c'est pas moi je l'jure!

la vie se chante la vie se pleure

Il y a dix ans, j’écrivais ces mots depuis mon joli petit appartement à Toronto. J’espère que vous remarquerez que pour une fois, je n’avais pas entièrement tort avec mes prédictions à la noix: “Serai-je mariée à un cowboy millionnaire de l’Alberta?” Bien sûr, il me manque le cowboy et les millions mais ça fait seulement neuf ans que j’habite en Alberta donc il y a encore de l’espoir que je les trouve!

A part ça, qu’est-ce qui a changé en dix ans? Je ne suis plus propriétaire d’un appartement mais d’une jolie Scarlett et d’une petite Francette, je n’ai plus qu’une chatoune, et ma vie ces dix dernières années a été beaucoup plus uniforme et sédentaire que pendant les dix années précédentes. J’ai longtemps été extrêmement isolée au boulot mais depuis un an j’ai un co-directeur qui est sympa et intéressant. Et j’ai quelques ami.e.s vraiment chouettes avec qui je passe parfois de bons moments. Mes moments préférés sont mes sorties avec mon copain Jerry et les rigolades avec mes amies, les repas que je prépare parfois pour tous ces gens, les longs weekends tranquilles chez moi, les moments où je suis avec mes étudiants (enfin, quand j’enseigne des trucs qui m’intéressent), et les quelques succès que j’ai eus au boulot. Comme il y a dix ans, mes moments les plus difficiles sont les articles que je n’arrive pas à écrire, les rapports annuels, et les emmerdeurs qui me pourrissent la vie–et il y en a eu beaucoup trop de ceux-là, ces dix dernières années. Après avoir été assez sociable et très affairée pendant plusieurs années, je suis depuis deux-trois ans beaucoup moins active et beaucoup plus solitaire: plus de concerts ni de cours de cuisine, plus de bénévolat ni de sorties régulières en groupes, plus de balades dans mon quartier ni de tourisme dans des pays lointains, et même pour le boulot je ne vais plus que très rarement à des conférences partout au Canada et aux Etats Unis comme je l’ai fait pendant longtemps. J’ai ma tenure depuis sept ans mais ma carrière est morte depuis deux-trois ans et je n’ai plus aucun espoir de trouver un boulot ailleurs. Donc je joue de la clarinette depuis deux ans et ça me change les idées, et j’ai quelques neveux et nièces de plus et ça aussi c’est super chouette. Ma relation avec mes parents est peut-être ce qui a le plus changé en dix ans, et mes graves ennuis de boulot sont devenus moins importants depuis que ma mère va très mal–tout ça me donne des nouvelles perspectives sur la vie, ma vie, l’amitié, la famille. Il y a plusieurs choses que j’aurais aimé faire et “devenir,” mais je sais maintenant que ça n’arrivera jamais, et ça me donne un certain calme intérieur. A part ça, j’ai quelques kilos de plus sur les hanches, et quelques rides et cheveux blancs de plus qu’il y a dix ans, et j’ai un peu plus mal partout tout le temps, mais j’ai toujours une tête de lycéenne.

Je ne vais pas essayer d’imaginer ce que sera ma vie dans dix ans parce que c’est beaucoup trop déprimant. Pour l’instant, ma vie n’est pas trop mauvaise, alors profitons-en pendant que ça dure!

Et vous, la vie s’est-elle déroulée comme vous l’aviez prévu ces dix dernières années? Vos rêves sont-ils devenus des réalités? Qu’avez-vous fait de beau depuis que vous avez laissé des commentaires sous ce post il y a dix ans?

51 comments

  1. Arkadia

    Chouette billet, tu écris toujours de jolies choses et je trouve toujours agréable de lire tes jolis posts ! c’est tout à ton honneur d’écrire aussi régulièrement avec tant de sensibilité alors je ne souhaite qu’une chose : que dans 10 ans on puisse te lire encore !

    Like

  2. Il y a dix ans je ne te connaissais pas 😉
    Ces dix dernières années j’ai fait une dépression, j’ai obtenu deux Bachelors, j’ai vachement régressé au niveau professionnel et ma vie sociale est quasi inexistante. Les dix prochaines années ne peuvent qu’aller mieux, non ?

    Like

    • Le premier commentaire que je trouve de toi sur ce blog date du 18 juillet 2011, on a quand même passé quelques années “ensemble” 😉 Et je te souhaite le meilleur pour les années à venir, ça c’est sûr!

      Like

  3. il y a 10 ans j’avais pas commenté le post en question …. ce qui n’a pas changé en 10 ans c’est que j’ai tjs du mal à poster des comms chez toi !!!!
    par contre, ben y’a 10 ans, j’avais encore 3 chats …. j’en n’ai plus du tout depuis 2 ans …
    il y a 10 ans miss Trollette avait 15 ans, s’apprêtait à rentrer en seconde, et me rendait la vie impossible, là elle vient de diplômer à ScPo …. et elle est beaucoup plus gérable !!!
    Il y a 10 ans j’avais un boulot, ça n’est plus le cas aujourd’hui
    Il y a 10 ans je clamais encore sur tous les toits que j’avais pas besoin d’un mec pour être heureuse, aujourd’hui ça fait un peu plus de 8 ans que la vie est bien plus belle avec mon Ranger !!! (d’ailleurs je n’oublie pas que c’est grâce à toi que j’ai rencontré Candy, qui m’a connectée audit Ranger !!! 😉 ❤ )
    Il y a 10 ans j'étais encore bloggueuse … j'ai laissé tomber peu à peu, par manque d'inspiration, de temps, d'intérêt … et je t'admire énormément de continuer à alimenter cet endroit que je lis régulièrement, même si je commente jamais …. ou quasi !!!
    Voilà, c'était ma petite contribution …. tu devrais lancer un de ces jeux FB sur ce thème qui reviennent régulièrement 😉
    Des bises tout plein Miss …., oops, Doc !!! 😀

    Like

  4. Candy Froggie

    Incroyable que tu écrives toujours! Admirable même 😊 et moi en 10 ans j ai connu les joies du divorce mais j ai finalement trouvé un merveilleux boulot! Mes deux petits me dépassent, l un a une voix d homme l autre des yeux de biche et un mental de femen 😄 l un de mes chats est passé par la fenêtre une autre a été adoptée… la vie de maman solo n est pas très facile, la vie de femme celib beaucoup plus 🙂 Les hommes me rendent folles ils sont trop compliqués, mais je suis entourée d amis fantastiques. Je vends des peintures, pas assez souvent, mais à des à des prix que je n imaginais pas possibles! Le bilan n est pas trop trop négatif ma foi. Je t embrasse fort ma lulu warrior ❤️❤️❤️

    Liked by 1 person

  5. Miyax

    J’ai lu ton blog presque d’une traite et tout ce que tu résumes ici, j’ai cru le ressentir en te lisant peu à peu.
    Je me pose deux questions indiscrètes que tu peux supprimer de ce commentaires elles le sont trop :

    * Pourquoi ta carrière est-elle morte ? Même si tu sembles traverser une mauvaise passe à ton boulot actuel, ton CV n’a pas raccourci ! Dessus, il y a toujours tes succès précédents, ta tenure, les conférences auxquelles tu es allée depuis ATPN, le million de choses que je n’imagine qu’à moitié (n’étant pas du milieu) ; et le fait que que tu te fixes une décennie au même endroit est un gage de persévérance, non ? Pourquoi serais-tu moins désirable professionnellement qu’avant ??
    * Si le boulot que tu as actuellement est difficile à vivre et l’environnement assez hostile, est-ce que tu ne peux pas briguer un poste dans une autre ville, même si c’est une petite université, juste pour avoir un cadre de vie plus clément (moins froid, plus de culture et de chouettes restos…) avec comme objectif de t’y reconstruire, professionnellement, avant de t’envoler ailleurs ?

    Pardon si je suis trop indiscrète. C’est que tu as l’air bourrée de talent et qu’on aimerait que tu aies la vie douce et la reconnaissance que tu mérites !

    Like

  6. N

    Il y a 10 ans, je t’écrivais un commentaire sur ton blog! ha ha 😛 Nous habitions Niagara, sans enfants, j’avais un job de secrétaire que je n’aimais pas trop, mais aussi plein d’élèves en musique et ça c’était super, nous revenions de notre premier voyage au Brésil et j’avais déjà commencé à rêver d’aller vivre là-bas… Depuis ce temps là nous avons 3 enfants, avons déménagé 7 fois, vécu 5 ans au Brésil, n’avons pas trouvé l’expérience aussi chouette que dans mes rêves, et sommes de retour au Canada (mais pas au Niagara). Nous étions entourés de beaucoup d’amis très sympas, aujourd’hui certains de ces amis-là sont encore plus précieux dans nos coeurs, plus proches que la famille ! J’ai commencé un autre job que je trouve trés intéressant, et que si tout va bien je vais continuer à faire et améliorer pour au moins 10 ans de plus!!! 🙂

    Liked by 1 person

    • Je t’ai rencontrée (une seule fois!) il y a dix ans ou peut-être même plus et tu n’avais pas encore eu d’enfants et vous étiez encore au Canada! C’est dingue comme le temps passe vite, hein 🙂

      Like

      • N

        Je m’en souvient très bien. Y’a des détails stupides que je regrette toujours, comme par exemple le pain d’épice que j’avais oublié dans le four. 🙂 Je me souviens que je te lis depuis ton champ de maïs, ça fait vraiment beaucoup d’années, mais j’avais un autre pseudo à l’époque, et puis je t’ai perdue et retrouvée… Le temps nous file entre les doigts!

        Like

        • Je me souviens que tu avais préparé une soupe de riz et céleri en branche, et je déteste le céleri en branche mais j’avais adoré ta soupe 😀
          Tu me lisais déjà dans mon champ de maïs??? Ca fait hyper longtemps dis-donc, parce que je suis au Canada depuis douze ans!

          Like

  7. Contente d’avoir de tes nouvelles :). Comme d’autres je suis curieuse de savoir ce qui fait que ta carrière est morte mais je peux comprendre que tu préfères garder ça privé :). Ce que j’entends c’est que la vie est calme (ou alors c’est comme ça que tu la racontes), et ça me parait pas si mal, un peu de calme. Je ne te souhaite rien de moins pour les 10 années à venir.

    Pour ma part en dix ans, pas mal de gros bouleversements, quasi aucun de bons. J’ai identifié une part de mes problèmes de santé très lourds, subi plusieurs hospitalisations et une opération, et j’ai essayé de me remettre de mes traumatismes, de ma famille et du reste. Au final j’ai compris beaucoup de choses sur les mécanismes du stress post traumatique, sur la nature et la gestion de mes troubles anxieux mais aussi sur la violence et la bêtise de certains. Ça aide pour s’en protéger au moins un peu même si les dégâts sont toujours là. Je n’ai plus de chats, je cuisine toujours beaucoup, professionnellement je suis passée à l’écriture pour des gens mais ça aussi ça s’essouffle pas mal à cause de mon état de santé. Bref la vie n’est pas gaie et elle est compliquée, mais je continue de faire des projets, si modestes soient ils. Prochainement je vais construire un nouveau site, probablement faire des lives et des vidéos (supaplex, crochet, minecraft), et si j’y parviens, à long terme, écrire un livre de cuisine.

    Like

  8. Anne fra Sveits

    Eh bien, pour répondre à ta question, les 10 dernières années ne se sont pas exactement passées comme j’aurais pu l’imaginer… il y a des épisodes à oublier, mais il y en a aussi d’autres bien meilleurs que prévu, alors ce sont ceux-ci que je veux retenir. Et à part le temps qui passe et se voit sur le physique, je me préfère maintenant, heureusement! Hi hi
    Par contre, je n’avais pas commenté ton post il y a dix ans, alors je ne saurai jamais…
    La vie nous emmène sur des chemins inattendus… je t’embrasse bien fort

    Like

    • Ahhh que j’aime ça quand de vieilles (figurativement parlant) copines réapparaissent par ici 🙂 Ton premier commentaire ici date du 18 octobre 2008, bientôt dix ans!!! Et j’ai la chance de t’avoir rencontrée 🙂

      Like

      • Anne fra Sveits

        Ah ben oui, j’aurais dit 10 ans environ, en effet. Et malheureusement on ne s’est vues qu’une seule fois (jusqu’à présent), les calendriers et les circonstances faisant que ces dernières années ça n’a pas marché. Mais un beau jour ça va se faire. Bises

        Like

  9. Il y a dix ans déjà, j’avais commenté ton post 🙂 Je venais de “descendre” dans le Béarn et je trouvais que le climat y était étouffant en été. Je n’avais pas de boulot, ni le permis de conduire. Mon fils était un petit qui allait dans une école en béarnais (quelle drôle d’idée rétrospectivement!). Il y a dix ans je n’envisageais pas d’être prof et de repasser des concours.
    J’aime beaucoup mieux ma vie de maintenant, je suis mieux dans ma peau. Il y a dix ans j’étais déjà mieux qu’il y a dix… On avance lentement mais sûrement!!!
    Bisous

    Like

    • Ton premier commentaire ici date du 19 août 2007!!!! Tu te rends compte, on se “connaît” depuis plus de dix ans et on ne s’est jamais rencontrées? Je croise les doigts pour que ça arrive avant 2028 🙂

      Like

  10. Lune

    Il y a dix ans j’avais un bébé, maintenant j’ai deux grandes filles qui savent lirent et jouer à la console.
    Il y a dix ans j’avais Chalune la douce, maintenant j’ai Zébulon le chat qui pique.
    Il y a dix ans j’avais déjà mon amoureux, ça n’a pas changé , sauf peut-être que je suis encore plus amoureuse.
    Il y a dix ans mon boulot avait un sens, maintenant il en a de moins en moins.
    Il y a dix ans je bloguais encore un peu, maintenant plus du tout, depuis longtemps.
    Il y a dix ans je commençais la couture, je continue toujours.
    Et dix ans plus tard, je me sens toujours aussi jeune qu’à l’époque, où je me sentais déjà dix ans de moins que mon âge !

    Like

    • Contente d’apprendre qu’il y a eu beaucoup de choses positives qui te sont arrivées pendant ces dix dernières années, et contente aussi d’avoir pu te rencontrer et te revoir de temps en temps à Paris 🙂 Ton premier commentaire ici date du 4 mars 2007 mais je sais qu’on se connaissait déjà sur mon ancien blog, tu te rends compte ce qu’on est vieilles 😉

      Like

  11. PrincessH

    Il y a 10 ans… J’avoue que je ne suis pas hyper bien située dans le temps, c’est dur de se rappeler… Mais je crois aussi que c’était le début d’une période diffcile dans ma vie privée, que je n’ai pas su enrayer. C’est peut-être pour ça que j’ai du mal à me souvenir !
    Mais il y a 10 ans, j’aimais bien lire ton blog et je le lis toujours !

    Like

    • Ton premier commentaire sur ce blog date du 11 mars 2007 mais on se connaissais déjà depuis lonnnnnnngtemps sur mon ancien blog, hein 🙂 Toi et Lune êtes mes plus vieilles copines de blog je crois! Et je suis désolée que la vie ait été difficile ces dernières années, je te la souhaite plus douce et rigolote à partir de maintenant ❤

      Like

  12. Geneviève

    Il y a 10 ans, j’étais en train de m’enfoncer dans un burn out sans le savoir, donc tête la première. J’aimais mon boulot mais j’avais un patron malade mental qui me le rendait impossible — 8 mois plus tard j’ai abandonné, puis mis des années à me remettre en selle niveau confiance en moi. Mon boulot depuis est inintéressant mais stable, et me permet 1) de garder ma culture germanophone et 2) de faire beaucoup de bénévolat à côté.

    J’avais deux tout-petits, je leur parlais encore en allemand. Maintenant j’ai deux jeunes ados et un bonhomme en plus, et tout ça est passé au français, chacun son accent selon ses préférences linguistiques! Il y a 10 ans, mon mari etaitrle seul à faire de la musique à la maison. Aujourd’hui nous avons un futur violoniste et une jeune violoncelliste amateurs, ainsi qu’un apprenti altiste, et la musique est partie intégrante de notre vie quotidienne.

    On venait de s’endetter pour 25 ans en achetant notre premier appart, dans lequel on est toujours, mais un peu serrés maintenant. Il y avait pas mal de travaux à faire, on vient enfin de les terminer ou presque…

    Il y a 10 ans je bloguais encore, ça s’est arrêté quelques années après — entre la mort de ma grand mère et l’arrivée de Numéro Trois, le manque de temps et la disparition de mon interlocutrice la plus importante dans l’éducation de mes enfants… Je n’avais aucun neveu ni nièce, aujourd’hui j’en ai 5!

    Au fond ma vie à moi n’a pas trop changé, c’est celle de ma famille surtout. Merci pour cette rétrospective Dr C. Très amusant à faire. Je t’embrasse.

    Like

    • Tu te souviens de quand on s’est rencontrées? Je n’arrive plus à me souvenir, sauf qu’il y avait un bébé chez vous, mais je ne sais plus lequel. En tous les cas, ton premier commentaire sur ce blog date de janvier 2009 🙂 Et j’aimerais beaucoup retourner vous rendre visite pour entendre toute cette musique!

      Like

  13. Pas sûre d’avoir déjà commenté ici il y a dix ans. Mais depuis, je sais que j’ai déménagé deux fois, eu un troisième petit gars, changé quelques fois d’établissement avant d’avoir un poste fixe. Ma maman est morte, et mes soeurs ont eu des enfants… Je me suis endettée avec un mari qui m’agace de plus en plus pour acheter une maison, mais je crois que nous avons toujours la même voiture. Oui, les choses changent, en dix ans!

    Like

    • Ah dis-donc, on se “connaît” depuis plus longtemps que j’imaginais, ton premier commentaire ici date du 22 novembre 2009! Et j’espère qu’on arrivera à se rencontrer avant qu’une nouvelle décennie ne passe, nonmého 🙂

      Like

  14. Seer

    Il y a dix ans il me manquait moins de deux semaines pour avoir 20 ans, aujourd’hui, logiquement, la vingtaine c’est bientôt fini…
    Il me manquait aussi moins d’un mois avant le début de ma première longue relation amoureuse. Dix ans et bien des cahots après, elle continue… je ne sais pas trop si c’est avec moi ou malgré moi, en fait. C’est confus. On va dire comme Facebook, “C’est compliqué”. Depuis deux ans… je suis une grande décisionnaire.
    Il y a dix ans j’avais des ambitions relativement… informes. Je finissais maths sup, je passais les concours, j’ai eu le concours moyen et une école moyenne. Aujourd’hui, j’ai un job qui me plaît bien même s’il me fait râler à l’occasion, et je ne peux pas m’imaginer ailleurs. Si j’ambitionne quelque chose, c’est de (re)devenir auteur ou artiste, ce que j’ai mis entre parenthèses sur la plupart de ces dix ans, sauf quand j’étais au chômage à mi-parcours, et là j’ai vu que ça me manquait.
    En dix ans… essentiellement, j’ai essayé de devenir indépendante et de stabiliser ma vie. Ca a pas mal marché : j’ai un boulot pérenne, j’ai acheté un appartement (neuf , je n’y suis pas encore), et sentimentalement je laisse décanter gentiment les choses. Maintenant, mes ambitions s’appellent musique et écriture.
    Il y a dix ans, aussi, je lisais ta sœur allemande : ça me faisait rêver son Italie, et de vivre dans un pays étranger avec un fiancé d’encore ailleurs… je n’avais pas encore découvert ton blog à toi, qui m’a fait rêver aussi, différemment 🙂
    Rendez-vous dans dix ans ? 😉

    Like

    • Salut coupine 🙂 Ca fait toujours plaisir de te revoir par ici de temps en temps! Ahh, le blog italien de ma frangine me manque aussi! C’est par elle qu’on s’est connues? Faudra que je la remercie alors 🙂

      Like

      • Seer

        Awww… 🙂
        En effet, je ne parle pas très souvent en ce moment. Mais je te lis tout le temps et avec beaucoup de sympathie… malheureusement, souvent, je ne sais pas trouver les mots.

        Like

  15. wam

    Il y a 10 ans, je ne te connaissais pas. Je ne me souviens d’ailleurs plus à quel moment j’ai commencé à te lire. Il y a 5 ans, peut-être ?
    Il y a 10 ans, ma fille était bébé. et j’en étais raide dingue.
    Il y a 10 ans, ma vie de couple commençait à vaciller. Elle ne va pas franchement mieux, on ne peut pas dire.
    Il y a 10 ans, je travaillais toujours dans la même boite, sauf qu’elle a été rachetée depuis et que l’ambiance et “la culture d’entreprise” a beaucoup changé.
    Il y a 10 ans, ça commençait à être compliqué avec ma manager. Et j’ai fini par prendre 2,5 mois off pour visiter en famille les parcs de l’ouest Américain. Ça, c’était chouette.
    Depuis 10 ans, j’ai changé de poste, pour retomber in fine sur un autre manager, que j’ai été soulagée de quitter. J’ai donc changé à nouveau de poste (et je morfle un peu, pour tout dire).
    Depuis 10 ans, j’ai mené quelques actions, qui, je le comprends maintenant, m’ont aidé à reprendre la main sur ma vie. J’ai fait de la capoeira.Je me suis mise à la plongée et ai passé des niveaux. J’ai eu quelques nouveaux amis très précieux. J’ ai repris des cours d’allemand. J’ai un bullet journal ‘à ma sauce’. j’écoute des doc en podcast et en vois en replay sur mon téléphone. Et j’apprends à me centrer sur moi et ce que je veux. J’apprends, j’ai dit.
    Depuis 10 ans je regarde mes enfants grandir avec émerveillement. Mon aîné rentre doucement dans l’adolescence et ça me fascine. J’apprends à les accompagner, à les guider vers l’autonomie, à leur faire confiance.

    Like

    • Le premier commentaire de toi que je trouve sur ce blog date du 25 mars 2013, donc cinq ans, oui, dis-donc, c’est dingue ça 🙂 Et je suis super contente qu’on arrive à se rencontrer de temps en temps, même si j’aimerais que ça soit plus souvent! Je suis contente aussi de savoir que tu arrives à te centrer sur toi et toutes ces bonnes choses–je savais pas que tu faisais de la plongée, c’est chouette ça!

      Like

  16. Pingback: Rendez-vous dans dix ans – A Never Ending Summer

  17. Narayan

    Il y a 10 ans, je ne te connaissais que virtuellement, maintenant on arrive à se voir presque à chacun de tes passages, et je compte bien que ça dure (et je ne désespère pas de découvrir l’Alberta !).
    Il y a 10 ans, j’avais un blog que je n’ai pas réussi à ressusciter malgré une vague tentative en 2013. Maintenant j’ai un compte FaceBook où je passe pas mal de temps entre une page et un groupe à administrer, un compte Twitter que je n’utilise pas, et je continue de lire le blog de ma copine qui honore toujours ses rendez vous bi-hebdomadaires (et plus si affinités).
    Il y a 10 ans, je fumais comme un troupier, et je suis abstinente depuis 4 ans. Je n’arrive toujours pas à dire que je suis non-fumeur, c’est un peu de la superstition en fait et une méthode relativement efficace pour ne pas baisser la garde !
    Il y a 10 ans, j’avais un Gnome, et maintenant j’ai un jeune homme pas tout à fait un homme plus tout à fait un adolescent, qui me regarde droit dans les yeux et m’envoie promener quand (je cite) “je le saoule”. Il vient de réussir son bac, prépare mollement son permis de conduire, et se prépare à la dure vie étudiante qui l’attend mi-septembre.
    Il y a 10 ans, j’avais Oggy, le plus couillon des chats, le plus chien des chats, un amour de matou. Il a disparu en septembre 2014, et je n’arrive toujours pas à accepter l’idée qu’il soit mort. Depuis j’ai eu des milliers de chats, enfin un certain nombre, puisque j’ai consacré 3 ans de ma vie à une association de protection féline, option infirmerie et capture de chats errants. Je ferai peut être un jour le compte de tous ces pensionnaires, mais la liste est bien longue. Et puis j’ai eu des chats “à moi”; Neko qui a débarqué dans notre vie un mois après la disparition d’Oggy (qui en fait s’appelait Berlioz), Platon quelques mois plus tard, chaton malade chronique et totalement flippé, qui est resté 9 mois chez nous avant de disparaitre à son tour, un an jour pour jour après Oggy. Et puis le petit dernier, le pas prévu, Loki, qui était en transit chez nous et que nous n’avons pas voulu “lâcher”. Nos deux poilus s’entendent bien, et nous procurent beaucoup de bonheur.
    Il y a 10 ans, j’habitais dans un appartement et j’allais passer les débuts de vacances dans la maison de mes beaux-parents et les fins de vacances dans la maison de ma mère. Et puis elles nous ont quitté, toutes celles qui étaient la génération d’avant, emportées en l’espace de 2 ans. Notre vie n’était plus qu’enterrements, tris de souvenirs, vidages de maisons, ventes. Avec cette curieuse sensation qui s’installe qu’on sera les suivants, que l’on est passé dans la génération des “vieux” qui se souviennent des jours heureux et qui pleurent. Maintenant j’ai deux maisons, et je perds la raison.
    Il y a 10 ans, j’avais une vie scientifique trépidante, toujours en déplacement, toujours en quête de financements, de direction de thèses, d’évaluations de thèses, d’écriture (laborieuse) d’articles, je vivais au rythme des deadlines, des rendez vous, des réunions, des week ends à bosser, des vacances repoussées, du management d’équipe, de de de …. et puis un jour tout s’est arrêté, comme ça, pouf, le grand saut dans le rien. Ton cerveau d’un coté, ton corps de l’autre, et la chute brutale au fond du gouffre. 3 ans de ma vie sont alors passés comme dans un rêve (plutôt un cauchemar en fait), et je suis devenue autre. Et oui, l’avantage du burn out c’est que tu peux te recabler les neurones comme tu veux ! J’ai changé de métier, j’ai perdu beaucoup “d’amis” je m’en suis fait d’autres, j’ai découvert que la vie est belle quand on prend le temps d’y penser et qu’il faut y penser !
    Finalement, la seule chose qui n’a pas changé en 10 ans, c’est mon mari ! Notre amour a changé bien sûr, mais notre complicité est de plus en plus forte et nous rend plus forts.
    Il y a 10 ans, j’étais une autre. Je ne regrette rien. Une nouvelle vie vient de commencer, j’espère qu’elle sera aussi intense que celle d’avant !

    Like

    • Je suis très contente pour toi que tant de choses aient changé positivement dans ta vie ces dix dernières années 🙂 Et je suis aussi très contente qu’on arrive à se voir de temps en temps! Et je t’attends ici, tu sais, quand tu veux!!!

      Like

  18. Il y a 10 ans, j’étais un jeune con naïf et idéaliste. Depuis, j’ai enchaîné les coups de vieux, jusqu’à devenir un vieux con aigri. Mais comme je suis un homme, “vieux con aigri” et “figure d’autorité qui sait défendre ses positions”, dans le monde du travail, c’est un peu la même chose :). J’ai bougé, pas mal, et je me prépare à rebouger encore. Semaine prochaine en fait. Ça va me faire tout drôle de rechanger de pays, après 10 ans à Prague…

    Like

  19. Il y a dix ans, je lisais déjà tes aventures depuis plusieurs années, nous fêtions nos 2 ans de mariage et d’achat de notre curieuse maison cubique. Je commençais à me poser professionnellement en arrêtant de changer de poste tous les 2 ou 3 ans. Ma mère affrontait une vilaine maladie qui a bien failli l’emporter et sur laquelle elle a eu le dessus. Depuis, on a continué à améliorer notre home sweet home et ajouté une aile au “château”. Professionnellement j’ai du combattre une sacrée sorcière mais j’ai fait mon trou et suis fière de ce que j’ai accompli. Nous avons subi le parcours du combattant des FIV sans succès, dû renoncer à fonder une famille mais notre couple est solide et nous sommes toujours aussi amoureux. Lola le chat est toujours là, fidèle au poste, un peu plus sage mais toujours aussi têtue. Nous avons entrepris de voyager ce qui a porté jusqu’à ton fameux Utah à l’automne dernier et nous avons adoré ce périple dans l’Ouest. J’ai arrêté de bloguer mais pas de venir de temps en temps te lire à pas feutrés. Bises bises Dr CaSo (que je continue d’appeler Miss… :p)

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: