c'est pas moi je l'jure!

le soleil, une paire de potes, ça coûte rien

Depuis quelques temps, j’achète plein de trucs dont je n’ai pas super besoin mais “peut-être un jour,” parce que les taxes albertaines (5%) sont particulièrement peu élevées par rapport à ce que c’est dans les autres provinces (15%, 17%, etc.). Pour vous donner un example, voilà le prix pour quelques fringues en Alberta:

Et le prix pour les mêmes fringues achetées en Ontario:

En voyant ça, j’étais bien énervée, mais après j’ai regardé ce que ça serait au Québec:

Donc j’ai acheté des jolis bols, une table basse pour le salon, un nouveau lit pour Miss Penny parce que le vieux datait de 2002, des ustensiles de cuisine, plein de fringues (ben oui, je ne rentre plus dans les fringues de l’été dernier, j’ai dû tout donner!), des pyjamas, des sous-vêtements, des chaussures, et un joli “sac d’école” au cas où je pourrai retourner au travail un jour.

Je devrais aussi acheter une table à manger et des chaises qui vont avec, parce que ma table date de 1999 (je ne plaisante pas!) et a dû me couter $30 parce que c’était un truc “pour étudiants.” Elle est donc inintéressante et toute rayée, et les chaises ont du mal à tenir debout, même après mes expertes réparations! Donc j’aimerais bien m’acheter une table “d’adulte” mais j’hésite parce que je ne sais pas quelle sera la couleur du parquet et des murs de mon nouvel appartement. J’essayerai donc d’acheter le truc depuis l’Ontario avec une vieille carte de crédit à mon ancienne adresse, on verra si ça marche!

Aujourd’hui, ma copine Ana m’a aidée à faire les cartons de mon bureau… snif… et on les a apportés chez moi pour qu’ils partent avec le reste. C’était très triste de jeter la moitié de ma vie professionnelle à la poubelle et de penser à tous ces bouquins et papiers qui ne me serviront plus à rien. Et je l’ai tellement aimé mon petit bureau en coin, j’y ai passé tellement de temps avec les… tenez-vous bien… DEUX-CENT VINGT-HUIT étudiants que j’ai formés et dirigés et supervisés!!!! 228 étudiants/employés en douze ans, et je les ai presque tous aimés!

Alors après, je suis allée m’acheter plein de fromage, du pain, et un pain au chocolat (sans taxes, eux, heureusement!) pour me consoler!

J-51

20 comments

  1. Valérie de Haute Savoie

    Ma table à manger date de 1988 😀 et mon bureau est encore plus vieux puisque c’est celui sur lequel mon père travaillait. Je suis d’ailleurs assise dans son fauteuil, que ma mère avait acheté à une vente aux enchères 😉 Mais comme toi, notre table à manger ne nous suivra pas lorsque nous déménagerons. Par contre, moi j’essaierai de laisser le plus de truc possible et ne surtout rien acheter avant de partir, pour alléger le déménagement 😀

    Like

    • Je suis sûre que ta table à manger et le bureau de ton père sont de bien meilleure qualité que la table pourrie que j’ai payée $30 il y a 20 ans 🙂 Au départ, je voulais simplement me débarrasser de tout et tout racheter en Ontario, mais tout est tellement cher en Ontario et qu’en plus l’université me paye le déménagement, je ne vois pas pourquoi je n’en profiterais pas 🙂

      Like

  2. L’absence de taxe provinciale en Alberta explique en partie pourquoi ton employeur (et le mien) sont forcés de couper si drastiquement dans leurs dépenses. Mais bon…
    Quant à te faire livrer en Ontario quelque chose commandé avec une carte de crédit dont l’adresse est en Alberta, il y a fort peu de chances que ça fonctionne, parce que c’est généralement l’adresse de livraison qui détermine le niveau de taxation.

    Like

    • Le coup des cartes de crédit est très possible, hélas. Et je suis entièrement contre les taxes provinciales, elles sont injustes pour les gens qui ont moins de sous et ne coûtent rien à ceux qui en ont le plus. On a besoin d’impôts sur le revenu, ici, c’est ça le problème!

      Like

      • Pour ce qui est des taxes de vente, elles sont effectivement régressives plutôt que progressives comme devrait l’être l’impôt sur le revenu. Le principal problème en Alberta est le fait que l’impôt sur le revenu est aussi régressif avec un taux fixe de 10% peu importe le revenu. Quant à une taxe de vente, je ne suis pas contre, pourvu qu’il y ait, comme c’est le cas pour la plupart des provinces, des exceptions pour les biens essentiels (fournitures médicales, épicerie, manuels scolaires, par exemple).

        Like

  3. catandfivecats

    oui c’est triste de fermer la porte sur une partie de sa vie, mais les souvenirs resteront, et je suis sûre que tous tes 228 employés se souviendront de toi toute leur vie, et ça c’est incroyable! et les dizaines d’amis, secrétaires, collègues en Alberta ou autres ? qui peut en dire autant? c’est incroyable😊 et tu continueras à te faire des amis en Ontario!
    bon samedi au chaud😉🌞 bises frisquettes d’ici

    Like

    • Haha, non, Miss Penny s’en fiche complètement des cartons, je suis très déçue! Elle ne voulait pas son nouveau petit lit, au début, mais j’ai mis sa couverture préférée par-dessus et maintenant elle y est habituée 🙂

      Liked by 1 person

    • Ah mais ma chère, toi tu vois ces élèves pendant un an seulement, mais moi je peux travailler avec les mêmes pendant 5-6 ans parfois 🙂 J’ai des étudiants qui ont pris mon cours en premier cycle, ont travaillé quelques années pour moi, et ont recommencer à travailler pour moi quand ils ont commencé leur deuxième cycle 🙂

      Like

  4. Dur dur d’emballer…..je comprends ta fièvre acheteuse, non seulement à cause des prix mais parce que ça doit sacrément aider à se projeter dans un futur un peu inconnu….et le fromage dans ce cas là est indispensable, ça devrait même être remboursé par la sécurité sociale…bon, je sais bien que ça n’existe pas chez toi mais c’est façon de parler

    Like

  5. C’est marrant, on ne s’est jamais posé pour les meubles la question : on a gardé ceux qu’on avait, on en a récupéré d’autres. L’ensemble ne ressemble à rien, mais fait la bonne taille pour nos usages. Certaines de nos étagères en pin de chez Conforama (!) datent de mon premier logement non meublé soit 1986. Elles ont sans doute tenu le coup car nous avons peu déménagé.
    Je crois que je date d’une époque et d’un milieu social où on en n’avait strictement rien à cirer du côté décoratif. On était déjà satisfaits si on avait ce qu’il fallait pour ranger ; ce qu’on achetait ou qu’on récupérait lors de notre mise en ménage était censé nous durer toute la vie (et notre ménage aussi).
    (je ne dis pas que c’était mieux avant, je constate simplement l’évolution)

    Like

    • Oh j’ai un sofa et un fauteuil achetés en 2001! (Avant ça, je vivais avec des collocs donc je n’avais pas mes propres meubles.) Je crois que le truc le plus vieux que j’aie encore, de mes années d’étudiante aux Etats Unis, est une bouilloire, achetée en 1999 🙂

      Like

  6. La plupart de mes meubles je les ai achetés entre 2001 et 2013. Je ne les aime plus mais je ne fais pas vraiment attention à eux non plus. Le jour où je gagnerai le million à la loterie, je les changerai 🙂

    Like

  7. Pingback: from rags to riches* | c'est pas moi je l'jure!

  8. Pingback: j’ai faim de lait, de riz blanc, de verbe féminin, de musique | c'est pas moi je l'jure!

  9. Pingback: je viens réparer la photocopieuse | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: