c'est pas moi je l'jure!

j’entends passer le temps

Samedi matin, j’ai pris le carton dans lequel ma frangine m’avait envoyé 150 pelotes de laine et j’ai attaqué les six boîtes que vous voyez ci-dessous, qui étaient remplies de vieux papiers, de vieilles lettres, de vieilles factures, de vieux contrats, de vieilles cartes de voeux, de vieux reçus, de vieilles notices, de vieilles contraventions, et de poussière aussi. J’ai décidé de jeter (dans le carton de ma frangine, donc) tout ce qui datait d’avant 2015, sauf les lettres et les cartes de la famille et des amis, bien sûr. Quand j’ai dû démontrer que je n’étais pas une criminelle ou une espionne suisse il y a quelques semaines de ça, j’ai dû donner des preuves de mon adresse canadienne pour les cinq dernières années, et j’étais contente d’avoir tout gardé! Mais dans ces boîtes, j’avais tout depuis 2009, même des factures d’électricité qui dataient de Toronto!

Pendant ce triage intense, deux moments ont été particulièrement douloureux: d’abord, quand j’ai trouvé la lettre écrite par le frère de la copine de mon père, qui est médecin, quand j’ai dû aller d’urgence m’occuper de ma mère qui perdait la boule en décembre 2017, deux semaines avant la fin des cours, et que ma doyenne menaçait de ne pas me payer mon salaire parce que je n’avais pas rempli trente-six mille papiers pour demander la permission de partir. J’avais rencontré ce frère de la copine de mon père par le plus grand hasard pendant mon séjour en Suisse, et il avait été d’accord de signer une lettre que je lui avais écrite en anglais et qui expliquait que je n’avais pas eu le choix de partir immédiatement.

Le deuxième moment douloureux de ce rangement a été quand j’ai trouvé la lettre d’avril 2016 écrite par un connard de doyen intérimaire m’annonçant que je ne serais plus directrice de mon centre d’aide aux étudiants. Cette lettre a déclenché un tsunami de soutient de collègues du monde entier et d’emmerdes abominables pour les trois années suivantes.

Mon dieu, comment ai-je réussi à survivre à 2016, 2017, et 2018??

Je suis aussi tombée sur une liste de choses à faire 60 jours, 30 jours, 7 jours, et 1 jour avant un déménagement que j’avais utilisée lors de mon déménagement de Toronto. J’étais vachement organisée, mortecouille!

Et une vieille liste des notes des étudiants d’une de mes classes à Toronto. Ca, c’était plutôt des bons souvenirs.

En tous les cas, seules trois boîtes et demi sont remplies, maintenant! Je n’ai pas viré les dix mille papiers d’achat et de vente de mon appartement à Toronto, ni mes déclarations d’impôts depuis 1996, ni les nombreux papiers d’achats et de ventes (et d’accidents) de mes multiples voitures. Est-ce que vous pensez que je dois les garder, ou je peux tout jeter?

23 comments

  1. Je jetterais tout 😉 J’applique cette règle: si on n’a pas regardé des documents durant les x dernières années (nombre raisonnable) on jette. Si on n’aura plus jamais besoin de ces paperasses, on jette. Au pire, on scanne ou on ne scanne que les trucs sentimentaux! Si on ne voudrait pas que quelqu’un d’autre que soi les lise, on jette ou on brûle. (on n’est jamais trop prudent) Je jette beaucoup 🙂

    Like

  2. ben tu as du courage! ici aussi je trie et je brûle certains vieux papiers (on a un endroit dans notre bois dédié, ou dans la cheminée) ou au destructeur de docs, je n’ai pas envie que les papiers importants soient lus par des yeux indiscrets ou malfaisants..
    tu devrais garder les papiers de l’appartement de Toronto, les contrats de toute sorte en cours,
    et pour les 5 dernières années, garder ceux des impôts, et les factures d”électricité, eau et gaz et téléphone, c’est ce qui est préconisé
    et te débarrasser des docs des voitures (sauf la dernière of course😉) et tous les autres inutiles! les relevés bancaires papier sont superflus aussi..
    voili! on ne sait toujours pas pourquoi tu dois démontrer que tu n’es pas une criminelle? ou j’ai loupé quelque chose?
    bon mardi, bises du matin

    Like

    • Ah ben alors c’est bien, j’ai fait tout ce que tu dis de faire (à part pour les vieux contrats des ex-voitures) 🙂 Pour l’histoire criminelle, personne n’a encore trouvé la bonne réponse donc j’attends d’avoir quelques indices à offrir de plus avant de la donner, hehe!

      Like

  3. Je suis nulle pour trier la paperasse, et à chaque fois que je jette un truc j’en ai des angoisses, de peur que j’en aie encore besoin un jour. Mais je pense que tu as bien fait de te débarrasser de tout ça !

    Like

  4. Il y a des papiers à conserver comme preuves, mais je suppose que la réglementation dépend des pays. En France, il faut maintenant garder l’ancienne carte grise d’un véhicule d’occasion pendant 5 ans (avec les coordonnées de l’ancien propriétaire dessus); je ne sais même pas pourquoi.
    Moi non plus, je crois que je n’ai jamais su le fin mot de ton histoire d’espionne suisse.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: