c'est pas moi je l'jure!

dessine-moi un mouton

Le monde académique (et journalistique) est en train de faire face à une jolie petite crise d’identité grâce à un nouveau programme d’intelligence artificielle: ChatGPT. Ce programme utilise tout ce qu’il y a sur internet pour répondre à nos questions et écrire des textes qui sont pas mal impressionnants. Ce qui fait peur, surtout, c’est que les textes/réponses générées sont originales et donc non-détectables par les programmes de détection du plagiat.

Aujourd’hui, je me suis amusée sur ce programme que j’ai trouvé aussi bête qu’intelligent et effrayant et addictif et marrant. Tout d’abord, je lui ai demandé (en anglais) d’écrire le genre de devoirs que je demande à mes étudiants d’écrire. La première version était trop simple, mais la deuxième version était mieux, et la troisième version était très proche de ce qu’environ la moitié de mes étudiants sont capables d’écrire, avec des références à des textes académiques de qualité. Un étudiant malin pourrait prendre les meilleures parties de ces trois versions, ajouter quelques exemples concrets discutés en classe, et me filer un texte parfaitement décent. Il va falloir que je fasse preuve de créativité dans le futur!

Ensuite, j’ai pensé à vous, mes chères lectrices et chers lecteurs, et j’ai commencé à lui causer en français. Son français est moins bon, et pour avoir posé les mêmes questions en anglais et en français, je peux voir que certains passages en français sont simplement traduits de l’anglais. Mais c’est quand même pas mal!

Deuxième version:

Et puis j’ai posé quelques questions:

J’ai même réussi à avoir un petit texte très général sur la dépression chronique, mais ce qui était intéressant, c’est que toutes les références étaient en anglais, ce qui prouve bien que les textes en français sont probablement des traductions, donc le système n’est pas encore assez intelligent pour chercher des informations dans les livres en français.

Albert a fait la même expérience mais avec des questions complexes de génie chimique, et il est lui aussi assez effaré. Il va falloir que l’université au complet repense sa façon de tester les connaissances des étudiants. Mes copines/copains d’autres universités militaires et moi allons travailler sur un document pour les profs (les choses à savoir et les façons intelligentes d’utiliser ce truc au lieu d’en avoir peur, parce que le système ne peut que s’améliorer avec le temps), et un document pour les étudiants (comment utiliser le programme sans “tricher”).

Finalement, je pense que même moi, je vais l’utiliser, non pas pour “écrire” mais comme moyen de chercher des idées de départ, des références intéressantes, et des perspectives auxquelles je n’aurais pas pensé toute seule.

Bon, je retourne à mon dossier de promotion, que ChatGPT n’est probablement pas encore assez intelligent pour écrire tout seul, le con. Allez, je lui demande quand même de m’écrire une “teaching philosophy,” la mienne n’est pas franchement brillante.

26 comments

  1. Oui, ce truc change la donne en matière d’évaluation de travaux réalisés en autonomie. Je ne me suis pas inscrit parce que je ne voulais pas donner mon numéro de téléphone, donc je me contente de regarder les résultats des essais réalisés par des collègues ou connaissances, et il dit des choses qui sont souvent loin d’être bêtes, dans un style et avec un niveau de langage souvent meilleurs que ce que peuvent produire certaines et certains de mes élèves. Le problème, c’est qu’en essayant de contourner le problème, on risque de demander des choses trop difficiles aux élèves. Faudra-t-il faire systématiquement des évaluations surveillées ?

    Like

    • Jenny

      Évaluations surveillées par des IA vous voulez dire ? J’espère que non… Nous sommes en lutte contre notre fac qui veut nous télésurveiller (chez nous) lors de nos examens avec des conditions draconniennes et impossibles (sans possibilité d’écrire un brouillon, sans possibilité de regarder ailleurs que l’écran devant soi, sans pouvoir utiliser la souris de l’ordinateur etc).
      La question se posera un jour de la valeur ajoutée de l’intelligence humaine. En attendant l’IA a du progrès à faire en matière de “à la Victor Hugo”.

      Like

      • Non je parlais d’évaluations réalisées dans une salle d’examen, surveillées par des personnes humaines, pour éviter que les personne évaluées trichent, plagient, rendent des travaux produits par des IA. Autant je suis enthousiaste à l’idée d’enseigner et d’étudier à distance, autant je n’ai aucune solution pour évaluer à distance. J’ai vu des élèves n’ayant strictement rien assimilé du programme d’un cours avoir une note de 1/20 lors d’une évaluation en présence et de 20/20 à distance. Quel crédit apporter à de telle évaluations ?
        Quand à obliger une personne à fixer un écran pendant toute la durée d’un examen, où l’empêcher d’utiliser un brouillon, c’est de le pure maltraitance.

        Like

        • Jenny

          Avant le Covid, nous devions nous déplacer en présentiel pour les examens mais la fac a réalisé qu’elle pouvait faire beaucoup d’économies en nous faisant passer les examens chez nous et comme nous sommes répartis partout dans le monde, cela arrangeait beaucoup d’étudiants. Nous avons été un groupe à nous opposer aux conditions et avons gagné… pour le moment. Mais les boîtes de téléurveillance font du lobbying. La boîte en question demandait ausx étudiants les droits d’administrateur ainsi que de désactiver pare-feu et anti-virus… en rejetant toute responsabilité en cas de contamination.

          Like

          • Jenny, ici aussi il y a beaucoup de programmes de surveillance pour les examens à la maison. Ca n’a pas empêché la tricherie d’arriver 10 fois plus que d’habitude! Donc je suis contre ces trucs, il faut créer des examens plus intelligents que ça, mais ça demande du temps et de l’argent et de la créativité, c’est sûr!

            Like

    • Ce n’est pas de gaité de cœur que j’ai partagé mes informations avec ce truc, mais je ne peux pas en parler avec mes collègues et étudiants sans savoir exactement ce que c’est. Et le truc est extrêmement doué en ce qui concerne les langages informatiques, au passage…

      Like

  2. Magali

    Ma chaîne de télé intellectuelle préférée a présenté les particularités de ChatGPT avant de le mettre au défit, comme tu l’as fait.
    Je trouve que le style pêche et qu’il ne peut (pour l’instant) concurrencer une intelligence humaine reconnue.
    A la question ” l’ Intelligence artificielle est-elle supérieure à l’intelligence humaine “, sous forme de dissertation, a été obtenu un développement en 3 parties et une conclusion qui a tranché pour l’intelligence humaine.
    Il reste effectivement à apprendre à en tirer des intérêts tout en sachant déjouer les abus d’utilisation.

    Pour voir mes 50 ans à hauteur de “ce Victor Hugo”, j’avais fait réaliser un très grand gâteau décoré de “pour mon premier demi-siècle”. Sans aide de ChatGPT !
    Tu as plein de choses à faire. Bisous.

    Like

  3. Mme Chapeau

    Moi, je trouve bluffant tout ce que ce chatrobot arrive à écrire.
    Je ne l’ai pas testé personnellement mais j’ai entendu quelques spécialistes (plus de Jean que de Jeanne) en dire beaucoup de bien.
    Seul bémol, son nom, qui en français, peut prêter à sourire.
    [ Oops! Sorry, I have just farted. Oups! Désolée, GPT. ]

    On n’a pas le choix, c’est comme pour le changement climatique, la machine est lancée et il faudra s’adapter.

    Like

    • Hahaha, au début, quand le truc est sorti, j’avais du mal à me souvenir des lettres, parce que je le disais toujours en anglais. Et puis un jour, je l’ai prononcé en français et oh miracle, depuis, je n’ai plus aucun problème à m’en souvenir 😆😆😆

      Like

  4. Sur Mastodon, tous les jours je vois des messages passer de personnes qui testent ce truc. J’ai voulu tester et ai refusé en voyant les données que je devais fournir. En plus, j’ai lu que Elon Musk était un co-fondateur du truc donc il est hors de question que j’utilise la chose. Ce type m’horripile.

    Like

  5. Une copine m’a parlé de ce truc, qui la fascine. Le quotidien “Le Républicain Lorrain” l’a pris en flagrant délit d’ignorance géographique. Il a été incapable de nommer des chanteurs lorrains, et a cité les crozets (de Savoie!) comme spécialité culinaire.
    Quant à Victor Hugo, le pauvre, il doit se retourner dans sa tombe: les pseudo-poèmes ont un nombre de pieds variable selon les vers, qui ne riment même pas!
    Mais sans doute ce robot est-il capable de pondre des textes de synthèse qui font illusion…

    Like

    • Oui, le truc principal à dire aux étudiants (et à tout le monde) c’est que le programme ne sait pas quand il a tort, et il peut encore relativement souvent avoir tort! La CBC a fait un test sur l’histoire et la culture du Nouveau Brunswick, et environ une réponse sur cinq n’était pas correcte ou pas vérifiable.

      Like

  6. Emmy

    Hier jeudi 29 décembre, un spécialiste de l’IA a fait une intervention très intéressante à la radio. Je vais tenter de copier le lien ci-après. Il disait que les infos données à cette IA s’arrêtaient en 2019 et qu’il y a un fort risque au moment de l’actualisation, que des théories complotistes (par exemple) ou autres infox soient intégrées… A écouter !

    Like

    • Ca ne m’étonne pas du tout, j’ai remarqué dans mes différents essais que les références citées n’étaient pas très récentes, et je me suis demandé pourquoi. Merci d’avoir partagé cette explication 🙂

      Like

  7. NESTOR /CINABRE

    Des pépins mais je veux croire en l’au-delà
    Et vivre est dur
    Toujours un choix mais je jure que le monde est à moi
    Dessine-moi un mouton
    Le ciel est vide, sans imagination
    C’est ça, dessine-moi un mouton
    Redevenir l’enfant que nous étions.

    Je suis incapable de soutenir une conversation sur le sujet évoqué, je vais rester à mon niveau (comme tu as si bien expliqué le syndrome de Peter ) , de plus il ne m’interresse pas le moins du monde . Donc , je vais casser les c****** avec un peu de poésie ! Ah ah ! Pour bien achever (comme pour les chevaux ) cette année pourrie ! Poils au …..

    Je t’envoie plein d’ondes ultrasensorielles pour développer en toi des minis volcans de bien être, des clins d’oeil complices , du baume sur les plaies du coeur et du cerveau , un salpètre enchanté de microbonheur !

    Like

  8. Ce truc est incroyable et vraiment intéressant. Je me demande ce que tout ça va avoir comme répercutions à l’avenir.
    Je trouve qu’il écrit des poèmes plutôt beaux.
    Ils faire des belles lettres de candidatures 😂 et répond de façon intéressante à des questions compliquées.
    Après, ce que ça va changer au nouveau scolaire et universitaire, c’est une autre paire de manche!
    L’avenir va être intéressant!

    Like

  9. Pingback: c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: