c'est pas moi je l'jure!

le visage de la honte

Je suis une horrible prof, cet hiver! Je suis non seulement en train d’enseigner n’importe quoi mais en plus je le fais n’importe comment. Et c’est très douloureux et très humiliant!

Je vous explique: il y a un peu plus de dix ans, ma copine Justine a créé un cours (“Ecriture 101”) pour enseigner aux étudiants à ECRIRE. Elle en avait marre des profs de littérature qui prétendaient enseigner à leurs étudiants à écrire alors que la concentration de ces cours était évidemment la littérature. En plus, si quelqu’un osait se plaindre que l’enseignement de l’écriture était inefficace dans ces cours, les profs répondaient que pour eux, ce qui était important, c’était la littérature, et non pas l’enseignement concomitant d’une compétence secondaire.

Donc ma copine s’est fait vider par son département de littérature et a créé Ecriture 101 dans un semi-département pourri (mené par notre chère Petula). Ce cours est immédiatement devenu réputé et chaque année des centaines d’étudiants le suivent.

Le premier problème c’est qu’Ecriture 101 était HYPER innovant et compliqué à enseigner et qu’il fallait d’abord suivre un cours de troisième cycle pour apprendre à enseigner ce truc de malade!

Le deuxième problème c’est que seuls des étudiants pouvaient suivre le cours de Justine, donc plein de ces gens ont enseigné Ecriture 101 un ou deux ans puis ont terminé leurs études et trouvé des jobs ailleurs. Ceux qui sont encore ici sont employés à mi-temps par l’université mais se font de plus en plus rares, puisque Justine a pris sa retraite il y a deux ans.

Le troisième problème, c’est que je n’ai jamais suivi le cours de formation de Justine. Et en plus, je n’ai jamais vraiment été adepte des principes enseignés dans ce cours. C’est pas que je les trouvais mauvais, au contraire, parce que je voyais bien le succès que ça avait, mais je savais que je n’arriverais pas à les expliquer et les mettre en pratique dans mes cours.

Comme il y a toujours une forte demande pour Ecriture 101 et de moins en moins de profs qualifiés, j’ai été obligée d’enseigner une section d’Ecriture 101 cet hiver. Et je vais probablement devoir enseigner ça pour le restant de mes jours ici (surtout si mon cours de formation pour mon centre n’est pas ressuscité).

Je sais même pas le nom de mes étudiants dans ce cours, alors que je n’en ai que SEIZE, tellement ce cours me traumatise! L’autre jour, une copine qui enseigne le même cours est venue dans ma classe pour faire une activité et elle a posé plein de questions super importantes à mes étudiants et ils ne savaient RIEN! Et moi, prof titulaire et directrice d’un centre d’aide A L’ECRITURE pour toute l’université, je dois sans cesse demander de l’aide à ces profs à mi-temps (copines, heureusement) qui en savent mille fois plus que moi et doivent vraiment se dire que je suis une imposteuse (imposteure?) de première classe!

Ce merdier incommensurable me fatigue, si vous saviez…

Cliquez sur l’image pour tout savoir!

PS. L’épisode 7 de la saison 11 de The X-Files (“Rm9sbG93ZXJz“) était excellent et profondément flippant parce que beaucoup trop proche de notre réalité quotidienne! A voir absolument!

Cette fois-ci, le thème, choisi par Bismarck, est “photographiez-moi un truc qui fume.” (Pour les règles du jeu c’est par là, merci en particulier de m’envoyer la photo avec le lien de votre blog si vous en avez un.) Vous pouvez m’envoyer vos photos jusqu’au lundi 12 mars (inclu), et je les posterai le 12 au soir (drcaso @ shaw . ca). La troisième personne à m’envoyer une photo pourra choisir le thème de la prochaine photo de truc. Merci de m’envoyer vos photos par email uniquement! Vous pouvez inviter d’autres lecteurs à participer (et joindre le groupe Facebook du même nom).

10 comments

  1. Wow! Vraiment malade ce qui se passe où tu travailles. Je ne comprends pas pourquoi ils ne te redonnent pas ton cours… … et non, tu n’es pas une prof horrible. Ce que tes patrons ne comprennent pas c’est que… bien… ce n’est pas pcq tu as un titre de prof que ça veut dire que tu peux enseigner n’importe quoi. Dans ta spécialité, tu es excellente… dans celle des autres… bien… tu te dois de t’adapter, d’apprendre les trucs… ce qui n’est pas toujours évident.

    Tu n’es pas une prof horrible ce sont tes patrons qui sont horribles car ils ne comprennent rien à rien à l’enseignement… mais je comprend très bien ton dilemme et c’est pas trop jojo 😦

    Je t’envoie un gwos câlin et te souhaites une super belle nuit… c’est le weekend alors, profites-en pour te reposer et te détendre. ❤

    Liked by 1 person

  2. ce que je comprends de ton billet, c’est que tu enseignes un cours qui n’entre pas dans tes compétences, qu’on t’oblige à le faire, que tes élèves sont archi nuls, que tu attends avec impatience qu’on t’autorise à redonner ton cours d’origine, que tu désespère d’être une bonne prof, c’est bien ça?
    quel noeud de vipères, il faut absolument que tu te rebelles!!
    en attendant bon WE, oui, repose toi et fais des câlins à Calinette!
    bises

    Like

  3. Je manque cruellement de truc qui fume…..heureusement que j’ai encore quelques heures devant moi!
    Pour tes cours, je n’y connais rien a priori mais peut être est ce, sous une même appellation quelque chose de totalement différent du concept de départ. Je ne peux croire que tu sois nulle quand je me souviens de tout ce que tu as fait avant que l’université sabote ton boulot!

    Like

  4. Moi j’aimerais bien pouvoir suivre ton cours d’écriture. Tu n’as pas une session par correspondance ?
    Même si je ne m’estime pas particulièrement brillante, j’ai quand même nettement progresser en écriture durant mes études de Lettres. Donc je ne comprends pas ces profs qui estiment que l’écriture n’est pas importante : pour bien comprendre toutes les subtilités d’un texte, savoir écrire ça aide. Et je remercie mes profs de linguistique pour ça.

    Like

    • Non, c’est ironique de ne pas avoir une session par correspondance quand on pense que tout le materiel est “online” maintenant, mais accessible exclusivement aux étudiants de mon université, sorry. Je pourrais tout t’envoyer mais tu n’y comprendrais rien sans les explications, déjà que même avec mes explications mes étudiants ne comprennent rien…

      Like

  5. MAG

    Message du 9 mars…qu’importe, je me plie au bon vouloir de ma tablette et du réseau défectueux qui mélange les dates.
    Tu parles “d’une copine” et de “profs à mi-temps”.
    Je comprends que faire appel à ces profs est plus qu’embarrassant. Ne pourrais-tu passer des heures avec la copine, contre un bon repas par exemple, pour connaître la structure de cet enseignement ? Je pense qu’elle ne le verrait pas comme péjoratif mais comme une aide gratifiante pour elle.
    J’ai connu la même situation au cours de ma carrière ; je n’avais ni copine ni quelqu’un qui aurait déjà enseigné la matière. Dans le cas contraire, nul doute que j’aurai fait appel à la copine.
    Courage, tu es suffisamment brillante pour retirer le maximum d’un peu d’aide.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: