c'est pas moi je l'jure!

amer sonnet

Je ne peux le dire à personne, alors je vous le dis, mes très chères lectrices et très chers lecteurs: je me sens trahie et poignardée dans le dos par mes deux associations profesionnelles, et c’est très difficile à avaler. L’association canadienne a envoyé sa lettre impardonable et c’était afligeant. Mais en plus, l’association internationale a voté de retirer le thème et la description de la conférence sur lesquels j’ai passé tellement d’heures et qui avaient déjà été publiés en 2020 puis à nouveau en janvier 2022 et de recommancer à zéro. Ils ont dit qu’ils n’avaient “rien contre moi” et qu’ils espéraient que j’allais continuer à organiser la conférence, mais en retirant entièrement le thème et la description de la conférence, ils ont voté contre mon travail, contre mes idées, et ils ne m’ont pas soutenue face aux attaques de l’association canadienne. Je ne peux donc vraiment plus continuer à travailler avec eux.

Je me sens horriblement trahie et horriblement triste et horriblement déçue. D’autant plus que je ne peux le dire à personne, ni à mes collègues et amis canadiens, ni à mes collègues et amis américains, parce que bien sûr, je ne veux pas couper la plaie et mettre du sel sur les ponts, ni d’un côté ni de l’autre. J’attends avec angoisse de voir comment l’association internationale va expliquer mon départ. J’espère qu’ils seront sympas et ne vont pas dire un truc du genre “Dr. CaSo n’a pas eu le courage d’accepter que son travail n’était pas parfait et de continuer à travailler avec nous malgré les quelques petites difficultés que nous avons rencontrées. C’est une lâche et on est bien contents qu’elle ait démissionné!”

J’ai dit à Albert que j’avais démissionné, sans les détails amers, et il m’a répondu qu’il “comprenait très bien que je n’aie pas envie de me battre contre des moulins à vent.”

Ma psy me manque.

27 comments

  1. NESTOR

    Trahie, triste, déçue…. ça fait beaucoup pour une seule femme ! Y a encore de la place dans tes chaussettes? On va rajouter stressée, angoissée et bâillonnée….n’en jetez plus la coupe est pleine !
    Je comprends ton désir de voir ta psy . Mais compte sur tes lectrices et lecteurs, on te soutiendra à distance. Courage et bonne humeur

    Like

  2. Ce que les autres vont penser, tu t’en fiches. Tu ne peux plus bosser avec eux, tu te retires, c’est tout. La vie esr trop chouette pour s’encombrer de trucs qui pèsent ou de pensées sur ce que les autres pourraient penser (truc impossible à savoir d’ailleurs). Bref savoure juste ta libération et profite de ce week-end qui arrive. Biiiises !

    Liked by 1 person

  3. mmechapeau

    Peut-être devriez vous chercher une nouvelle psy ou consulter l’ancienne par téléphone ou grâce à votre application favorite.
    Parler avec un professionnel pour évacuer cette goutte qui a fait déborder la rivière me semble préférable à essayer de boire la mer toute seule devant la montagne.
    Courage.

    Like

    • Je devrais avoir un.e psy dans deux ou trois ans, j’ai fait la demande dès mon arrivée ici (pareil pour le médecin). Impossible d’avoir la psy (ou le médecin) d’Alberta, c’est pas la même province, c’est comme si c’était un autre pays (j’ai essayé).

      Like

  4. Blanche

    Après mon dernier déménagement (à 130 km), j’ai cherché un nouveau psy (sans succès, elle était trop lacanienne), puis j’ai proposé à mon ancien psy de se voir par Skype. J’avoue que le confinement lui a fait changer aussi ses méthodes, et il a accepté à ma grande satisfaction. Essayez, les moyens modernes permettent tant de choses.

    Like

  5. Dom

    Dans un post précédent, tu disais que l’association canadienne jugeait le thème colonialiste et chais pas quoi et faisait un caca nerveux : c’est juste la suite de l’histoire telle que vue par l’association. Je comprends que cette approche soit blessante pour toi mais essaie de te détacher de l’affaire ; tu as coupé le cordon en démissionnant, ça fait des ronds dans l’eau – qui finira par retrouver sa surface calme. Evalue l’importance de cet événement dans ta vie et ne lui en accorde pas plus.

    Like

    • Perte d’augmentation de salaire (ce qui aura des répercussions jusqu’à la fin de ma vie), perte de possibilités professionnelles, perte de probabilité de promotion dans deux ou trois ans (donc re-perte d’augmentation de salaire), perte de possibilités de bourses de recherche, perte de futures collaborations avec les Américains et les Canadiens… J’ai évalué 😦

      Like

  6. Comme l’argument avancé par l’association canadienne est “raciste et colonialiste”, il me paraît évident que l’association internationale ne va pas oser dire le contraire. On bâillonne de plus en plus les universitaires (voir tous ceux qui ne peuvent plus parler de sexe biologique par exemple), il semblerait que tu sois touchée également. Sous couvert de progrès, on régresse : un pas en avant, trois pas en arrière…

    Like

  7. catandfivecats

    je ne sais pas quoi t’écrire pour te remonter le moral, cette histoire est affligeante (du moins c’est ce que je me traduis), tu ne peux rien faire pour éviter les retombées déplaisantes qui pourront peut être arriver, à cause de mauvaises personnes. Il faut l’admettre et arrêter de se battre contre des moulins… je sais, très difficile, mais ensuite, te te sentiras tellement mieux!
    Comme écrit ci dessus, les psy font des consultations par internet maintenant, tu devras prendre contact avec ta psy de ATPN, qui sait? cela pourrait fonctionner🙂
    Profite de ce WE pour prendre de la distance, courage, parce que je sais que c’est compliqué
    bises du matin
    PS “je ne veux pas couper la plaie et mettre du sel sur les ponts”, tu gardes ton humour!!😉 et c’est le plus important

    Like

  8. Je comprends que tu te sentes dévalorisée et trahie mais j’imagine que c’est la suite logique de ta démission pour eux….ils préfèrent certainement désavouer une personne que se fâcher avec une de leurs associations. Enfin j’imagine. Heureusement qu’Albert t’a fait ce genre de réponse, c’est rassurant sur la suite de ton travail avec lui!
    En attendant de digérer cette mauvaise nouvelle, passe un week-end rempli de séries tv, livres, cuisine, cocktails, fromage, puzzles, conversations avec ta minette, enfin tout ce qui peut te faire plaisir sans (trop) penser à ces associations rigoristes…..

    Like

    • Magali

      Je ne vais pas répéter ce que Valvita a écrit, c’est ce que je pense.
      Albert est toujours droit dans ses bottes, prêt à assumer toutes les conséquences, bonnes ou mauvaises, de ses décisions mûrement réfléchies ; du moins me semble-t-il être ainsi.
      Tenir compte de ce que les gens pensent équivaut à s’infliger le port d’un bâillon.
      Mais peut-être serait-il bon que tu envoies une lettre aux deux associations pour justifier ta démission, causée uniquement par ton impossibilité à retravailler une conférence qui t’a pris deux ans de préparation, d’autant plus que tu es responsable d’un projet chronophage à la FAK. Il n’en demeure pas moins naturellement que tu es prête à collaborer pour une autre conférence autour d’un sujet choisi en commun.
      Ils ne pourraient pas te torpiller après une telle lettre et pourraient te récupérer plus tard, l’honneur étant sauf des deux côtés. Faire vite me paraît très sage.
      Tes lecteurs et lectrices font bloc autour de toi. Il vaut mieux un psy loin qu’un mauvais psy près. Le mien avait arrêté brutalement ses consultations et j’avais été contrainte d’en trouver un autre. Les deux qui m’ont reçue successivement m’ont dit « qu’une malédiction pesait sur ma famille », ce qui les intéressait au plus haut point. Moi pas et je me suis trouvée seule. Quelques mois après, comme une bouteille à la mer, j’ai cherché à retrouver mon psy, il exerçait à 150km. Faire 300km n’est rien du tout pour le voir alors que je déteste les trajets en voiture.
      Tu ne peux le faire mais si les consultations sont hors périmètre de ton assurance santé, je suis persuadée que ta psy accepterait de te recevoir en vidéo. Tout simplement parce que tu n’es pas n’importe qui.

      Like

  9. Evidemment que sur un sujet aussi professionnel je ne saurai rien écrire d’autre, simplement “ils” ne te méritent pas.
    Tu vas savoir remonter, essaie de te reposer et respire, tu es une battante.

    Bleck

    Like

  10. Wam

    Je suis choquée de cet acharnement.
    Je ne comprends pas ces jeux de pouvoir et d’ego, en tout cas c’est ce que ca m’évoque.
    Bon courage, bonne resilience et ne te rend pas malade, ca serait leur accorder trop d’importance.

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: