c'est pas moi je l'jure!

a bridge too far

Hier, j’étais en train d’essayer de regarder un film de guerre, parce que bon, il faut que je m’habitue à l’armée et à leur culture si je veux survivre à mon nouveau boulot. Mais je regardais un film dix minutes et je n’en pouvais plus, alors je commençais un autre film et dix minutes plus tard j’étais dégoûtée, alors je commençais un autre film… et là, peut-être dans le film “A Bridge Too Far,” (mais je suis pas sûre), au début, on voit un grand bâtiment avec une énorme enseigne nazie qu’on fait tomber et qui se brise au sol, et on comprend que c’est la fin de la guerre.

Et soudain, en voyant ça, j’ai entendu tous ces arguments en France et aux Etats Unis et au Canada et en Angleterre à propos des statues qu’il ne faut pas déboulonner parce qu’il faut “se souvenir de l’histoire” et “expliquer l’histoire.” Je sais, j’en ai déjà parlé là-bas et j’ai déjà expliqué en détail ma position sur ce genre de commentaire. Mon opinion n’a pas changé, mais je continue d’entendre et de lire des commentaires parfois bien décourageants sur la cancel culture utilisée à n’importe quelle sauce, et ces quelques secondes de film m’ont rappelée l’importance de retirer de la circulation ces symboles d’oppression, de génocides, et de massacres. Est-ce que les Allemands auraient encore aujourd’hui besoin d’avoir ces enseignes nazies sur leurs bâtiments “pour se souvenir de l’histoire”? N’y a-t-il pas assez de films, de livres, et de musées sur le sujet?

Bref, finalement je suis tombée sur un film que j’ai réussi à regarder jusqu’à la fin parce que ce n’était pas un film américain (où le héros américain sauve le monde, comme toujours). Ce n’était pas joyeux joyeux non plus, mais j’ai appris une petite partie d’histoire espagnole que je ne connaissais pas. Le film s’appelle (en espagnol) 1898 Los últimos de Filipinas. C’est l’histoire du Siège de Baler: 54 soldats espagnols ont tenu un siège pendant 337 jours dans une église, aux Philippines (qui à l’époque appartenaient aux Espagnols), alors que l’Espagne avait vendu les Philippines (et Cuba, Guam, et Porto Rico) aux Américains, et donc le siège n’a servi à rien. Mais Baler était tellement isolé au milieu de la jungle que le lieutenant Cerezo n’a pas voulu le croire, quand le général de l’armée philippine lui a annoncé la retraite des Espagnols (marquant la fin de l’empire espagnol) et a même cru à une ruse quand on lui a montré les journaux annonçant la nouvelle!

Tant de morts et de blessés et de traumatisés…  J’espère que je ne m’y ferai jamais. Quoi que qui que ce soit puisse dire, je trouverai toujours que coloniser des pays comme l’ont fait les Espagnols (et tant d’autres) a été une pure abomination. Se défendre contre autrui est une chose, mais à part ça…

Drôle de grue!

21 comments

  1. Sans parler des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada qui n’ont pas été colonisés par les espagnols mais par des peuples tout aussi agressifs et “civilisés”. Quelle est belle la conquête de l’Ouest 😦

    Like

  2. NATHALIE

    Toute colonisation est une abomination. Les humains n’ont pas vraiment progressé depuis la nuit des temps. Et, sommet de la perversion, ces colonisations sont faites au nom du “progrès” !!! quel progrès ? de qui ? pour qui ? E-COEU-RANT !
    Amicalement pour vous et miss Penny. Nathalie de Nancy

    Like

  3. catandfivecats

    les Français ne sont pas en reste pour les colonisations, une bonne partie de l’Afrique parle en français (du moins en 2ème langue), pourquoi? 😪 parce que nous les y avons forcé, c’est d’un triste..
    comme film de guerre, j’ai apprécié “Il faut sauver le soldat Ryan”. Je n’aime pas le genre “film de guerre” (trop violent) mais parfois certains films mettent en avant autre chose..
    il fait chaud et chaud chez toi, alors qu’en France, il fait assez moche, du moins chez moi..chanceuse!
    je n’avais pas remarqué que le pont était si près de ton balcon, tu ne vas pas le regretter celui ci😉
    bon vendredi, bises

    Like

    • Bleck

      Une bonne partie du monde parle en Anglais (au moins en 2ème langue) et (souvent) nous choisissons une inscription en Anglais sur nos vêtements (je me suis retenu d’écrire tee-shirts en me baffrant d’un fish and chips) sommes nous victimes d’une certaine forme de colonisation ?

      Bleck

      Like

      • Bleck, tu pourrais étudier la linguistique et l’hégémonie de l’anglais sur les autres langues, c’est hyper passionnant comme sujet 🙂 J’ai même écrit un papier là-dessus quand je faisais mon doctorat (enfin, sur l’hégémonie de l’anglais sur les langues nationales suisses), je te l’envoie si tu veux 😀

        Like

    • catherine, oui, comme je le dis, “et tant d’autres!” 😦
      J’ai regardé le soldat Ryan, et Good Morning Vietnam ce soir.
      Il y a pourtant des centaines de photos de ce pont sur ce blog et je n’arrête pas de me plaindre du bruit des travaux parce que oui, il est pratiquement sous ma fenêtre 🙂

      Like

  4. Dans le genre film de guerre pas à la gloire des militaires je me souviens avoir vu Johny s’en va t-en guerre. En anglais c’est Jonny got his gun je crois. Mais ça ne donne pas vraiment le moral et je ne suis pas certaine que ça t’aide à comprendre l’esprit militaire
    En plus gai il y a Mash…

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: