c'est pas moi je l'jure!

au feu rouge

Pendant la nuit de samedi à dimanche, j’ai dormi d’une façon très inhabituelle: extrêmement profondément. Je me suis réveillée vers six heures du matin et je me sentais encore tellement profondément “endormie” que je n’ai même pas réussi à me lever pour aller faire pipi! Finalement, je me suis re-réveillée à 11 heures et là, je me suis forcée à me lever. Mais après avoir bossé quelques heures, je n’ai pas pu continuer à résister et j’ai redormi trois heures de la même façon inhabituellement intense avant d’aller dîner avec mon copain Jerry.

La nuit dernière, à chaque fois que je me réveillais, je sentais que j’avais le vertige, et ce matin, à six heures, j’ai titubé misérablement pour aller faire pipi–j’avais l’impression qu’à chaque pas, quelqu’un me poussait pour me faire tomber! Et avec les vertiges, bien sûr, les nausées ont commencé. Comme en 2016!

Toute la journée a été comme ça, avec de courts moments où j’arrivais à lever un peu ma tête pour boire ou regarder un épisode de Fargo sur mon ordinateur, donc c’est un peu moins violent qu’en 2016. Mais j’ai quand même dormi pendant la majorité de la journée. Ce soir, j’ai réussi à bosser deux heures et à aller jusqu’à ma cuisine pour prendre une banane. Tant que je bougeais absolument pas ma tête (pour regarder à droite ou à gauche ou en bas ou en haut), ça allait.

Heureusement que ma gentille voisine anglaise est passée pour nourrir Calinette ce matin et pour m’apporter une bouteille d’eau. Grâce à elle, je n’aurai pas besoin d’aller à l’hôpital comme la dernière fois si ça continue pendant quelques jours. Mais j’espère que ça sera parti demain, parce que j’ai des réunions toute la journée et j’enseigne mon premier cours à 5 heures!

Foutues oreilles! Putain de stress!

13 comments

  1. Geneviève

    Moi aussi j’ai des vertiges aussi dès que je suis stressée/fatiguée. Hier pour la 1re fois depuis 7 ans je suis allée voir un médecin. Il m’a diagnostiqué une labyrinthite chronique entretenue par une otite séreuse. Comme je ne suis jamais malade, fiévreuse, ni rien… je n’y crois pas trop, mais bon, je vais les prendre ses fichus antibiotiques, cortico-stéroïdes et compagnie. Et je te dirai si ça a fait quelque chose… En attendant, bon courage ma chérie. Une chose après l’autre. Et des câlins.

    Liked by 1 person

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: