c'est pas moi je l'jure!

ya no somos ni seremos

A l’heure qu’il est, chères amies et chers amis, je ne suis plus organisatrice de la conférence internationale que je devais organiser pour octobre 2020 et maintenant octobre 2022 (à cause de cette putain de pandémie). J’ai démissionné.

Je n’avais pas vraiment envie de recommencer à organiser cette conférence cette année, avec mon déménagement, le nouveau boulot, le fait que c’était sympa d’organiser une conférence à Vancouver quand j’habitais juste à côté mais ce n’est plus le cas, et une pandémie dans les dents. Mais bon, je l’ai fait. Ensuite, le conseil d’administration de l’association professionnelle internationale pour laquelle j’organiser la conférence a fait un caca nerveux, et déjà là, j’étais énervée.

Aujourd’hui, c’est l’association canadienne, affiliée à l’association internationale, qui devait être ma partenaire pour l’organisation de la conférence, qui a pété un cable. Ils ont dit qu’ils ne soutenaient plus ma conférence parce que le thème et la description de la conférence étaient racistes et colonialistes, et parce qu’on ne leur avait pas demandé leur avis depuis le début de l’organisation de la conférence.

C’est personnel. Ils ont une dent contre moi depuis 2015, quand j’ai organisé la conférence canadienne et trouvé $40,000 pour la conférence. Quelques personnes ont démissionné parce qu’elles n’étaient pas d’accord avec moi (je n’ai jamais compris pourquoi avoir de l’argent était une mauvaise chose pour l’association). Depuis, ça a été la guerre froide. Et comme ce sont toujours les mêmes personnes qui sont à la tête de cette petite organisation canadienne, les vieilles rancœurs sont ressorties.

Ce sont des salopards, et je n’ai pas d’autres mots pour ces gens.

Comme je ne veux ni trouver un nouveau thème ni réécrire la description de la conférence ni travailler avec des gens qui ne veulent pas travailler avec moi, j’ai démissionné. Peut-être que mon départ apaisera ces connards et que la conférence pourra malgré tout être organisée par quelqu’un d’autre et avoir lieu à Vancouver. Si la conférence est annulée, l’association internationale perdra $135,000! En ce qui me concerne, je ne vois pas l’intérêt de me bousiller le moral et la santé pour des connards qui non seulement refuseraient de travailler avec moi mais en plus monteraient tous mes collègues Canadiens contre moi, et continueraient de me mettre des bâtons dans les roues si je restais.

Je dis donc adieu à toute possibilité de continuer à collaborer et faire de la recherche et trouver un autre boulot dans mon domaine au Canada. Ces salopards m’ont tout simplement tiré une balle dans le dos pour se débarrasser définitivement de moi. En Alberta, j’avais réussi à me mettre toute une université à dos, mais là, c’est tout un pays qui me désigne persona non grata. Je suis surprise de ne pas avoir été envoyée sur l’Île de Sainte-Hélène!

Heureusement qu’il me reste encore les militaires et les Américains (si un jour ils me pardonnent de les avoir abandonnés, parce que je sais que je déçois énormément de gens, et je mets quelques personnes dans une situation vraiment très difficile, au point qu’il se peut que la vice-présidente de l’association internationale démissionne tellement elle en a marre des emmerdeurs elle aussi).

J’ai fini par capituler, mais tout ça n’est pas une tragédie comparée à ce qui se passe ailleurs dans ce pauvre monde.

35 comments

  1. NESTOR

    Si je comprends bien, c’était prévu depuis 2 ans , ils connaissaient le thème de la conférence donc, et c’est maintenant qu’ils se réveillent ? T’as raison , c’est des salopards et des traîtres ! Sous couvert d’une raison fallacieuse, ils ont réussi à te pousser vers la sortie … tu devais drôlement les “enquiquiner “pour être polie !
    Ni regret , ni remord ! Tu as ton projet en cours avec ta gentille capitaine , concentre toi sur ça.

    Like

    • Non, la FAK comptait hautement sur moi pour organiser cette conférence! Albert le répète souvent quand il parle de “mon futur,” “… et comme tu vas organiser cette conférence internationale….” C’est une énorme perte d’augmentation de salaire et de chance de promotion pour moi!

      Like

  2. catandfivecats

    tu as eu raison, même si cela te coûte (coûtera?) cher, question boulot futur (ou non)? Préparer plusieurs conférences avec l’hostilité des co-organisateurs, ce n’est pas une vie! je compatis
    Peut être que tu as des idées un peu trop modernes pour ces personnes qui te mettent des bâtons dans les roues depuis des années? comme tu l’écris, ce ne sont pas des personnes honnêtes, fuis les!!
    une qui s’en fiche, ta petite Miss, trop mignonne💗 câlins pour elle
    bon début de WE, bises
    PS tu as encore raison, rien n’est comparable en horreur à ce qui se passe en Ukraine, il y a un fou qui veut être maitre du monde et qui le sera un jour (peut être) si personne ne l’arrête😡

    Like

  3. Magali

    Pour dormir dans cette position, Miss Penny ne doit pas beaucoup souffrir.
    Cette décision me semble avoir été mûrement réfléchie. J’ignore tout de l’organisation de l’enseignement au Canada et de l’influence que peut avoir cette association.
    Mais déclarer ton projet de raciste et colonialiste et en faire je suppose la publicité, alors que tu travailles à la FAK qui a dans ses rangs des hommes des peuples premiers, c’était peut-être te flinguer plus assurément.
    Tu as été courageuse, c’est bien.
    Tu as bien mieux à faire en 2022 … et tu ne manqueras pas de ressources lorsque tu voudras aller voir ailleurs.
    Il n’est pas bon d’être trop perfectionniste. Je disais toujours à mon équipe que chacun a son quota d’erreurs et que, si je devais surveiller particulièrement quelqu’un, ce serait celui qui ne constaterait jamais aucune faute. Le mieux est l’ennemi du bien.

    Like

    • Oui je me demande comment Miss Penny fait pour dormir comme ça, si c’est plus confortable pour elle que d’avoir ses jambes repliées sous elle comme elle le fait la plupart du temps.. Quant à 2022, il commence bien mal…

      Like

  4. De toutes façons entre pandémie (qui n’est pas finie) et guerre (qui ne fait que commencer) il y a fort à parier qu’une conférence internationale n’ait pas lieu, que plein de participants se désistent, que personne n’ait la tête à ça. Démissionner maintenant c’est s’épargner plein de travail pour rien.

    Like

    • Oh bof, la situation ukrainienne est bien loin des esprits des gens ici, je ne pense pas que ça aura une grand influence sur quoi ce que soit à part le prix de la bouffe et de l’essence. Peut-être que les billets d’avions vont à nouveau coûter la peau des fesses, rapidement, donc peut-être que ça aidera, tu as raison…

      Like

  5. Il existe en ce moment un mouvement minoritaire mais qui fait de gros dégâts et il semblerait que ton association canadienne en fasse partie. On interdit tout, on muselle ceux qui osent encore parler et on attaque sans relâche. Ces gens-là sont sûrement en pâmoison devant l’autre malade qui veut le pouvoir suprême ou la fin du monde.

    Like

  6. Je ne connais pas vraiment ce que cette décision implique professionnellement mais tu as certainement bien fait de te couper de ces personnes toxiques pour toi. Tu trouveras certainement à exercer tes talents d’organisation dans des activités que tu auras choisies, avec des gens plus ouverts.
    Il y a suffisamment de raisons de perdre le moral ces derniers temps que ce n’est pas la peine de s’en rajouter !

    Like

  7. Pingback: amer sonnet | c'est pas moi je l'jure!

  8. Pingback: plus forte que l’océan | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: