c'est pas moi je l'jure!

parler d’amour

(Sorry, post un peu long mais j’avais du mal à m’arrêter d’écrire!) Lundi soir à minuit, j’ai commencé à lire les commentaires laissés sous cet article que j’aime bien. A la fin, j’avais envie de crier: bande d’abrutis analphabètes, arrêtez de dire toujours et encore les mêmes conneries!

Ces commentaires, donc, répètent ad nauseam une “règle” de grammaire qui n’en est pas une et que j’entends à longueur de journée au boulot et qui me rend hystérique: “quand on écrit en anglais, on ne doit pas utiliser la voix passive parce que c’est moche, fainéant, imprécis!” TOUS les profs répètent ça à leurs étudiants, alors que 95% des profs en questions ne savent même pas ce qu’est réellement la voix passive* et que tout le monde l’utilise très souvent sans même s’en rendre compte et que c’est hyper utile comme construction!

… Mais grâce à ces commentaires, j’ai découvert quelque chose d’intéressant🙂

La voix passive est formée (<– ceci est un passif) avec le verbe être et un participe passé. Avec le passif, le sujet n’effectue aucune action:

Actif: la pomme est tombée (la pomme (= sujet) effectue l’action de tomber)

Passif: la pomme est mangée (la pomme ne mange pas, c’est quelqu’un d’autre qui la mange)

Fastoche. (Déjà rien que ça, les Nord-Américains n’arrivent pas à le comprendre!)

Le passif est une voix et non un temps (futur, passé, présent), ce qui signifie qu’on peut l’utiliser à tous les temps:

La pomme est mangée, sera mangée, a été mangée, a eu été mangée (ça c’est suisse), aura été mangée, avait été mangée, eut été mangée, fut mangée, etc.

Jusque là, c’est pareil en anglais. Même construction (be + past participle) et même usage (the apple was eaten).

Mais… en anglais, on peut aller beaucoup plus loin:

J’ai été frappée

J’ai été égarée par mon guide

Un mensonge m’a été dit

J’ai été dit un mensonge (en anglais seulement!)

Un cadeau m’a été donné

J’ai été donné un cadeau par mon amie (en anglais seulement!)

J’ai été donnée en mariage

J’ai été offert un nouveau boulot (en anglais seulement!)

J’ai été parlée à en allemand (en anglais seulement!)

J’ai été interdit d’entrer par la police** (en anglais seulement!)

Avec ces quelques exemples et en refléchissant 2 minutes, j’ai découvert que c’est une question d’objet direct ou indirect. En anglais, contrairement au français, on peut former la voie passive en utilisant l’objet direct ET l’objet indirect comme sujet de la phrase et c’est super pratique.

L’amie donne un cadeau (objet direct) à moi (objet indirect)

Le cadeau m’est donné (par l’amie)

Je suis donné un cadeau (par l’amie)

(Je n’écris pas “je suis donnéE un cadeau” parce que ce n’est pas moi qui suis donnée, c’est LE cadeau. Par contre j’écrirais “je suis donnée une robe.” Mais en anglais on s’en fout parce qu’il n’y a pas le problème de féminin/masculin.)

D’où le titre! J’adooooooore jouer avec la grammaire! J’adore imaginer comment des trucs qui n’existent pas dans une langue suivraient les règles de grammaire de cette langue. J’adore essayer de comprendre comment fonctionnent les langues et pourquoi elles sont différentes***! Je me marierais illico avec un mec qui pourrait avoir ce genre de conversation sur les voix actives et passives avec moi!

Petit exemple du passif utilisé très couramment sans que les gens s’en rendent comptent, en anglais:

My sister moved to Switzerand last year because she was offered (<–passive) a great job. At first, she found a great apartment but then was told (<–passive) that the rent was going to double so she decided to move out.” (Ma soeur a déménagé en Suisse l’année dernière parce qu’elle a été offert un chouette boulot. Au début, elle a trouvé un super appartement mais ensuite elle a été dit que le loyer allait doubler donc elle a décidé de partir.) C’est con parce qu’en français on peut dire “elle a été avertie que…” mais pas “elle a été dit que…” Pour éviter de spécifier qui a effectué l’action, on est obligé d’utiliser “on,” en français (“on lui a dit que…”) et c’est bien connu, “on” est un con!

Les scientifiques (et les linguistes!) utilisent le passif très souvent, en anglais. Au lieu de répéter “les chercheurs ont demandé aux participants de faire ci ou ça, le chercheur a mélangé les produits, etc.” on dit “les participants ont été demandés de faire ci ou ça, les produits ont été mélangés, etc.” On s’en fout des chercheurs!

Bref. Moi, je préviens mes employés que je les virerai si je les entends parler de cette “règle” à la con à propos du passif! Mortecouille!

Ce délicieux “gâteau au citron et farine de maïs” vient de Bon Appetit. Je vous copie la recette:

Ingredients

Glaze

  • 1 1/2 cups (packed) powdered sugar, sifted
  • 2 tablespoons (or more) fresh lemon juice

Cake

  • 1 1/2 cups all purpose flour
  • 1/3 cup yellow cornmeal
  • 3/4 cup sugar
  • 3 1/2 teaspoons baking powder
  • 1/2 teaspoon salt
  • 1 cup buttermilk
  • 2 large eggs
  • 1 tablespoon finely grated lemon peel
  • 3/4 teaspoon vanilla extract
  • 1/2 cup (1 stick) unsalted butter, melted, cooled

Preparation

Glaze

  • Combine powdered sugar and 2 tablespoons lemon juice in small bowl. Stir with spoon until smooth and paste-like, adding more lemon juice by 1/2 teaspoonfuls if glaze is too thick to spread. Set aside.

Cake

  • Position rack in center of oven and preheat to 350°F. Butter 9-inch-diameter cake pan with 2-inch-high sides; line bottom with parchment. Combine flour, cornmeal, sugar, baking powder, and salt in large bowl; whisk to blend. Whisk buttermilk, eggs, lemon peel, and vanilla in small bowl. Pour buttermilk mixture and melted butter into flour mixture. Using rubber spatula, gently fold liquids into flour mixture until just blended (do not stir). Scrape batter into pan; spread evenly.
  • Bake cake until tester inserted into center comes out clean and cake pulls away from sides of pan, about 30 minutes.
  • Immediately run knife around sides of cake. Place rack atop cake in pan. Using oven mitts, hold pan and rack firmly together and invert cake onto rack. Remove pan from cake. Place another rack on bottom of cake; invert 1 more time so that cake is top side up. Stir glaze until blended. While cake is still very hot, drop glaze by tablespoonfuls onto cake; spread to within 1/2 inch of edge (some glaze may drip down sides of cake). Cool completely.

Réussite: 10/10! Meilleur froid le lendemain! Un chouïa long à faire et le glaçage n’est pas exactement facile à réussir joliment, mais c’est faisable. Mes employés ont adoré!

* En règle générale, les Nords-Américains ne connaissent rien à leur propre grammaire. L’autre jour, une prof qui donne des mauvaises notes à ses étudiants s’ils terminent leurs phrases avec une préposition (par exemple “this is the person I am talking with“) avait corrigé la phrase suivante: “Les enfants parlaient avec eux.” La prof avait barré “eux” en explicant que c’était une préposition! Je vous jure que je ne l’invente pas! Prof universitaire!

** Et non pas “j’ai été interditE d’entréE” comme en français.

*** Savez-vous qu’en français, le passé composé est formé (<– ceci est un passif) de l’auxiliaire avoir plus du participe passé (j’ai mangé)? Il y a quelques rares exceptions où l’on utilise l’auxiliaire être (je suis montée) (mais: j’ai monté les escaliers! Le français est pervers). En italien, c’est pareil, mais les verbes qui utilisent cette exception ne sont pas exactement les mêmes! Certains oui, mais pas tous! Pourquoi? (Si ça vous intéresse, j’ai écrit un papier de 20 pages là-dessus, pour un cours de syntaxe.)

31 comments

  1. catherine

    chapeau pour ce billet!! je suis une inconditionnelle de la grammaire française (fille d’instit..oui oui) je la trouve vraiment compliquée, mais cela fait tout son charme..mais je comprends que certains la déteste!
    mais la grammaire anglaise..du chinois pour moi!
    c’est pourquoi je suis en admiration devant toi qui sait si bien nous l’expliquer!
    bonne journée!

    Like

  2. Qu’est-ce qu’on se complique la vie, quand même… L’autre jour je regardais “entre les murs”, il y a un passage où ils parlaient de l’imparfait du subjonctif. E. me regarde… Ben oui, en tchèque il y a passé, présent, futur, et c’est tout. En japonais c’est encore plus simple, on ne conjugue rien. Les difficultés et nuances sont ailleurs🙂

    Like

  3. Que du bonheur à te lire! J’adore ce genre d’élucubrations / de réflexion, même si je me sens bien incapable de les mener moi-même! La ponctuation aussi est tout un sujet en lui-même!
    Et le gâteau a l’air bien bon! Je suis sûre qu’on est bien calé une fois qu’on en a eu mangé (!).

    Like

  4. je n’aime pas du tout la grammaire, mais c’est lié à mon histoire. en revanche j’aime comme toi les mécanismes et les comparaisons de fonctionnement. En effet, ton post est passionnant😀.
    je pense que ceux qui commentaient dans la discussion dont tu parles sont l’équivalent des photographes du dimanche dans les forums qui n’ont jamais étudié un brin d’histoire de l’art, mais qui te sortent
    “dans un portrait le perso doit obligatoirement regarder à droite, parce que la droite c’est l’avenir”.
    ” il ne faut pas que la main du personnage soit à gauche parce que la gauche c’est l’inaction”.
    “on ne doit jamais utiliser une composition centrée car c’est ue compositon faible et qui n’a jamais d’interêt visuel”
    en gros tous ces bons gros poncifs de pubeux sans grand rapport avec la composition d’une image.
    en grammaire pour écrire comme en photo pour créer, l’important c’est de connaître non seulement les règles mais aussi leur origine, leur fonctionnement, leurs utilités, pour pouvoir les plier avec art. répéter et mal appliquer une règle qu’on ne comprend pas il n’y a rien de pire, je suis d’accord avec toi !

    Like

  5. J’adore cette forme passive ! Surtout quand il y a une préposition pour brouiller les pistes de ma logique francophone ! ça m’amuse de lire des trucs comme ” “I was being lied to my face” ou “the workers were being frowned at”… Je crois que c’est parce que la traduction mot-à-mot en français est hilarante.

    Like

  6. Jenny

    Je comprends tout à fait ton intérêt pour la grammaire. J’ai eu il y a très longtemps un cours de linguistique à la fac où j’ai appris qu’il y avait des fous qui essayaient de déduire une grammaire universelle et j’ai trouvé ça génial !

    Concernant le passif, on l’utilise beaucoup moins en français qu’en anglais car nous avons “on” qui est utilisé à toutes les sauces et dans toutes les situations !

    Très intéressant ton billet😉

    Like

  7. E.

    J’aime beaucoup la grammaire comparée et je trouve cet article passionnant. Je me demande toujours dans quelle mesure le langage (et donc la grammaire) influe sur la façon de voir le monde…

    Like

  8. Jenny

    J’ajoute que je suis intéressée par l’utilisation comparée de l’auxiliaire “être/essere” au participe passé en français et en italien… J’aimerais bien comprendre les différences.

    Like

  9. laurence

    très intéressant ton post mais …….. tu pourrais pas traduire la recette du gateau au citron , non ? on l’a bien mérité déjà de s’instruire avec la grammaire alors s’il faut en plus traduire la recette mortecouille ! ;-))

    Like

  10. mai 68

    J’adore…..tout….mais surtout les prépositions que je découvris grâce à l’allemand. En français on n’en prend pas conscience…c’est dommage. Ces petits mots suractifs qui bondissent et créent le sens, c’est génial. Et c’est beau d’avoir ainsi un verbe neutre qui prend toutes les couleurs de la vie grâce à 2 ou 3 lettres.Je ne me lasse pas de faire les entrées de ein, ab, zu, miss, über, mit, vorbei…et j’en passe. Quelle intelligence dans ces langues….et quand on devient doué,on n’ utilise plus que ce tout petit mot….plein de sens….et on devine dans sa tête le verbe….

    Like

    • C’est probablement l’une des choses les plus difficiles à maîtriser de cette langue !
      Je suis contente de voir quelqu’un en parler parce que j’ai l’impression que c’est vraiment LE truc qui me manque pour bien la maîtriser… et je n’arrive pas à trouver de ressources biblio sur ce point😦 donc j’avais décidé de faire des recherches, mais je n’ai pas encore le temps…

      Like

  11. catherine, merci🙂 La grammaire anglaise est très difficile parce que très flexible (ce qui fait aussi sa beauté) et comme j’ai été prof d’anglais pendant des années, j’ai essayé de la maîtriser… mais j’en suis encore loin! Bonne journée à toi aussi!

    elPadawan, huhuh🙂 C’est sûr que les temps en français sont vraiment difficiles (et les conjugations n’en parlons pas!!). Ce qui est marrant c’est que les étrangers trouvent les temps anglais difficiles alors qu’ils sont simples et il n’y en a que 6! Mais c’est sûr que pour des Japonais ou des Chinois qui n’utilisent aucun temps, 6 c’est beaucoup!

    Caroline, merci🙂 C’est vrai que la ponctuation est aussi passionante, en anglais aussi! Et le gâteau, surprenament, était très léger!

    Krysalia, rah la la, j’imagine effectivement qu’il y a des gens qui aiment donner des lessons dans tous les domaines, SURTOUT s’ils n’y connaissent rien! Ce qui me surprend, ici, c’est que 98% de la population n’a AUCUNE idée de la grammaire anglaise (et je n’exagère pas, je parle même des universitaires, ce qui est encore plus surprenant et frustrant). Le coup du passif et aussi de ne pas finir une phrase avec une préposition c’est LES deux règles à la con, les seules que tout le monde fait semblant de connaître, et qu’ils répètent sans arrêt et à toutes les sauces!! Aaaggghhh!!!

    PrincessH🙂 Moi aussi j’adore, Et j’adore parler en français avec des structures anglaises, comme par exemple “la personne que je parle avec,” haha! Surtout que maintenant ça me vient plus naturellement de dire ça que de dire “avec laquelle je parle” qui est franchement compliqué quand on y pense!

    Jenny, ah la grammaire universelle🙂 C’est vrai que c’est fascinant! Le “on” est bien pratique, en français, mais ça ralonge inutilement les phrases, c’est pas une façon économique de parler! Quant au papier italien, je peux te l’envoyer mais si tu n’as pas eu de cours avancés de syntaxe (Chomsky), tu auras du mal… même moi j’ai du mal à me comprendre, 8 ans après…

    E. l’idée que le langage que tu parle influence ta façon de voir le monde est une idée que j’adore aussi et que j’ai étudiée (et enseignée) pendant des années. D’ailleurs j’en avais parlé ici: https://cestpasmoijeljure.wordpress.com/2007/09/22/la-malediction/

    laurence, j’essayerai de traduire cette recette ce weekend, t’as raison🙂

    mai 68, rah la la, les prépositions allemandes, le cauchemar de mon enfance🙂

    Like

  12. Je pourrais te parler du plus-que-parfait du subjonctif qui est d’usage courant en espagnol (ce qui fut ma grande surprise lorsque j’ai appris cette langue). Ah! L’amusement linguistique! Oui, on se bidonne. J’avais bien du plaisir quand j’essayais d’enseigner les subtilités de la langue française à ces chers étudiants du Cégep (mon premier «boulot» d’enseignement). Quant au passif en anglais, on ne saurait s’en passer!

    Catherine: Ne faudrait-il pas écrire «que certains la détesteNT.»? Ahrm… Ton propos ne pouvait pas me laisser indifférent!

    À samedi midi!

    Like

  13. In journalism class we were required not to use the passive voice unless it could not be substituted for the active voice.

    I.e. John killed Joe instead of Joe was killed by John.

    Parfois nous devions se creuser la tête pendant des heures avant de se résoudre à laisser la voix active dans nos textes. Mais bon, les journalistes ne sont certainement pas la fine fleur littéraire😉

    Like

  14. Je perçois la grammaire comme une sorte d’harmonie plutôt que comme un ensemble de règles. Souvent, je sais qu’une construction est correcte parce qu’elle “sonne” bien, sans être capable de dire pourquoi.

    Par exemple “Elle a été dit que” ne sonne pas bien, “On lui a dit que” sonne correctement, mais si on apprécie pas le “on”, on peut écrire “Il lui a été dit que”, ce qui sonne bien.

    Pourtant, avec l’exemple du cadeau ce n’est pas si simple. “J’ai été donné un cadeau” sonne faux. “Il m’a été donné un cadeau” sonne mieux, mais quelque chose me gène quand même. “Il m’a été donné un cadeau par mon frère” ne sonne vraiment pas juste. Est-ce grammaticalement correct ? Maintenant, “Il m’a été donné de rester jeune toute ma vie” sonne bien. Mais peut être devrait-on dire “toute ma vie durant” ou “pendant toute ma vie” pour que ce soit grammaticalement correct ? Il reste le problème de l’utilisation de “moi” (sous forme du “m” apostrophe) et de “ma” dans la même phrase, qui n’est peut être pas très élégant. Pourtant, je ne suis pas sûr que “Il m’a été donné de rester jeune toute la vie durant”, plutôt que “toute ma vie durant” soit mieux. Qu’en pensez-vous ?

    Quand je vois la difficulté extrême de comprendre les subtilités ne serait-ce que d’une phrase de quelques mot dans une langue, je suis stupéfait que des gens (comme vous) réussissent à maîtriser plusieurs langues !

    Like

  15. Un domaine qui me parle !🙂
    Dans la publication scientifique orientée chimie ou bio (dans d’autres domaines je n’ai pas eu l’occasion de le constater) notamment la description des modes opératoires, impossible de se passer du passif. Tout ça m’a donc fait immédiatement penser à toutes les publis dans mes classeurs, dont la plupart (largement) sont en anglais… et je me marre😀
    On fait ça parce que justement la voix active ici serait moche. Celui qui effectue le protocole… ben on s’en fout, justement, le principe c’est que tout le monde puisse le faire🙂
    L’allemand utilise volontiers le passif pour “on” aussi, je trouve ça plutôt pratique (“on ne lave pas après 21h” dixit en allemand mon lave-linge à Bâle, “Ab 21.00 wird nicht mehr gewaschen”, construction sans sujet, c’est joli aussi).
    J’aime bien apprendre de façon approfondie la grammaire des langues que j’apprends. Mais c’est pas en classe qu’on fait ça efficacement…

    Like

  16. Ben c’est génial le “on” moi je trouve🙂
    Je trouve parfois étrange le passif qui met au centre de l’action celui qui n’a rien fait “Catherine have been told that blablabla…..” Catherine est au centre et la personne qui lui a dit quelque chose est complètement absente… Etrange… Le on est une personne “fantomatique”….
    A propos de curiosité, il y a une phrase ou une action qui me plait bien :
    En français on dit : “Tu me manques”. Pourtant “Tu” n’y peut rien. Il ne devrait pas, selon moi être le sujet de la phrase…. Non?
    En espagnol on dit “Te echo de menos” (Yo te hecho…) Et c’est bien JE qui est actif et sujet. C’est moi qui ressent un sentiment. On peut le traduire par “JE m’ennuie de toi”, ce qui est plus logique que “TU me manques”. Non?
    Allez
    Bonne journée!🙂
    Je connais plein de profs de la fac d’espagnol à Bordeaux avec qui te pourrais te marier! lol

    Like

  17. Perrine

    En France, on apprend tout ça à propos de l’anglais (je parle en tant qu’étudiante) : le cod qui devient sujet pour le passif, … etc. Et on apprend aussi à énormément utilisé le passif, dit très courant en anglais.
    Je suis surprise de ta suprise !😉

    Like

  18. Doréus, oh l’espagnol, c’est tellement compliqué en effet🙂

    Cynthia, ce qui est drôle c’est que dans ta phrase en anglais tu utilises 2 fois le passif, mais tu as dû faire exprès😉

    Olivier B., mais “elle a été dit que” ne sonne pas bien parce qu’on n’a pas l’habitude de la dire. Si on le disait, ça nous paraîtrait normal🙂 C’est sûr qu’il y a une grande différence entre ce qui est juste grammaticalement et ce qui est le plus souvent utilisé et donc qui “sonne” le mieux à nos oreilles. Et puis il y a les différences d’usages dans les régions différentes, les pays francophones différents, les classes sociales, les jargons professionnels, etc. Et je ne maîtrise pas l’anglais, je fais encore pas mal d’erreurs, et mon français se dégrade, comme le démontre dieudeschats ci-dessous… donc finalement je ne maîtrise plus rien du tout!

    Seer, il y a effectivement le “Man” en allemand, ce qui me paraît soudainement bien sexiste, d’ailleurs🙂

    Mahie, en anglais on dit aussi “I miss you” comme en espagnol. Mais “tu me manques” n’est pas un passif (tu manques A MOI) puisque le verbes manquer peut marcher dans les deux sens, en français: je manque DE quelque chose ou quelqu’un et je manque A quelque chose ou quelqu’un. Et c’est marrant, je préfère la version française qui met l’accent sur la personne qui nous manque, c’est la personne manquante qui est plus importante que la personne à qui elle manque, non?

    dieudeschats, je fais des efforts je te jure, mais le correcteur d’ortographe de wordpress ne corrige pas les fautes dans les commentaires. Et puis en plus j’essaye d’enseigner l’anglais à mes lecteurs, subreptissement😛

    Perrie, j’ai dit que j’étais surprise? Je ne l’étais pas, j’étais simplement fascinée. J’ai dû apprendre cette règle il y a plus de 20 ans de ça mais je ne m’en souvenais plus. Ca fait trop longtemps que je parle anglais au quotidien et c’est devenu une langue tellement naturelle pour moi que je ne me souviens que rarement des règles de grammaire, de la même façon qu’on ne se souvient plus d’avoir appris à lire quand on était des enfants.

    Like

  19. JvH

    Comme le dit Seer, on utilise beaucoup le passif en allemand, et pour des actions où en français on se mettrait au milieu de l’action: par exemple on ne dit pas “je suis allé faire une prise de sang” mais “une prise de sang m’a été faite”. En réalité, ça décrit plus ce qu’il s’est vraiment passé, et depuis j’ai du mal à me mettre toujours au centre comme le font les français!😉

    Like

  20. Je savais déjà tout ce que tu nous rappelle sur le passif en anglais. pour ce qui est du choix de l’auxiliaire au passé composé, c’est assez simple: en français (comme en allemand), on utilise “être” avec les verbes intransitifs. En français, “être” s’emploie aussi systématiquement pour les verbes réfléchis (à l’inverse de l’allemand, qui utilise toujours “haben”).
    Ca se voit, que je suis une passionnée de grammaire, moi aussi? Avec des articles comme celui-là, je reviendrai plus souvent (parce que là, ça fait tellement longtemps que j’avais raté le nouveau décor)…

    Like

  21. Babeth59, un jour j’arriverai à te convertir😉

    Krysalia, moi aussi🙂

    JvH, c’est ça la beauté du passif, il permet de mettre l’accent sur ce qui est important, pas toujours je, je, je comme en français🙂

    bismarck, si j’osais, je ferais plein de posts de grammaire mais je crains de perdre pas mal de lecteurs😉

    Anne, huhuhu, merci🙂 Oui c’est pas mal, mais les photos du “header” me manquent!

    Like

  22. t’as qu’à rajouter les lundis du langage ou un truc comme ça😀. quand ça te fait plaisir tu écris ces chouettes postes que tu aimes sur la grammaire, et tu les programmes à l’avance pour le même jour de la semaine. il n’attireront ptet pas les mêmes commentateurs que tes posts sur ta vie et ta cuisine, mais en tout cas ça devrait intéresser du monde🙂 . on est quand même quelques profs dans ta timeline, sans compter ceux qui sont dans nos timelines, et ceux qui sont intéressés sans êtres profs😀.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s