c'est pas moi je l'jure!

la peur des mots

Quand j’ai un peu trop bu d’alcool, le soir, il arrive souvent que je fasse une chute de tension très brutale si je me lève la nuit pour faire pipi: ça commence avec les mains qui tremblent et les nausées qui débarquent très violemment, et en quelques secondes, je sais que je vais tomber dans les pommes si je ne m’allonge pas immédiatement par-terre dans ma salle de bain. Je reste comme ça 10 minutes, et normalement, ensuite, j’arrive à aller me recoucher.

Sauf que cette fois-ci, je n’avais pas bu d’alcool, et l’histoire ne s’est pas si bien terminée. Jeudi matin, je me suis réveillée avec un mal de dos aussi atroce que celui de 2010 qui m’avait finalement conduite aux urgences. J’ai pris des anti-douleurs hyper forts toute la journée et avant d’aller me coucher. Pendant la nuit, je me suis réveillée toutes les 15-20 minutes, c’était horrible, j’avais l’impression de me réveiller parce que je n’arrivais plus à respirer, et je tremblais, c’était étrange, comme si j’étais en hypoglycémie ou hypotension. Et Calinette n’a pas quitté mes bras de toute la nuit alors que d’habitude elle dort dans son fauteuil préféré.

Le matin, je me suis réveillée pour aller prendre l’avion, mais à la seconde où je me suis levée, des nausées terribles ont commencé. Je tremblais comme une feuille, j’avais l’impression que j’allais tomber dans les pommes à tout moment, et je n’arrivais plus à m’arrêter de vomir. Je suis quand même allée prendre le taxi pour l’aéroport, mais le pauvre homme a dû s’arrêter de nombreuses fois en chemin pour que je vomisse, et une fois arrivée à l’aéroport, je n’ai même pas réussi à entrer dans le bâtiment. Je vomissais mais plus rien, c’était horrible, je n’arrivais plus à respirer et arrêter de trembler, je n’arrivais plus à parler ni à tenir debout…

Un type de passage est allé chercher de l’aide et m’a soutenue gentiment (alors qu’il allait rater son avion!) jusqu’à ce que quelqu’un arrive avec une chaise roulante, et là, le personnel de l’aéroport a été super sympa, sauf qu’au lieu de me mettre dans un avion, ils m’ont mise dans une ambulance!

Et c’est comme ça que je me suis retrouvée dans le minuscule hôpital de Devon, petite ville de 6 578 habitants dont je ne connaissais que le superbe jardin botanique. Au lieu d’être dans l’avion pour aller au culte d’action de grâce pour ma grand-mère et passer une semaine à Paris.

Après m’avoir réchauffée, réhydratée, donné 150 trucs contre les vomissements et les tremblements et les douleurs et tout, ces braves gens m’ont renvoyée chez moi, où Calinette a semblé un peu surprise mais fort réjouie de me revoir si rapidement.

Depuis, je dors (et je m’énerve contre mon ordi/télé qui ne veut plus se rallumer) et je suis triste de ne pas avoir pu être avec tout le monde à Paris cet après-midi, et je ne crois pas que je vais dire à mon boulot que je ne suis pas partie. Je me fais livrer des plats à domicile et je fais des câlins à Calinette, accompagnée du doux bruit de la vibrofonceuse (dont le manager a une fois de plus annoncé mardi qu’à cause de nouveaux retards dans les travaux, ils allaient les terminer seulement en 2021 ou 2022).

Je pense que ce voyage à Paris me stressait un peu plus que je ne l’avais réalisé…

13 comments

  1. Tu as vécu un gros coup de stress 😱. Profite de ton repos et de Calinette. 😘
    Pour couper le bruit extérieur, tu regardes tes séries avec un casque sur les oreilles ? J’ai un Bose quiet confort qqch…ça coupe super bien les bruits dès que tu l’allumes. Dans le train je n’entends plus le bruit environnant et je n’ai même pas besoin de mettre la musique à fond 😉.

    Like

  2. une crise de panique? tu devrais “creuser” un peu le pourquoi du comment (si je puis dire)
    repose toi bien, et ne culpabilise pas pour ton séjour à Paris, je suis sûre que toute ta famille comprend!
    il vaut mieux que tu sois en forme pour ton “retour”, alors fais de gros câlin à ta noiraude et dors!
    bon dimanche malgré cela, bises

    Like

  3. Miyax

    Oh… 😞 J’ai pensé aussi, en te lisant, que le stress du départ devait y être pour quelque chose. Mais n’explique pas tout non plus. Un catalyseur, un déclencheur, la goutte de trop ?
    Pensées douces.
    Bisous
    Miyax

    Like

  4. Pingback: les p’tits défis du dimanche soir | c'est pas moi je l'jure!

  5. Pingback: les p’tits défis du dimanche soir | c'est pas moi je l'jure!

Merci pour vos commentaires que j'adore :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: