c'est pas moi je l'jure!

les p’tits souvenirs du dimanche soir

Comme expliqué la semaine dernière, tous les dimanche soir je vais vous proposer quelques questions auxquelles je répondrai et j’espère que vous aussi, si ça vous inspire (pas besoin de répondre à tout et il n’y a pas de limite de nombre de mots, vous n’êtes pas mes étudiants, hehe). Voilà donc les questions de la semaine:

  • Quand vous étiez jeunes, quels étaient vos jeux de société favoris?

Pendant un moment, on a joué aux petits chevaux et aux Serpents et échelles. On a aussi eu une période Voyage en Europe, et puis une période Mille bornes. Il y avait aussi ce jeu dont je ne me souviens pas du nom: on choisissais des catégories (animaux, nourriture, villes, etc.) et une lettre de l’alphabet–il fallait trouver le plus de mots commençant par cette lettre dans toutes les catégories (en anglais ça s’appelle Scattergories). Et puis il y avait un truc avec des cartes et des allumettes… Mais les deux jeux auxquels on a le plus joué, en tous les cas dans mon souvenir, c’était le Rummikub (un peu comme le Rummy mais en plus intéressant)  et le Uno, bien sûr.

  • Est-ce que vous pensez que les gens peuvent changer? Pourquoi ou pourquoi pas?

Je l’espère mais je n’y crois pas vraiment. Je crois qu’on peut montrer certaines faces de soi à certains moments et en montrer d’autres dans d’autres circonstances, ou qu’à certains moments on aura l’impression que la vie nous force à changer, mais la façon dont on change n’est pas un vrai changement, c’était quelque chose qui existait déjà en nous auparavant, même si c’était moins développé ou qu’on ne savait pas que c’était en nous.

  • Quelle est la chose qui vous a le plus effrayé dans votre vie?

Je ne suis pas sûre. J’ai eu très peur lorsque ma frangine a eu des gros soucis au moment de la naissance de sa fille, mais en général, je n’ai pas peur lors d’événements “dangereux,” comme j’ai plutôt tendance à espérer y passer. J’ai plutôt peur à grande échelle, du genre “un jour quelqu’un remarquera que je suis archi nulle et je serai virée de mon job” ou pendant l’année où ma mère a commencé à sérieusement perdre la tête. Disons que mes peurs sont le plus souvent métaphysiques ou pour d’autres personnes.

  • Est-ce que vous avez participé à des compétitions, jeunes ou adultes? Si oui, lesquelles, et avez-vous gagné?

J’ai eu de nombreuses auditions de piano dans ma jeunesse mais jamais rien gagné de ce côté-là. Par contre, j’ai été acceptée deux fois dans des programmes universitaires prestigieux où tous les candidats n’étaient pas admis, j’ai eu deux fois le prix de meilleure prof, et j’ai reçu de l’argent du gouvernement canadien pour un projet de recherche quand seuls 15% des demandeurs en ont reçu.

  • Quel est votre plat ou chose favorite à manger?

Mon légume préféré est la courgette, mais si je devais n’emporter qu’un aliment lors de mon déménagement sur Mars, ça serait le fromage!

Cette fois-ci, le thème, choisi par Anne, est “photographiez-moi un truc kitchissime.” (Pour les règles du jeu c’est par là, merci en particulier de m’envoyer la photo avec le lien de votre blog si vous en avez un.) Vous pouvez m’envoyer vos photos jusqu’au mardi 18 septembre (inclu), et je les posterai le 18 au soir (drcaso @ shaw . ca). La troisième personne à m’envoyer une photo pourra choisir le thème de la prochaine photo de truc. Merci de m’envoyer vos photos par email uniquement! Vous pouvez copier le petit badge rose qui se trouve au début de ce post et le mettre sur votre blog et inviter d’autres lecteurs à participer (et joindre le groupe Facebook du même nom).

14 comments

  1. catandfivecats

    1) jeux de cartes, le tarot ou le poker, mais quand j’étais étudiante
    2) on ne change pas en vieillissant, on devient souvent plus intolérant, à mon avis, et ceux qui disent le contraire, mentent 😛
    3) (sujet trop sensible)
    4) lorsque j’ai eu le bac du premier coup sans faire exprès (à l’époque c’était difficile, et j’en étais fière)(l’année de ta naissance LOL)
    5) j’aime particulièrement les chaussons aux pommes, ne surtout pas rire!
    bonne semaine et courage pour le temps!
    bises

    Like

  2. La zia

    Jeu de sté : j’aimai bcp jouer à la Belote avec mes parents et zut .. j’en ai oublié les règles. Je crois que surtout ce jeu faisait apparaître notre mère sous un jour joyeux et complice car mes parents y avaient bcp joué avec des amis avant-guerre.
    Plat préféré : tomates ou courgettes farcies par mes soins et cuites à feu doux deux heures au moins au four. Et toutes les crudités !

    Like

  3. Miyax

    Hello hello, Dr CaSo !
    Dans mon enfance j’ai énormément énormément énormément joué au Monopoly. Des jours, des semaines entière tout cumulé. Toutes mes compétences en calcul mental sur les grands chiffres viennent de là !
    J’ai aussi beaucoup joué (presque autant) au Scattergories (ce nom m’intrigue…) qu’on appelle “Petit Bac” en France ! En tout cas dans le sud-ouest de la France…

    Je pense exactement comme toi quant aux changements. Par exemple, le plus grand changement de ma vie semble avoir été de devenir vegan mais ce n’était que l’aboutissement logique de tout ce que j’ai toujours confusément ressenti de façon informulée, mais depuis toujours, sur nos compagnons non humains.

    Ce qui m’a le plus effrayée dans ma vie, et à raison, c’est la grave maladie de ma mère.

    Je n’ai jamais fait de compétition d’aucune sorte et n’ai jamais brillé en rien si ce n’est dans les études. J’ai été nulle en flûte, en ping-pong, en tennis, en planche à voile, et en quantité d’autres choses !

    Est-ce que boire compte ? Ma confort food c’est clairement un immense café au lait de riz, bien fort en caféine et bien sucré ☕.

    Est-ce que quand on a répondu à toutes les questions on a le droit d’apprendre pourquoi le Petit Bac s’appelle Scattergories en V.O.? C’est un jeu de mot ?

    Like

    • Huhuh, le Monopoly on y a aussi beaucoup joué 🙂 Mais c’était tellement long qu’on finissait rarement une partie. Pour ce qui est du nom Scattergories, il y a “categories” dedans, bien sûr, et “scatter,” qui veut dire disperser… c’est tout ce que je peux te dire 😉

      Like

  4. N

    Le p’tit bac au Brésil et en Argentine s’appelle le “tutti frutti” 😛 Moi aussi j’ai pas mal joué à ça, mais aussi de longues heures au Monopoly et à “Hotel” un jeu o’u il fallait acheter des terrains et construire des hotels (un peu comme le Monopoly mais en plus joli! hé hé). Et puis avec les voisins on avait des tas de jeux stupides et amusants comme chanter à tue-tête ensemble et chacun son tour sur la placette au milieu de notre rue (pauvres voisins, les autres), parfois on ouvrait un livre au hasard et on inventait des mélodies avec les paroles, concours improvisés de celui qui rentre le plus de cerises dans sa bouche (on comptait très fort les noyeaux de celui qui les crachait). J’ai gagné beaucoup de ces concours, mais jamais dans la vraie vie! ha ha

    Like

  5. Geneviève

    Nous on a joué, pendant des heures et des heures (à force, je dois pouvoir dire des jours et des semaines) à un jeu de cartes qui s’appelle “Rasender Teufel”. Qu’est-ce que j’étais bonne en plus ! De grands souvenirs avec mes cousins et ma grand-mère, qui était peut-être la meilleure partenaire de jeux que j’ai connu. Une excellente perdante, mais aussi, elle avait la gniak, alors quand elle perdait… elle voulait tout de suite recommencer ! Imagine le bonheur.

    Moi j’y crois, qu’on peut changer, et parfois dans des directions qu’on ne soupçonnait pas. Je vais faire un gros sophisme en parlant de moua et en le généralisant of course, mais moua par exemple, j’étais hyper psychorigide dans ma jeunesse, les choses devaient être rangées, chacune à sa place, et pas question que ça déborde. (mon père s’est payé ma fiole à ce sujet dans le discours qu’il a fait le jour de mon mariage, hum.) Ben à force de vivre avec un Bordélique devant l’Éternel, je me suis vachement décontractée. Bon, j’avoue, ça me saoûle de devoir tout le temps chercher les mêmes trucs alors qu’il serait SI SIMPLE BOUNDIOU de les mettre toujours au même endroit (au hasard, la télécommande…), mais jamais je n’aurais cru pouvoir vivre dans le bordel qui me sert de maison quand j’avais 15 ans.

    J’ai eu très peur à l’époque où je ne comprenais pas ce qui m’arrivait (j’étais en burn out). Moi dont la vie avait toujours été sur des rails, ne me posant pas de questions, bon petit soldat, je m’étais laissé faire par un patron fou-furieux qui exigeait des résultats sans m’en donner les moyens. Et il a fallu que j’en arrive au burn-out, donc, pour comprendre que ce n’était pas normal. Ça fait 9 ans, et ce n’est qu’aujourd’hui que je peux en parler sans avoir à nouveau des palpitations…

    Question succès, j’ai toujours été un bon cheval (sans me vanter hein), en tout cas d’un point de vue académique. Prix régional au concours général des lycées. Mention TB au bac littéraire (ils étaient pas nombreux à l’époque…). Admissible à l’ENS Lettres dès ma première tentative. Admise à Sciences Po du premier coup. Bon, ceci dit, tout ceci me fait une belle jambe et m’est, en réalité, com-plè-te-ment inutile : si j’avions su ! (le résultat, c’est que je ne mets pas (entéka j’essaie…) de pression académique sur les épaules de mes enfants : ils finiront bien par devenir des adultes normaux, quel que soient le chemin qu’ils empruntent…)

    Ma bouffe préférée, c’est difficile. Je pense qu’il y en a trop. Celle que j’adore parce que je peux pas en manger souvent (because les enfants détestent), c’est les endives au jambon. Mais préfère-je ça aux patates sautées dans le beurre avec une confiture d’oignons et une poêlée de champignons ? Hmm, pas sûre.

    Bisous ma Dr CaSo. Elles sont marrantes ces questions.

    Like

    • Merci pour tes réponses qui me font d’autant plus plaisir que ce n’est pas tous les jours que je te vois par ici 🙂 Tu sais qu’hier, j’ai vu une recette d’endives au jambon (plat que j’adore aussi) avec des endives braisées au lieu de cuite à l’eau??? Ca doit être DIVIN!!!!! Je mangerais ça tous les jours si l’endive n’était pas $5 l’unité, ici!

      Like

  6. NATHALIE

    1 – nous avons bcp joué au Monopoly, au “1000 bornes”, au “baccalauréat” : des initiales au hasard et il faut trouver des prénoms, des villes, des légumes,etc…. 2 – on peut peut-être évoluer ; avec une thérapie, j’ai pu faire évoluer quelques-uns de mes comportements 3 – très angoissée pour mes enfants pendant longtemps, j’avais peur de tout pour eux….. (voir la réponse 2) 4 – pas de compétition 5 – des PDT rôties coupées en carré avec une fondue d’échalottes, du reblochon et une salade verte / toutes les crudités. A bientôt . Amicalement .

    Like

  7. Quand vous étiez jeunes, quels étaient vos jeux de société favoris?
    Le Cluédo, j’adore! Comme j’adore Agatha Christie aussi 🙂 J’adore toujours jouer au Clédo…

    Est-ce que vous pensez que les gens peuvent changer?
    Oui.Entre 20 ans et 50 ans on peut bien évoluer. La vie fait qu’on devient plus ouvert, plus tolérant ou au contraire aigri… Cela dépend du terreau de base… Quelqu’un qui votait à gauche peut finir pas voter à droite et le contraire… Beaucoup de gens changent quand ils sont en couple, parfois en bien… Parfois en mal et cela dépend du point de vu! Oui les gens changent. En bien, ou en mal… Mais personne ne reste exactement pareil. Si?

    Pourquoi ou pourquoi pas?Quelle est la chose qui vous a le plus effrayé dans votre vie?Est-ce que vous avez participé à des compétitions, jeunes ou adultes? Si oui, lesquelles, et avez-vous gagné?Quel est votre plat ou chose favorite à manger?

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: