c'est pas moi je l'jure!

le noir et le blanc

Il y a quelques jours, quelqu’un est tombé sur mon blog et a commencé à en lire plusieurs posts de février 2017. Comme d’habitude, je suis moi aussi allée lire ce que j’avais écrit en février 2017 et j’ai été profondément horrifiée! Entre le bruit abominable des travaux du pont, les voyages ou entretiens pratiquement chaque semaine pour des jobs ailleurs, un nouveau président américain infect, les lettres de rejet de nombreux jobs, et mon boulot qui était un vrai enfer à cette époque (enfin, ou pourrait se demander QUAND ce boulot n’était pas un vrai enfer!), j’étais dans un tel état que j’ai fini par tout laisser tomber! Franchement, je me demande comment j’ai réussi à survivre à 2016 et 2017.

Mais les problèmes avaient commencé des années auparavant, pratiquement dès mon début à ATPN, avec un John qui m’a très longtemps pourri la vie (et celle de ma copine Justine), une secrétaire qui m’en voulait d’être là, une connasse de Pétula qui me mettait des bâtons dans les roues le plus souvent possible, des énormes difficultés administratives, et j’en passe. La seule année “facile” et vraiment agréable que j’ai passée là-bas était 2019. UNE bonne année en 12 ans! Tout n’était pas horrible tout le temps bien sûr, et en général j’aimais mon travail quotidien, celui avec mes étudiants et mes employés, mais je suis sidérée, en relisant toutes ces horreurs, d’avoir réussi à ne pas démissionner de ce job plus rapidement!

Et c’était drôle, parce que quelques minutes après avoir lu ces vieux posts de 2017, j’avais un rendez-vous avec Albert, mon nouveau boss à la FAK. Et c’est là que je me suis rendue compte que je n’avais aucune anxiété, aucune exaspération, et aucune animosité envers Albert et que je me réjouissais même plutôt de papoter avec lui!

La culture militaire est vraiment surprenante et pas toujours saine, et les us et coutumes du gouvernement et sa paperasserie me rendent chèvre, c’est sûr. De plus, on ne peut pas dire que je sois tombée en amour avec Kingston, et je déteste toujours mon nouvel appartement. Mais je travaille avec des gens qui me soutiennent et m’apprécient et m’écoutent et m’aident et me respectent. Même si parfois je suis énervée, c’est contre des règlements et procédures du gouvernement ou des militaires qui me compliquent la vie, pas contre des gens, parce que les gens qui m’expliquent ces règles sont hyper patients, sympas, et bienveillants à mon égard, et s’excusent même souvent de devoir m’imposer ces formalités ridicules.

Bon d’accord, ça ne fait que huit mois que je bosse pour la FAK, mais franchement, pour l’instant, je n’ai pas dû travailler avec une seule personne qui ne m’ait pas appréciée et soutenue et écoutée avec respect, même quand je pose dix fois les mêmes questions, et, surtout, même quand je partage mon opinion honnête et pas toujours populaire!

28 comments

  1. Travailler avec des gens vraiment gentils, bienveillants et honnêtes, vraiment c’est précieux…je suis contente que tu aies trouvé celà. JP, Georgette et moi-même, leur humble servante, t’envoyons nos plus amicales pensées depuis Paris !🤗😙😙😙

    Like

  2. Isabelle

    Vous avez l’art et la manière de vous rendre digne de considération. Vous avez le charisme pour.
    J’avais ce puzzle que je regardais dans l’autre sens, mais qu’importe, il est chouette avec ce peps dans les couleurs!

    Like

  3. catandfivecats

    j’ai souvenir de tous tes soucis à ATPN et moi aussi je m’étonne que tu ne sois pas partie plus tôt. Mais rappelle toi, tu as souvent parlé de tes recherches de nouveaux jobs ailleurs..dommage qu’ils n’aient pas abouti plus tôt.
    On s’englue parfois dans les soucis quotidiens, et c’est très dur de s’en sortir sans aide (ou sans un gros coup de pied au c.l!). Tu l’as fait, bravo! tu peux en être fière.
    Je suis heureuse de lire que tu te sens bien à la FAK en ce moment. Il faut que ça continue! et s’il faut que tu fasses bouger les choses et les militaires, fais le😉 tu en as la force, crois moi😊
    bon dimanche et des câlins à Miss Penny
    joli puzzle, tu vois de toutes les couleurs avec ton nouveau hobby💗

    Like

    • Oh j’ai relu plein de vieux posts et les commentaires, et mes lectrices et lecteurs disaient tout le temps “ne laisse pas tomber, ça leur ferait trop plaisir, c’est ça qu’il veulent, ne leur donne pas cette satisfaction, etc.” J’étais pas mal choquée! Mais oui, j’ai eu du mal à trouver autre chose, mais j’aurais pu accepter le job en Californie en 2016.

      Like

  4. Magali

    Pas infaisable ce puzzle, mais plus complexe et surtout mystérieux.
    Lorsque tu étais à ATPN, j’avais parfois l’impression – même si je n’y crois pas – que tu faisais l’objet d’une malédiction.
    Dommage qu’il y ait cet appartement et ses défauts, tu as maintenant tellement d’idées et d’énergie que c’en est extraordinaire.
    C’est fou comme l’ambiance de travail peut plomber une vie ou la rendre légère.

    Like

    • Je pense qu’on ne se rend pas compte à quel point un soucis peut “recouvrir” toutes les autres pensées d’un voile opaque. On se dit “il m’énerve” ou “untel me pourri la vie au boulot,” mais en réalité, on ne se rend pas compte de tout ce qu’on perd de pensées positives, créatives, etc. à cause de ça. C’est pareil avec la douleur chronique.

      Like

  5. Bibigeneve

    Et rappelle-toi aussi de tous tes doutes sur ce nouveau job. J’y vais, j’y vais pas… Ai-je pris la bonne décision ou vais-je regretter ? Cette fois tu as la réponse, l’idée était excellente !!! Bon dimanche. Ici, c’est journée pyjama 🙂

    Like

    • Oh, une passion d’un moment, comme avec tout le reste 🙂 Mais c’est sûr que c’est excellent pour mon cerveau et mes yeux, ça me permet de ne pas être devant mon ordinateur pendant 18 heures par jour! Il n’y a que Miss Penny qui n’est pas contente, parce que je ne suis plus à côté d’elle tout le temps!

      Like

  6. C’est vrai que tu sembles avoir nettement plus de plaisir à parler de ton nouveau boulot que du précédent à l’époque. Et pourtant des débuts marqués par une pandémie et la nécessité de t’habituer à l’organisation militaire ne t’ont pas facilité les choses ! C’est une excellente nouvelle ça!

    Like

    • Tout n’est pas tout rose, bien sûr, et je n’ai toujours ni bureau ni ordinateur connecté au réseau sécurisé, le problème d’accessibilité n’est pas résolu, et je ne comprends toujours rien quand les gens parlent à cause des milliards d’acronymes qu’ils utilisent… Mais en gros, oui, ça va mieux 🙂

      Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: