir (alors qu’auparavant je gardais toujours la même chaîne en or et la même bague 365 jours sur 365, 24 heures sur 24)…

– et j’ai commencé à passer mes oreillers, mes draps et ma couette (autour de mes oreillers), et mon pyjama au rouleau anti-poils-de-chats tous les soirs!

Après quatre à huit mois de tests pour voir si ces mauvaises habitudes n’étaient qu’une crise passagère ou allaient perdurer, j’ai la lourde tâche de vous annoncer que tout est acquis et bien acquis*!

… Je ne me reconnais plus, mortecouille!

La recette de ces scones très moches mais délicieux vient de là-bas. La recette en anglais est super mal écrite, super confusante, alors je vous mets ce que j’ai fait:

2 tasses de farine
1 cuillère à soupe de levure chimique
3 cuillères à soupe de sucre + 1 cuillère à soupe pour la fin
1 pincée de sel
5 cuillères à soupe de beurre
1 tasse de crème à battre + 1 cuillère à soupe pour la fin
2 cuillères à café de zeste de citron
1/2 tasse de framboises et myrtilles surgelées

Préchauffer le fou à 425 degrés. Dans un grand saladier, mélanger la farine, la levure, le sel, puis le beurre en petits morceaux. Du bout des doigts (ou avec un pastry cutter) intégrer le beurre à la farine comme pour faire une pâte brisée. Ajouter le zeste de citron.

Ajouter ensuite les fruits puis la crème et mélanger doucement avec une spatule jusqu’à ce que ce soit à peu près répartit, mais pas longtemps.

Transférer la pâte sur une surface farinée et mélanger un tout petit peu, quelques secondes, pour faire une boule de pâte un peu collante. Etaller la pâte sur environ 2,5 centimètres d’épaisseur (en cercle, si vous y arrivez) puis la couper en gros morceaux réguliers (si vous y arrivez).

Disposer les morceaux de pâte sur une plaque qui va au four avec du papier parchemin dessus. Bâdigeonner les morceaux avec un peu de crème puis les saupoudrer de sucre. Cuire 12 à 15 minutes, jusqu’à ce que les morceaux soient tout juste dorés. Laisser refroidir au moins 10 minutes avant de servir tiède ou froid. Dévorer!

Réussite: 9/10. Le sucre sur le dessus était divin, et la texture de mes scones était parfaite, on aurait presque dit de la pâte feuilletée! Par contre, les framboises surgelées étaient complètement écrasées et les bleuets un peu bizarres là-dedans, et la forme de mes scones était n’importe quoi. Ceci-dit, je n’arrivais pas à m’arrêter d’en manger tellement c’était exquis, surtout le dessus avec le sucre croquant!

* La seule note positive dans l’histoire c’est qu’au moins, on ne peut pas me dire “tu deviens ta mère!” puisque ma mère n’a jamais beaucoup repassé, mis de bijoux, ciré ses chaussures, fait son lit, ni mis de vernis à ongles…

28 comments

  1. catherine

    ah ah!! inconsciemment tu deviens une fée du logis! une femme au foyer qui se pomponne.. même si tu es une “executive woman” ! même si de l’ “extérieur” tu donnes une impression d’ “indignée”!!
    je trouve ça très marrant ce changement d’attitude…
    me trompé-je?
    bonne journée, bises bretonnes

    Like

  2. Je suis écroulée de rire ! Je me reconnais à 40 ans, puis à 50 j’ai un peu levé le pied…
    On prend de l’âge, on change et c’est merveilleux, vous verrez… Vieillir reste le seul moyen que l’on ait trouvé de ne pas mourir.
    P.S. : superbes vos ongles !

    Like

  3. Mel

    Très intriguant, cette évolution, même si avec l’arrivée de la même échéance, j’ai recommencé à me maquiller régulièrement (mais pas tous les jours), à mettre des jupes en automne, à me laisser pousser les ongles de temps en temps, etc.
    Et j’adore ta recette de scones moches ! Comme je suis nulle en présentation culinaire, c’est tout à fait dans mes cordes.🙂

    Like

  4. samantdi:-)

    Les ongles rouges et longs sont très jolis sur les autres, mais cela me semble impossible pour ma personne : comment fait-on pousser ses ongles sans avoir tout le temps de petites saletés qui viennent les noircir ? Comment fait-on pour se passer du vernis sans déborder, surtout quand la main gauche doit vernir les ongles de la main droite ! Bref, je préfère couper mes ongles courts, ça me semble plus facile🙂
    Mis à part cela, depuis toujours je fais sans y penser mon lit chaque matin, sors mes bijoux le soir et les remets le matin, passe régulièrement la brosse anti-poils de chats mais j’ai horreur de cirer mes chaussures, et quand je le fais, je mets du cirage partout, en particulier sous mes ongles noirs de ramoneuse …

    Like

  5. hahaha!!! Excellent! je me revois il y a une année… recommencé le maquillage, fait plus attention à ceci-celà… envie de prendre soin de moi! Ben quoi…
    Ceci dit, le vernis, c’est sur mes petits pieds que je le (fais) mettre… je ne supporte pas sur les mains, et comme Samantdit, je les garde à ce niveau coupé courts, c’est plus facile!
    C’est une mue, hein…
    Tant que tu ne deviens pas pinailleuse….

    Like

  6. bref aperçu de la crise de la cinquantaine: j’ai arrêté de me maquiller tous les jours, j’ai arrêté de faire mon lit tous les jours, j’ai arrêter de faire les comptes toutes les semaines, j’ai arrêté d’envoyer chaque année mes voeux à une vieille tante que je déteste, j’ai arrêté de remplir le frigo quand je pars en congrès … en fait, j’ai sérieusement décidé de ne plus faire les trucs qui m’emmerdaient profondément et je ne m’en porte pas plus mal😉
    Et en plus, il me reste encore deux trois trucs qui ne devraient pas tarder à virer pour approcher de la zenitude, et cette perspective là me réjouit d’avance😀

    Like

    • la zia

      aperçu de la soixantaine qui se profile l’an prochain : arrêter de penser aux choses que je ne veux plus faire, dont je ne veux plus m’occuper, pour lesquelles je ne veux plus me faire du souci, simplement ne plus vouloir y penser et réécouter sur on IPod du Reggiani et du Barbara et du Françoise Hardy. Ah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Like

  7. C’est extrêmement drôle, car pour les ongles, il m’arrive exactement la même chose. D’un vernis incolore, voire légèrement rosé (ou la plupart du temps, pas de vernis du tout), je me mets au vernis coloré depuis qques mois.
    Ma fille de 10 ans était limite intolérante. Je lui ai qu’elle verrait, à 40 ans, elle ne se reconnaitrait plus, sur certains points😉

    Like

  8. E.

    Mais c’est affreux! A te lire (et un post precedent ou il y a eu je ne sais pas combien de commentaires- que j’ai lus- mais ou j’ai prefere ne pas intervenir) je m’apercois que je n’ai toujours pas fait ma crise de la quarantaine!!!!!!!!! Déjà que j’ai l’impression de pas avoir eu d’adolescence si en plus j’rate mes forties ,,,;D

    Ah si ouf, je me suis laissé pousser les cheveux jusqu’au milieu du dos. Bon sauvée alors?🙂

    Like

  9. Quoi qu’il arrive j’espère que tu ne te remettras jamais aux faux ongles….
    Les ongles bleus, verts, jaunes etc C’est rigolo et moi aussi parfois je fais des expériences, notamment avec une couleur différente sur chaque ongle!!! Lol … Mais les faux ongles je dois dire que je trouve ça très très… Très… Très peu…

    Like

  10. catherine, huhuhuh, fée du logis, quand même, t’y vas fort, là😉

    Judicaelle, ah mais c’est une bonne nouvelle, je ne vais pas me casser les pieds pendant trop longtemps alors🙂

    Boeingbleu, attends les 40 ans, visiblement je ne suis pas la seule à qui ça arrive😉

    Mel, huhuhuh, contente que les scones moches te plaisent🙂

    samantdi, c’est vrai qu’il faut tout le temps se laver les mains avec ces ongles, mais c’est faisable. Pour mettre du vernis sans déborder, on s’exerce et on devient de plus en plus doués avec le temps, et on apprend aussi à bien nettoyer les débordages. Pareil pour la main gauche, ça s’apprend🙂 Pour le cirage, je te conseille d’essayer de trouver des trucs à cirage liquide et où il suffit de passer la petite bouteille avec un tempon au bout, c’est hyper pratique!

    Caroline, le vernis sur les pieds c’est pas pour moi, avec 9 mois de chaussures d’hiver c’est pas la peine de se fatiguer😉

    Narayan, tu me donnes de l’espoir😆 J’espère avoir une crise de la cinquantaine en avance!!

    la zia, ah mais je continue à écouter de la belle musique sur mon iPod, surtout pendant que je me peinturlure les ongles🙂

    axelle😆 mes chats n’étaient pas non plus super contentes (le vernis ça pue!) En tous les cas je suis bien contente de voir que je ne suis pas la seule à qui ce genre de changement arrive!

    E. Oui mais toi tu changes de continents tout le temps, c’est peut-être suffisamment important comme changement pour que ton cerveau n’ait pas besoin d’en rajouter😉

    Jauni, c’est mes mains, les premières fois où j’ai essayé ces couleurs🙂

    Mahie, ah mais les faux ongles c’était génial!! Surtout de se faire bichonner pendant une bonne heure toutes les deux semaines, je faisais ça surtout pour ça, c’était hyper relaxant🙂 (Les premiers ongles, rouges, ce sont des faux aussi, c’est une vieille photo de l’époque.) Moi aussi, ma couleur préférée c’est le violet. Le vieux rose n’était pas génial en fait, je remarque que les couleurs “chaudes” me vont mieux parce que j’ai la peau plus jaune que rose.

    Babeth, tu ne le fais plus ou tu ne l’as jamais fait? En tous les cas, les scones aux formes bizarres, miam🙂

    Like

  11. Frensoiz

    A 40 ans je me suis laissée repousser les cheveux, lassée de toujours entendre dire par ma mère que les cheveux courts çà me va si bien. Crise de la quarantaine = crise d’ado ?
    Sinon toujours bordélique et çà m’étonnerait grandement que je vire maniaque un jour.
    Le vernis aux ongles j’aime bien, le souci c’est qu’avec moi, une heure après être posé, il est déjà tout écaillé …

    Like

  12. Alors voyons:
    Ayant atteint la 40aine, je…
    ne porte qu’un bijou: mon alliance, j’ai même pas de montre;
    ne porte toujours pas d’affaires repassées, à la rigueur une chemise de temps en temps;
    ne porte quasiment jamais de jupe, en tout cas pas récemment;
    ne me suis toujours pas fait les ongles, ni en noir, ni en rose, en tout cas pas récemment;
    n’ai pas changé de coiffure depuis bien… 12 ans;
    ne peux pas cirer mes pompes vu que c’est des baskets…
    Alors franchement, je vois pas de quoi tu veux parler, avec ta crise de la 40aine!

    Et sinon, tu l’as trouvée ta voiture?

    Like

  13. Tu donnes toujours une note chiffrée pour évaluer la réussite des tes expériences cullinaires. Ce type de notation est-il utilisé dans ton université ? En France, nous notons sur 20 et je préfèrerais utiliser des lettres auxquelles on attribue un sens. Pour noter les contrôles continu de mes étudiants, j’utilise les lettres R (Rudiments), P (Partiellement acquis), A (Acquis) et C (Consolidé) pour chacune des compétences évaluées. En fin de semestre, j’attribue un certains nombre de points à chaque lettre pour chaque compétence, de manière à obtenir la notre chiffrée qui m’est demandée.

    Like

  14. linlin

    J’aime bien le vernis marron! J’ai tout le temps les ongles peints et dommage que cela ne tienne pas bien meme avec la meilleure qualité! “Coté fée du logis” , je suis une maniaque et je fais tout ce que tu dis chaque jour , non seulement chez moi, mais meme chez les autres , puisque je travaille au domicile de personnes agées! Ceci explique , la pose de vernis plus que régulière!

    Like

  15. Tiens !? depuis de C. est revenue, nous nous amusons à nous mettre du vernis à ongle coloré. J’ai trouvé chez S*ph*ra un tout petit appareil pour poser le doigt qui permet de ne pas déborder. Je n’ai pas les ongles longs, mais ils sont bien limés c’est tout.
    Tu sais que ta recette de choux de bruxelles à un succès fou ici. Je la garde précieusement et te remercie.

    Like

  16. N

    Le vernis très peu pour moi — mais je t’en donnerai des nouvelles dans 10 ans (des années et des années de piano m’ont traumatisée, je crois, et je ne supporte pas d’ avoir les ongles longs, même légérement plus long que le très court…). J’avais expérimenté avec une couleur bleu très jolie une fois, mais ça me donnait l’impression d’avoir des lolipops au bout des doigts…😀

    Like

  17. encre bleue

    Grave erreur, ma chère fille, j’ai eu toute ma vie une grande passion pour les chaussures en cuir, que je cirais avec plaisir, et avec une grande collection de cirages variés,et de qualité supérieure…et grâce à des tas de brosses spéciales et de doux chiffons. Et cela perdure..je hais les baskettes, car il n’y a pas moyen de raviver leurs couleurs et de les faire briller….et comment avoir des ongles vernis quand on travaille dans la terre et dans la vaisselle toute la journée….et pour ce qui est des lits, vive la couette qui arrange tout en 1 minute….quel plaisir !

    Like

  18. Fransoiz😆 ma tante m’a aussi dit que c’était une deuxième adolescence… on est bien! Quant au vernis, il faut le faire professionellement, c’est-à-dire 5 couches, pour qu’il tienne: une couche de base transparente pour ne pas colorer l’ongle, une couche pour faire tenir la couleur, une première couche de couleur, une deuxième couche de couleur, et finalement une couche de truc transparent pour faire tenir et briller tout ça! Eh oui, ça me prend au moins une heure de boulot par semaine, sans compter les temps de séchage! Mais après ça tient très bien une semaine🙂

    El Marido😆 faut croire que la crise des hommes est différente que la crise des femmes! Et la voiture, je l’ai presque trouvée, oui…

    Olivier, ici on utilise le système des lettres (A pour excellent, B pour très bien, C pour moyen, D pour pas génial, et F pour tout pourri) et on “traduit” ensuite ces lettres par des pourcentages pour la note chiffrée finale (en gros, A=90-100, B=80-90, etc.). On a donc l’habitude de compter plus sur 10 ou sur 100 qu’autre chose, et en tous les cas jamais sur 20. En Suisse, c’était sur 6!

    linlin, je n’ai jamais essayé le vernis marron mais je devrais peut-être, bonne idée🙂

    Valérie, des photos, des photos!!!! Moi non plus je n’ai pas les ongles longs (la première et la dernière photos datent d’il y a 10 ans!). Et je suis super contente que ma recette soit un succès🙂

    N, mes ongles sont toujours très courts maintenant, aussi, et si je les laisse un tout petit peu pousser ils se cassent. Essaye quelque chose de plus neutre peut-être, comme du violet foncé ou tout simplement du transparent🙂

    encre bleue, je ne suis pas fan de basket moi non plus!

    verO, moi, j’en suis encore à la phase “mais qu’est-ce que je suis en train de faire??? Ranger?? Mais ça va pas la tête??”😉

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s