c'est pas moi je l'jure!

c’est ma vie

L’autre jour, à la radio, j’ai entendu l’histoire de Salvatore Adamo dont la famille a émigré de Sicile. Une partie de la famille s’est installée en Belgique et l’autre partie de la famille a immigré en Amérique du Sud. Dans cette interview, Adamo expliquait qu’il s’en était fallu d’un cheveu qu’il ne devienne un chanteur hispanophone au lieu de Belge!

Il y a des moments dans la vie, comme ça, qui font que soudain tout change radicalement de direction. Un jour (en 1994 je crois), j’étais dans un train pour aller au boulot, comme d’habitude, en Suisse, et j’ai choisi de poser une question (en anglais) au jeune homme assis en face de moi. Ça a complètement changé ma vie! Si je n’avais pas pris mon courage à deux main ce jour-là, j’habiterai probablement toujours en Suisse. Je n’aurais jamais passé dix ans aux USA, ma soeur n’aurait jamais rencontré son mari en allant me rendre visite en Utah, je ne me serais jamais fait virer d’une université, je n’aurais jamais eu le temps de faire l’opération qui a changé ma vie, je ne serais jamais devenue prof d’anglais, je n’aurais jamais rencontré l’homme de ma vie, je n’aurais pas vécu quatre ans dans un champ de maïs, je n’aurais pas adopté deux adorables chats, je n’aurais pas de doctorat en linguistique, je n’aurais pas trouvé de job à Toronto, je n’aurais jamais acheté un appartement sur la plus grande avenue du Canada, je n’aurais pas follement décidé d’aller vivre en Alberta, je ne serais pas devenue Canadienne, je n’aurais pas de tenure, je ne serais directrice de rien du tout… Et tout ça à cause d’un t-shirt sur lequel était écrit Idaho!

Je me demande bien ce que je ferais, aujourd’hui, si je n’avais jamais osé poser cette question à ce jeune homme dans ce train ce jour-là! Je serais probablement toujours prof de piano (beurk)… ou fleuriste, ma mère m’a toujours dit que les hommes n’aiment pas les femmes trop intelligentes et que mes soeurs et moi aurions dû devenir fleuristes…

Et vous, mes chères lectrices et mes chers lecteurs, avez-vous aussi vécu un moment tout insignifiant, tout petit, tout bête, mais qui a changé le cours de votre vie d’une façon aussi radicale?

soupe

Il fallait bien que ça arrive un jour: hier je suis allée acheter deux carottes, un poireau, un oignon, une petite courgette, et un petit bout de chou, et ce soir je me suis fait une soupe. Avec en plus une petite cuillère d’huile d’olive, du sel, une feuille de laurier, et une pincée de graines de fenouil. Je n’avais rien d’autre à mettre dedans, pas de beurre, pas de pâtes, pas de fromage, pas de pain, rien. Mon frigo est toujours aussi vide que pendant ces huit derniers mois sauf que j’ai de la soupe pour trois jours. C’est déjà ça.

Réussite: 10/10. Facile, bon, chaud.

Mais je n’ai eu aucun plaisir à faire les courses, ni à cuisiner, ni à faire la vaisselle. Je ne suis pas sûre de recommencer un tel exploit any time soon…

41 comments

  1. C’est la saison des soupes… en effet!
    Un de ces instants qui changent la vie… c’est pour moi mon dernier jour de boulot, en 1994, dans un des hôpitaux où j’ai travaillé, l’appart plein de cartons, pas envie de rentrer à la maison… je demande à une collègue si elle veut venir boire un verre avec moi après le travail. Elle décline, trop crevée… Je “chope” un des toubibs qui passait dans le couloir pour lui demander la même chose, et il accepte. Et voilà… Sans lui, j’aurais probablement accepté à n’importe quelles conditions un job à Louisville (KY!) où j’allais me présenter 2 semaines plus tard!

    Like

  2. Et moi j’aurais pu devenir un chanteur français. Imagine !
    Je crois te l’avoir déjà dit : j’ai rencontré Adamo à quelques reprises, brièvement… sauf une fois où j’étais dans les loges et les coulisses, avant, pendant et après son spectacle…
    Une autre fois, dans une librairie, nous regardions les mêmes livres…

    Like

  3. Laurence

    Si je n’avais pas par provoc et rigolade pure demandé une chambre au même étage que mon futur mari lors d’un seminaire et accepté qu’il passe la soirée ds ma chambre … Alors qu’après avoir enlevé mes lentilles j’avais mes lunettes de myope sooooo sexy… Et bien on ne serait peut être pas ensemble hein ! Parfois le culot …

    Like

  4. Ma dépression en début d’année. Sans elle je n’aurais pas changé ma vision de la vie qui est nettement plus belle aujourd’hui, je ne serais pas allée te trouver durant mes vacances alors que je ne te connaissais pas vraiment, je n’aurais pas pris de chien qui me fait rire régulièrement, et je ne me serais pas fait virer de mon boulot (et ça j’espère bien que ça va découler sur quelque chose de positif), je n’aurais pas pris mes cours de photo que j’adorent, je n’aurais pas rencontré plein de chouettes personnes, etc…

    Like

  5. Tu devrais garder du pain tranché dans ton congélo c’est bien pratique pour se faire une tartine à l’improviste.
    Elle a l’air bien bonne ta soupe. Nous hier soir c’était citrouille-carottes-patates : miam!
    Ce qui a changé ma vie? Beaucoup de choses à plusieurs reprises!!!
    D’abord d’avoir eu le coup de foudre instantané pour un espagnol quand j’étais ado… C’est là que j’ai décidé de vivre en Espagne un jour et de faire les études que j’ai faites…
    Et puis d’avoir installer messenger sur mon ordi à la fin des années 90, je n’aurais pas flirter avec un collègue à 1000 km de moi sans ça…

    Like

  6. pour nous notre chance c’est d’avoir eu une voisine bretonne très sympa lorsque nous habitions en Lorraine, et qu’elle a nous a vanté les beautés de la Bretagne et sa douceur de vivre, et c’est pour ça que nous vivons ici maintenant dans le sud-Bretagne depuis 26 ans, et que jamais, jamais nous ne retournerons dans notre coin d’origine! (nous devions aller nous installer dans le Lot, un très joli coin mais si paumé!!) (j’ajoute que jamais je n’avais mis les pieds en Bretagne, pour moi c’était une région assez sous -développée, bien sûr je me trompais totalement!)
    bises et bonne journée!

    Like

  7. saman@gru.fr

    C’est au mois d’octobre, soit 14 mois après la mort de ma mère, 15 mois après le début de sa maladie, que j’ai retrouvé l’envie de me cuisiner de bonnes choses, pour moi… Donc laisse le temps fermer tout doucement tes blessures. Tu connais comme moi le temps que mettent les chairs à guérir quand on taille dans nos membres, il en est de même pour les deuils qui nous arrachent ceux que nous aimons. Ce sont des mois plus que des semaines qui doivent s’écouler avant que le bruit du beurre qui grésille dans la poële ne redevienne un plaisir (pour nous en tout cas, pour d’autres peut-être ce sera une consolation), et que les étals des maraîchers nous donnent des idées de plats appétissants.
    Je t’embrasse

    Like

  8. Su-Su

    Je suis curieuse et j’aimerais bien connaître la fameuse question! J’adore ton post, car je me pose souvent la question: et si… Mais il n’y a pas de réponse à cette fameuse question…

    Like

  9. La vie est faite de petits moments insignifiants qui change le cours de notre vie. Tiens, par exemple, je venais d’arriver au Canada, je ne connaissais personne, j’ai cliquouillé par-ci par-là, découvert un ou deux blogs “locaux”, laissé quelques commentaires. “Next thing I know”, me v’là à manger des sushis avec une jolie rousse un peu trop intelligente pour finir fleuriste…

    Like

  10. C’est intrigant…j’aimerai bien aussi connaître cette question qui a changé ta vie! De mon côté, et bien en rentrant du Mexique, et dans l’attente d’y repartir 4 mois plus tard, je me suis dit qu’il serait sympa de mettre de l’argent de côté. J’ai eu le choix entre deux remplacements maternité, un à Lyon et un à Paris….je ne sais pas pourquoi j’ai choisi Paris. Mais je ne suis jamais reparti au Mexique! Après 17 ans de mariage bientôt, 5 enfants, et vivant en Angleterre, je suis bien contente de ne pas avoir été à Lyon!

    Like

  11. N

    Le jour où j’ai réalisé que l’Amouuur était plus important pour moi qu’une carrière. Et que je n’étais pas prête à faire certains sacrifices pour ladite carrière. J’allais dire ça à celui que j’aimais. Si c’était pareil pour lui alors on resterait ensemble, sinon tant pis! Nous nous sommes mariés qlq mois plus tard.. (À 22 et 24 ans tout le monde pensait que nous étions fous!)
    Le jour où nous avons réalisé que si nous ne pouvions pas avoir d’enfants, c’était pas grave. Je suis tombée enceinte de jumeaux qlq mois plus tard…(ha ha)
    Pour le reste des traumatismes de la vie, ça c’est fait plutôt malgrès nous, pas vraiment à cause de décisions de notre part!

    Like

  12. pile ou face

    Par moment j’en viens même à éplucher et couper les légumes qu’on m’a offerts si gentiment, mais cela ne va pas plus loin, et je le déplore, mais c’est plus fort que moi. Du pain au congel, pas terrible, je finis par m’en remettre aux biscottes et confitures, dans les magasins il y a de plus en plus de plats cuisinés pas mauvais et rapides à faire. Et pas chers. Bon, on n’en meurt pas, expérience faite. Mais une bonne soupe maison comme la tienne, cela me fait saliver….J’ai appris quelque chose: on mange trop, trop raffiné et trop gras !

    Like

  13. Un jour, un mardi, je crois, j’ai décidé de ranger les factures de l’homme avec lequel je vivais. Ça a changé ma vie, car depuis, je l’ai quitté, j’ai vendu mon appart, j’ai rencontré mon nouveau Chéri, je me suis fait plein de nouveaux amis, j’ai eu mon chaton d’amour et j’ai déménagé de la région parisienne pour la Normandie.
    Comme quoi le rangement ça a du bon.

    Like

  14. linlin

    Ta soupe est merveilleuse !! Peut etre te redonnera t-elle l’envie de te remettre au fourneaux et de nous remettre de si jolies recettes comme auparavant !! La rencontre avec un militaire de carrière m’a fait quitté ma belle ville de La Rochelle ou j’attendais un poste de secrétariat !! Après de multiples déménagements , je travaille auprès de personnes agées . La vie m’a donné 3 enfants et 9 petits enfants et une vie beaucoup plus sédentaire dans le Var à présent !!

    Like

  15. Si,si….tu vas finir par t’y remettre …..et si tu ne cuisines plus, ta cuisine va se remplir de toiles d’araignée, et tu vas en avoir plein les cheveux, alors tu devras aller les couper chez un coiffeur, et il sera très antipathique, et tu sortiras sans payer, et tu……
    A toi d’inventer la suite….

    Like

  16. mimireliton

    Ce qui a changé ma vie…?
    Sûrement,une extinction de voix qui,m’empechenat de “chatter” avec un garçon m’a fait le rencontré rapidement,très rapidement…Depuis nous ne nous sommes plus quittés et nous avons une jolie Tite princesse!
    Bon week end miss Dr.
    Bises

    Like

  17. Un cours d’alpinisme avec un guide du club-alpin dans le cours duquel je ne voulais absolument pas aller. Mes copains ont insisté, beaucoup. Et moi qui étais une célibataire endurcie, je me suis mariée avec ce guide !
    Bises + des câlins à Calinette

    Like

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s